Agadez : La base militaire américaine ouvre ses portes aux leaders d’opinions, élus locaux et médias

Agadez : La base militaire américaine ouvre ses portes aux leaders d’opinions, élus locaux et médias Pour la première fois, une forte délégation conduite par M. Sadou SOLOKE, Gouverneur de la région d'Agadez était, le mercredi 21 Février 2018, dans le camp de la base Américaine d’Agadez construite sur une superficie de 12 km2 au Sud de la ville. Composée de plusieurs responsables régionaux de la sécurité, des élus locaux, des leaders religieux, de la société civile et de la presse, la délégation a eu droit à une visite guidée durant laquelle toutes les questions posées à l’occasion ont eu des réponses satisfaisantes. Cette visite intervient pour couper court à de multiples rumeurs qui courent en ville et sur les réseaux sociaux sur les activités qui se passent à l’intérieur de cette base depuis son installation à Agadez.

Une base militaire bénéfique aux deux pays

A la fin de cette visite guidée sur la base Américaine le gouverneur de la région d’Agadez M. Sadou SOLOKE s’est confié aux médias présents en ces termes : ‘’ Cette visite exprime la vitalité des relations excellentes entre le Niger et les États-Unis d'Amérique. Nous ne pouvons que l'encourager et demander à ce que cette coopération continue de prendre en compte les intérêts premiers de la population nigérienne. Nous avons de très bonnes relations avec les militaires américains installés dans notre région et leurs responsables qui viennent de temps en temps les visiter dans le cadre de la construction de ces infrastructures militaires. Ces infrastructures serviront à nos deux Etats en partenariat. Donc, on a de très bonnes relations avec les équipes américaines sur ce chantier. Ce que j’ai à dire à nos populations : il s’agit d’infrastructures qui nous sont utiles et qui vont bénéficier beaucoup à l’économie locale, aussi bien en termes de fourniture en matériaux de construction, aussi bien de main d’œuvre. Dans l’ensemble, je suis satisfait d’avoir fait ce tour avec les medias, les leaders communautaires et les leaders d’opinions pour savoir que concrètement ce qui se fait ici en toute transparence. Nous nous rencontrons régulièrement avec les équipes américaines. Nous échangeons avec les équipes sur place et nous rencontrons également leurs plus hauts responsables de temps en temps. Nous sommes sur des objectifs communs qui nous profitent à tous’’.

Des réponses satisfaisantes

La mission conduite par le gouverneur de la région a eu des réponses satisfaisantes à toutes les questions posées sur place. Ibrahim Manzo DIALLO journaliste, Directeur de publication du journal Aïr Info confie au micro du journal « La Nation » : ‘’D’après les explications du Lieutenant-Colonel Américain Brad Harbaugh, de la 43ème Air Expeditionnary Wing, ce projet est né à la demande des partenaires nigériens et servira les intérêts de nos deux pays. Sur l'intérêt de cette base pour les populations locales, Mister Brad a affirmé que plus de 7 milliards de FCFA ont été investis directement pour l'achat du gravier nécessaire à la piste d'atterrissage et certains matériaux ont été acquis sur le marché local. Citant son interlocuteur Mister Brad, Ibrahim Manzo DIALLO a dit que les jeunes de la région travaillent ici et profitent de l’expérience des américains. Selon les propos du même BRAD rapporté par le Directeur de publication du journal Aïr Info, les informations faisant cas d’exploitations minières par les américaines dans cette zone sont des allégations et ne sont donc pas fondées. Il y a une piste d'atterrissage répondant aux normes internationales et des hangars destinés aux avions nigériens et américains. A mon avis il est bien de penser à faire des aides aux populations riveraines qui ont été dépossédées d'une surface de pâturage. La base aérienne 201 aidera le Niger à combattre le terrorisme. Mes impressions sont que cette visite lève un pan sur les réalités de l'existence de cette base à Agadez’’. Et Ismaghil ILITININE, journaliste et directeur radio Nomade FM de dire : ‘’ Cette visite a permis aux hommes des médias que nous sommes de voir toute la réalité de ce qui se passe à l’intérieur de cette base. C’est pour la première fois que la base Américaine nous ouvre ces portes ; et grâce à cette visite nous avons assez d’éléments pour donner une vraie information sur la présence des militaires américains sur notre sol. Je pense que ce genre de visites à la base Américaine doit se poursuivre. Les militaires américains doivent de temps en temps inviter les leaders d’opinions de la région et les médias sur leur base pour une question de transparence sur leurs activités et pour mettre fin à toutes les rumeurs qu’on entend par-ci par par-là ’’.

Autre fait marquant de cette visite, c'est le respect dû aux tombes trouvées par les militaires américains sur l'aire de la base. Ce respect pour les morts de la part des militaires américains touche l’observatoire religieux d’Agadez. Les responsables de l’observatoire religieux qui étaient de la visite confient : ‘’ Nous sommes très touchés par ce respect dû aux sépultures trouvées par les militaires américains sur l'aire de la base. Cela est la preuve qu’à l’intérieur de cette base, nos valeurs religieuses et culturelles sont respectées. Au niveau de l’observatoire religieux, nous avons demandé à ce qu’on nous permette de temps en temps de venir visiter ces tombes comme le veut l’islam pour citer des Fatiha. C’est très important pour ces pauvres enterrés ici sur les terres de leurs ancêtres. Et, nous espérons que la base militaire Américaine va nous accorder cette demande au nom du respect qu’ils ont eu et qu’ils continuent d’avoir pour ses sépultures parce que nous avons constaté qu’elle a bien protégé le lieu’’.

Selon des nombreux observateurs, l’installation de cette base américaine à Agadez est stratégique dans la lutte contre le terrorisme et la surveillance de différents trafics dans la zone Nord Niger, la région d’Agadez partageant une grande frontière avec la Libye, l’Algérie et une partie du Mali. Des appuis multiples et multiformes ont été apportés à la population locale, des orphelinats, et plusieurs écoles de la commune urbaine d'Agadez ont bénéficié d’une aide des militaires américains pour améliorer leurs conditions de travail.

Issouf Hadan (Agadez)

26 février 2018
Source : La Nation

Imprimer E-mail

Politique