Journée Nationale de la Femme (JNF), 27éme édition 2018 : Message de Mme Elback Zeinabou Tari Bako, ministre de la Promotion de la Femme et de la Protection de l'Enfant

Elback Zeinabou Tari Bako JNF 27eme edition 2018Mme Elback Zeinabou Tari Bako, ministre de la Promotion de la Femme et de la Protection de l'Enfant Les femmes nigériennes célèbrent, le 27ème anniversaire de la Journée Nationale de la Femme sous le thème «l'Autonomisation des Femmes et des Filles en milieu rural». Cette journée symbolise la marche historique des femmes nigériennes en 1991 pour réclamer une plus grande représentativité au sein de la commission préparatoire de la Conférence Nationale Souveraine. A cette occasion, la ministre de la Promotion de la Femme et de la Protection de l'Enfant, Mme Elback Zeinabou Tari Bako, a livré un message commémoratif dans lequel elle a assuré que l'amélioration des conditions de vie de la femme nigérienne figure en bonne place dans le Programme de Renaissance Acte 2 du Président de la République, Chef de l'Etat, SEM. Issoufou Mahamadou. (Lire ci-dessous l'intégralité du message)

« Mesdames et Messieurs ;

Ce dimanche 13 mai 2018, notre Pays commémore la 27ème Journée Nationale de la Femme Nigérienne. Cette Journée faut-il le rappeler, symbolise la marche historique des femmes nigériennes en 1991 pour réclamer une plus grande représentativité au sein de la Commission Préparatoire de la Conférence Nationale Souveraine.
Depuis lors, cette Journée mémorable offre chaque année l'occasion aux pouvoirs publics et politiques, à la société civile, aux partenaires au développement et aux femmes elles- mêmes de réfléchir sur les préoccupations et les défis du moment concernant la Promotion de la Femme Nigérienne.

De cette marche historique à ce jour, il est important d'apprécier les progrès enregistrés et de
répertorier les contraintes rencontrées, dans le domaine notamment de l'autonomisation des femmes et des filles en milieu rural dans notre pays.


Mesdames et Messieurs ;
Le thème retenu cette année porte sur : «l'Autonomisation des Femmes et des Filles en milieu rural ».
Cette thématique cadre parfaitement avec les priorités des autorités de la 7ème République, celles de donner aux femmes des opportunités d'être des actrices incontournables du dévelopement au vu de leur poids numérique.

En effet, selon le Recensement Général de la Population et de l'Habitat de 2012, les femmes représentent 50,6% de la population. Elles vivent en majorité en milieu rural (78,3%)) et sont très malheureusement à plus de 72 % analphabètes.

Aussi, confrontées à la pauvreté car quatre(4) pauvres sur cinq(5) sont des femmes au Niger, elles font face quotidiennement à des travaux domestiques tels que la préparation des repas, la corvée d'eau et de bois, la transformation de produits agricoles et l'éducation des enfants.

Il faut noter que pour l'accomplissement de toutes ces activités, elles sont accompagnées de leurs filles. Ce qui peut engendrer des conséquences sur la scolarisation et le maintien de ces dernières à l'école, pourtant gage d'une autonomisation de la femme durable.

Mesdames et Messieurs ;
Malgré toutes ces pesanteurs et difficultés, les femmes mènent des activités génératrices de revenus dans tous les secteurs de production comme l'agriculture, l'élevage, l'artisanat et le petit commerce. Toutefois, leur contribution à la création des richesses est limitée du fait que les moyens modernes de production, de conservation et de transformation des produits ne leur sont pas souvent accessibles.
En outre, elles sont confrontées aux difficultés d'accès à la propriété foncière, au système des crédits bancaires classiques et à l'emploi dans le secteur moderne.

Mesdames et Messieurs ;
C'est conscientes de toutes ces difficultés, que les autorités de la 7ème République accompagnées par les Partenaires au Développement, ont initié et entrepris des actions allant dans le sens de l'amélioration des conditions de vie pour une pleine participation de la femme au processus de développement.
Parmi ces actions, on peut citer, entre autres :

  • L'élaboration du Plan de Développement Economique et Social (PDES) 2017 – 2021 ;
  • L'élaboration et la mise en œuvre de la Politique Nationale de Genre et son plan d'action ;
  • L'élaboration de la Stratégie Nationale d'Autonomisation Economique des Femmes et son plan d'action;
  • La mise en place des plates -formes multifonctionnelles pour l'allégement des tâches domestiques des femmes ;
  • L'octroi des crédits aux femmes ainsi que des appuis divers.

Mesdames et Messieurs ;
La promotion du Genre et l'autonomisation des femmes et des filles en milieu rural est aujourd'hui un principe démontré comme étant essentiel pour le développement humain et l'éradication de la pauvreté.

En effet, la Plateforme d'Actions de Beijing a reconnu que l'autonomisation des femmes et l'équité entre les hommes et les femmes sont des préalables à la justice sociale, la promotion des droits humains, la sécurité politique, sociale, économique, culturelle et environnementale.

De même, l'amélioration des conditons de vie de la femme nigérienne figure en bonne place dans le Programme de Renaissance Acte 2 du Président de la République, Chef de l'Etat, SON EXCELLENCE MONSIEURISSOUFOU MAHAMADOU.
En effet, les actions réalisées dans le cadre de l'Initiative 3N (les Nigériens Nourrissent les Nigériens) ont contribué à l'amélioration des conditions de vie des couches sociales les plus défavorisées en général et de la femme nigérienne en particulier.
C'est dire donc qu'il est indispensable que les femmes et les hommes aient les mêmes chances et opportunités pour participer activement à l'œuvre de construction nationale dans tous les secteurs de développement.

Mesdames et Messieurs ;
Il est utile de rappeler à cette occasion mémorable que l'autonomisation des femmes est une stratégie visant à réduire les situations de dépendance générées par les inégalités de genre.
La persistance de la dépendance des femmes, freine l'atteinte de l'objectif d'autonomisation de la femme surtout en milieu rural. Cela nécessite le renforcement des actions déjà entreprises par le Gouvernement et tous les autres acteurs afin que des résultats plus conséquents soient enregistrés en vue de la pleine participation des femmes au développement durable.

Je voudrais terminer en rappelant les propos d'une femme leader reconnue, qui disait, je cite : «Le monde change sous nos yeux et il est grand temps d'adopter une approche digne du 21ème siècle pour faire progresser les droits et les opportunités dont disposent les femmes et les filles chez elles et sur toute la planète» fin de citation.
BONNE FETE A TOUTES ET A TOUS !
VIVE LA FEMME NIGERIENNE VAILLANTE ET TRAVAILLEUSE !
VIVE LE NIGER !
JE VOUS REMERCIE.

14 mai 2018
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique