Rencontre entre le Médiateur de la République et une délégation de l’USN sur la crise scolaire : L’USN demande l’implication personnelle du Président de la République

Mediateur USNLe Médiateur de la République, Maitre Sirfi Maiga a rencontré, vendredi dernier dans la matinée, une délégation de l’Union des Scolaires Nigériens (USN) conduite par le Secrétaire général du Comité Directeur de ladite structure, M. Idder Algabit.

Au sortir de la rencontre, le Secrétaire général du Comité directeur de l’USN a résumé ainsi leurs échanges : « nous avions été reçus par le Médiateur par rapport à la crise scolaire. Nous le remercions pour cette volonté manifeste de plaider pour qu’il y ait un dénouement heureux de cette situation qui n’a que trop duré ». Le représentant des élèves et étudiants a félicité le Médiateur qui est d’ailleurs, selon eux, la première personnalité à les recevoir. « Les scolaires nigériens ne veulent point de perturbations, nous ne souhaitons point une année blanche, nous sommes pour un système éducatif stable, de qualité et compétitif », a dit M. Idder Algabi. Il dit avoir fait part au Médiateur, de leur engagement quand à leur bonne foi, leur ouverture pour un dialogue objectif d’une part et que d’autre part, cette situation ne peut être réglée que par le Président de la République.

« Nous demandons l’implication personnelle du Président qui est le seul à régler cette situation en tant qu’ancien dirigeant de cette structure qui a fait la fierté de ce pays. Il est le seul aujourd’hui qui détient les clés de cette solution. Nous lui avons demandé au Médiateur d’élever le débat et de voir le Président pour que cette crise puisse trouver une solution » a déclaré le SG du CD/USN. Il s’est dit satisfait de la réponse donnée par le Médiateur qui a pris l’engagement d’aller voir le Chef de l’Etat pour lui exposer cette situation et lui faire part de la volonté des étudiants de voir les rangs resserrés et les angles arrondis. « Il s’agit de créer les conditions pour la réouverture du campus, la libération des camarades arrêtés, la prise en charge des blessés et l’arrêt de la chasse aux sorcières. Nous sommes très contents de l’entretien et nous estimons que le Médiateur va s’investir auprès du Président », a ajouté le Secrétaire général du Comité directeur de l’USN.

Aïssa Abdoulaye Alfary(onep)

15 avril 2018
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique