SIM Aminchi 0range

Crise sociale : Les manifestations de CAUSE- SYNACEB interdites

 Interdiction Marche CAUSE SYNACEBLa marche suivie de meeting que projette d'organiser les organisations syndicales ''Cadre d'Actions Unies des Syndicats de l'Education et le Syndicat Nationale des Contractuels des Enseignants de Base'' (CAUSE- SYNACEB) dont interdits par la délégation spéciale de la ville de Niamey. Plusieurs raisons ont été avancées par l'administration de la ville de Niamey pour justifier cette décision qu'elle a rendue publique à travers un arrêt en date du 27 mars 2018. Retenons que la date retenue pour cette manifestation est la journée d'aujourd'hui jeudi 28 mars qui est bien est un jour ouvrable. Ce qui est un mauvais choix pour CAUSE-SYNACEB, car la loi interdit les manifestions les jours ouvrables et de surcroit, les après-midi. C'est l'un des arguments de la Délégation spéciale.

" En application de l'arrêt numéro 0010/ MPCVN/SG du 12 janvier 2017 portant interdiction de marche et meeting les jours ouvrables et en soirée, la marche suivie de meeting de CAUSE- SYNCEB prévue le jeudi 29 mars 2018 est interdite " rapporte le communiqué de la municipalité.

Autres arguments avancés par la délégation spéciale, ''ce sont les risques'' liés au climat sécuritaire ''peu confortable'' dans la sous-région guettant malheureusement notre pays.

Selon la délégation spéciale, les récentes attaques terroristes commises aux environs immédiats de la ville de Niamey ainsi que " des menaces sérieuses et persistantes qui planent sur la capitale constituent une autre raison pour interdire ces manifestations, car selon elle, un tel rassemblement constitue une cible privilégiée ''pour les terroristes'' (ndlr).

" Nous ne saurions garantir la sécurité de cette manifestation " a conclu l'administration municipale.

Mahamane Sabo Bachir 

29 mars 2018
Source : La Nation

Imprimer E-mail

Politique