SIM Aminchi 0range

Visite du ministre des Transports dans les services de l’agence nigérienne de l’aviation civile et du GUAN : Le ministre Karidjo Mahamadou rend hommage aux acteurs de l’aviation civile

 Visite du ministre des Transports dans les services de l’agence nigérienne de l’aviation civile et du GUAN : Le ministre Karidjo Mahamadou rend hommage aux acteurs de l’aviation civileVisite du ministre des Transports dans les services de l’agence nigérienne de l’aviation civile et du GUAN Le ministre Karidjo Mahamadou rend hommage aux acteurs de l’aviation civile Le ministre des Transports a effectué hier une visite au niveau de certaines structures de l’Agence nigé- rienne de l’aviation civile (ANAC), des installations aéroportuaires, du Guichet unique automobile du Niger (GUAN) et la société SONILOGA, à Niamey. M Karidjo Mahamadou qu’accompagnaient ses proches collaborateurs et le directeur général de l’ANAC, M Ayaha Ahmed est allé toucher du doigt les conditions de travail des hommes et des femmes au sein de ces différentes structures.

Le chantier de construction de la centrale électrique de l’aéroport international Diori Hamani a constitué la première étape de la visite du ministre des transports. Doté de trois groupes électrogènes à terme pour une capacité de 500kva, cette nouvelle unité électrique viendra renforcer l’autonomie énergétique de l’aéroport international Diori Hamani de Niger, qui dispose déjà d’une autre centrale de 450 kva. Réalisés par l’ASECNA, les travaux en cours ont atteint un taux d’exécution de 27%. Rassuré que les travaux se poursuivent normalement à la suite des explications dé- taillées sur les qualités techniques de l’ouvrage de la part du chef du chantier, le ministre Karidjo Mahamadou a mis le cap sur les installations techniques de la plateforme aéroportuaire. Il s’est successivement rendu dans la salle de supervision des systèmes de communications et de surveillances, le service d’assistance météorologique où il a signé le livre d’or de visiteurs ainsi que la salle de contrôle aérien. Dans ces trois services, le ministre a trouvé des agents dévoués avec qui il a beaucoup échangé pour connaitre leurs conditions de travail d’une part mais aussi pour s’imprégner de l’efficience des équipements techniques utilisés pour la gestion du trafic aérien dans notre pays. Le ministre a félicité et encouragé ces vaillants hommes et femmes du directeur général Ayaha Ahmed dont l’abnégation au travail permet aux avions à destination et en partance de Niamey d’atterrir et décoller en toute sécurité mais aussi d’assurer la sûreté et la sécurité de la navigation aérienne dans tout l’espace aérien nigérien et au delà celui d’une partie de la sous-région Afrique de l’Ouest. Entre 150 et 270 mouvements d’avions sont gérés au quotidien par ces différents services. La tour de contrôle culminant au 7ème étage et donnant une vue panoramique sur l’aé- roport avec ses 3000m de piste d’atterrissage et bien d’autres installations a reçu la visite du ministre. Ici Karidjo Mahamadou a suivi avec beaucoup d’intérêt une simulation de vol et atterrissage sur le tarmac de l’aéroport par ces hommes et femmes sur qui repose une lourde responsabilité, celle d’assurer un décollage et un atterrissage de tous les avions en toute sécurité.

C’est l’occasion pour le ministre des Transports d’encourager les contrôleurs aériens pour la qualité de leur travail mais aussi de leur prodiguer de sages conseils pour continuer à mener à bien, comme ils l’ont toujours fait, leur mission en toute responsabilité sans se laisser distraire. Le ministre s’est ensuite rendu à l’aéroport proprement dit où il a visité l’aérogare, la salle d’enregistrement, celle d’embarquement, les salons, le centre d’opération d’urgence, la salle de vidéo surveillance dotée de cameras de pointe couvrant l’ensemble de la plateforme de l’aéroport. Le parc doté des véhicules de transports des passagers et autres engins de manutention, le magasin des douanes fraichement doté d’un scanner moderne ou encore la caserne des sapeurs-pompiers. Là également, le ministre Karidjo Mahamadou a mis un accent particulier sur la qualité du personnel et des machines dont l’importance n’est plus à démontrer dans la bonne marche d’un aéroport tant du point de vue de la sécurité et de la sûreté que des prestations offertes à la clientèle. Le responsable de la caserne des soldats du feu a informé le ministre qu’il dispose de 35 agents spécialement formés après un processus rigoureux de sélection mené par l’ASECNA et de 4 véhicules d’intervention en bon état, des engins soumis régulièrement au contrôle pour tester leur efficacité. La caserne est en outre dotée d’une ambulance ultra moderne et de dispositifs de balisage d’urgence. La visite a permis donc au ministre d’être davantage édifié sur l’aéroport international Diori Hamani qui vient d’être récemment certifié par les instances de l’aviation civile internationale, comme aéroport répondant aux normes de sécurité et de sûreté. Pour lui, la visite est la meilleure façon de rendre hommage à ces valeureux fils du pays «invisibles» qui font un travail titanesque en amont et en aval de chaque décollage ou atterrissage pour que les usagers de l’aviation civile voyagent dans les meilleures conditions, en toute sécurité, en toute sûreté. « Je suis venu enlever mon chapeau à ce beau monde qui fait le travail qu’il faut et je suis très réconforté de ce que j’ai vu aujourd’hui», a dit le ministre a l’issue de sa visite soulignant que ces hommes et femmes ont fait de cet aéroport une des trois premières plateformes aéroportuaires de la sousrégion. Le ministre Karidio Mahamadou a réitéré son encouragement et ses félicitations à leur endroit afin qu’ils continuent à travailler avec «beaucoup plus d’abnégation et de conscience» dans cet aéroport qui sera bientôt rénové et agrandi pour mieux et valablement honorer son statut international et mériter encore la confiance des instances internationales de l’aviation civile.

Le Guichet unique automobile (GUAN) et la société nigérienne de logistique auto ont constitué la dernière étape de la visite du ministre des Transports. M Karidjo Mahamadou a visité les différents ateliers de cette société privée, l’agence de la banque, les services des douanes, les services administratifs des deux structures avant de présider une réunion de travail avec leurs responsables. Reconnaissant l’ampleur des investissements réalisés, le ministre a encouragé les responsables à aller dans la droite ligne du gouvernement qui a créé le guichet Unique pour donner satisfaction à la clientèle et assurer la célérité dans le traitement des dossiers.

Zabeirou Moussa

27 mars 2018 
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique