Attaque de bandits armés aux villages de Tanfadara, Rounfou et Margou, dans le département de Filingué : Le ministre d’Etat Mohamed Bazoum transmet le message de compassion et de condoléances du Président de la République aux familles endeuillées

Bazoum Tanfadara Rounfou MargouLe Ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation, des Affaires Coutumières et Religieuses, a effectué, hier, une visite à Filingué, dans la région de Tillabery, où il est allé présenter, au nom du Président de la République, SEM Issoufou Mahamadou et du gouvernement, ses condoléances aux familles des huit (8) compatriotes ayant récemment trouvé la mort dans une attaque de bandits armés dans les villages de Tanfadara, Rounfou et Margou.

La matinée du 16 avril 2018, aux environs de 8h30, deux bandits armés non identifiés venus à moto ont abattu un commerçant du village de Rounfou. Par la suite les populations des villages environnants se sont organisées pour suivre les traces de la moto en attendant l’arrivée des FDS. Hélas, à quelques kilomètres du village de Margou, les bandits ont tendu une embuscade aux jeunes lancés à leur poursuite. Ainsi, ils ont abattu sept (7) jeunes, brûlé leurs motos et emporté leurs biens.

Au cours de son déplacement, M. Mohamed Bazoum, a eu des rencontres avec les dignitaires religieux et les chefs traditionnels des villages de Tanfadara, Rounfou et Margou, ainsi qu'avec les membres des familles éplorées par cette tragédie qui a finalement fait huit morts.

Devant les populations des trois villages endeuillés, le ministre d'État a transmis les salutations fraternelles et les condoléances attristées du Président de la République, du gouvernement, ainsi que de l'ensemble de la Nation, aux familles endeuillées par cette lâche attaque. « Je suis venus ici pour présenter les condoléances et la compassion du Président de la République SEM Issoufou Mahamadou et du Gouvernement aux familles des victimes », a-t-il précisé.

Mohamed Bazoum a rassuré les parents des victimes que des instructions ont été données par les plus hautes autorités « pour neutraliser les bandits et qu’une enquête minutieuse et approfondie soit diligentée et pour que des poursuites soient engagées contre quiconque dont la responsabilité serait établie dans cet incident, avec une application rigoureuse de la loi à tous ».Enfin, le ministre d'État a lancé un appel au calme et à la sérénité à l'endroit des populations en réaffirmant l’engagement de l’Etat à garantir la sécurité pour tous les citoyens.

Le ministre d'Etat est accompagné dans ce déplacement du Haut commandant de la Garde Nationale, du Haut commandant en second de la Gendarmerie Nationale et une délégation de l'Assemblée nationale et des autorités civiles et militaires du département de Filingué.

Abdourahamane Ben Hameye,
AP/MI/SP/D/AC/R

25 avril 2018
Source : http://lesahel.org/

 

Imprimer E-mail

Politique