Escale technique suivie d’une séance de travail du Président du Bénin Patrice Talon au Niger

Issoufou Talon seance travail NY 06 04 2018Le Président du Bénin, M. Patrice Talon, a effectué, ce vendredi 6 avril, une escale technique suivie d’une séance de travail à Niamey au Niger, où il a été accueilli à sa descente d'avion en début d'après-midi par le Président de la République SEM Issoufou Mahamadou.
Les deux Chefs d'Etat ont aussitôt eu un tête-à-tête au salon d'honneur de l'Aéroport international Diori Hamani de Niamey, avant de présider la séance de travail élargie aux membres des deux délégations. Plusieurs questions d'intérêt commun aux deux pays voisins ont été évoquées.
Faisant le point à la presse, le Président de la République SEM Issoufou Mahamadou, après avoir remercié son homologue béninois pour la marque d'intérêt aux questions de développement des deux pays, a précisé que les discussions entre les deux délégations ont porté sur les questions économiques avec l’utilisation du corridor Bénin-Niger, mais aussi et surtout la question de la construction du chemin de fer Cotonou-Niamey.
Selon le Chef de l’Etat, il s’était agi de « trouver les solutions qu’il faut envisager pour accélérer ce projet de la boucle ferroviaire, qui est vraiment un projet structurant pour l’économie des deux pays ».
La situation des ressortissants des deux pays de part et d’autre des frontières a également été au cœur de cette séance de travail. L’objectif recherché ici est de « créer les conditions d’un bon séjour des Nigériens au Bénin et des Béninois au Niger », a expliqué le Chef de l’Etat nigérien.
Le Niger et le Bénin étant engagés dans le processus d’intégration aussi bien au sein de la CEDEAO que dans les autres organisations sous régionales et régionales, les deux délégations ont particulièrement abordé la question de la Zone de Libre Echange Continentale de l’Afrique (ZLECA), décidant de la « faire progresser dans l’intérêt de nos deux peuples », a dit le Président de la République SEM Issoufou Mahamadou, qui rapporte qu’il a également abordé les questions sécuritaires avec son homologue du Bénin, dont le pays est très engagé dans le cadre de la Force Mixte Multinationale de la CBLT qui opère contre Boko Haram.


« Nous avons noté avec satisfaction que la Force Mixte Multinationale arrive à obtenir des résultats dans la lutte contre Boko Haram », a souligné le Président Issoufou Mahamadou, se félicitant du fait que sur toutes ces questions « nous avons une identité de vue avec le Président Patrice Talon ».
Quant au Chef de l’Etat béninois, il s’est beaucoup plus appesanti sur la volonté des deux pays de faire aboutir le projet du chemin de fer grâce à des financements concessionnels, en se tournant notamment vers la Chine, en ce que cette grande puissance mondiale « est aujourd’hui  un partenaire économique important pour l’Afrique », notant que cette dernière a décidé de mettre plus de 60 milliards de dollars d’aide au développement en faveur des pays africains.
Pour Patrice Talon, c’est au regard de « la dynamique que nous voulons donner à ce projet ferroviaire, que nous avons opté de nous tourner vers la coopération chinoise », appelant les partenaires privés actuels du projet, « qui n’ont pas démérité », à se retirer à l’amiable.
KPM/ANP/Avril 2018

07 avril 2018
Source : http://www.anp.ne/

Imprimer E-mail

Politique