Communiqué de presse du Front de l’Opposition Indépendante (FOI) sur la situation scolaire et universitaire

Communiqué de presse du Front de l’opposition indépendante (FOI) Sur la situation scolaire et universitaireLe FOI constate avec amertume que le gouvernement s’avère incapable de résoudre la crise qui sévit dans le monde scolaire et qui a atteint son paroxysme avec des arrestations brutales et la poursuite des membres du bureau par des méthodes qui s’apparentent à une véritable guérilla urbaine. Par ces actes, le gouvernement signe encore sa ligne de conduite consistant à refuser le dialogue et à répondre par la violence et la répression aux vagues d’expression de mécontentement et de frustrations qui s’élèvent dans tous les secteurs sociaux et économiques du Niger.

 

Aussi, face à l’escalade qui caractérise la situation scolaire et universitaire, marquée par :

  • l’arrêt des activités académiques, la violation en toute impunité des franchises scolaires et des droits à la protection des personnes,
  • la fermeture du campus à Niamey, dans le but de précariser la vie des élèves et étudiants et de les exposer à une clochardisation certaine,
  • la tension qui caractérise les relations entre l’USN les autorités académiques et le gouvernement,

Le Front de l’opposition indépendante FOI :

  1. Invite les autorités en charge de l’éducation à s’assumer pleinement pour désarmer leurs relations avec les scolaires et aller aux négociations, du reste inévitables, pour restaurer l’école et les élèves et étudiants dans leurs droits légitimes ;
  1. Lance un appel pour un secours citoyens aux élèves et étudiants en difficultés et à l’ensemble des forces vives du Niger à soutenir les scolaires nigériens dans leurs justes et légitimes revendications et à refuser de regarder sans rien faire le sacrifice de plusieurs générations d’enfants et de l’avenir de notre pays.

Fait à Niamey le 24 avril 2018

La présidente

Mme BAYARD MG

Imprimer E-mail

Politique