Orange Money 300%

« Le gouvernement est déterminé à créer un environnement favorable à l’éclosion d’une économie numérique nationale inclusive et compétitive», déclare le Président Issoufou Mahamadou

 Messieurs les membres du Gouvernement ; Mesdames et Messieurs les membres du corps diplomatique et représentants des institution internationales Madame la Présidente du Conseil National de Régulation des Télécommunications et de la Poste Messieurs les Directeurs Généraux Monsieur le Président du Conseil National de la Jeunesse Chers finalistes de la compétition eTakara Mesdames et Messieurs en vos grades et qualités

C’est avec un grand plaisir que je participe aujourd'hui à cette cérémonie de remise du prix de l’Innovation eTakara. Cette cérémonie, dédiée à l’ingéniosité, à la créativité, à l’esprit d’imagination et d’innovation des jeunes, femmes et hommes de notre cher pays, atteste bien de l’immensité du talent dont regorge le Niger. Chers jeunes ici présents, je voudrais donc saisir cette opportunité pour vous féliciter pour votre intelligence votre persévérance et votre courage, car vous avez su, au cours des 6 derniers mois franchir toutes les étapes et surmonter tous les obstacles pour vous hisser parmi les finalistes de cette Compétition annuelle du Numérique qui était d’un niveau très élevé. Vous venez de démontrer qu’à travers vous, le Niger peut réussir sa révolution numérique. Rappelons qu’après la première révolution industrielle, celle de la machine à vapeur et du chemin de fer, et la deuxième révolution industrielle, celle de l’électricité, le monde vit aujourd'hui une révolution plus profonde: la révolution numérique. Cette révolution a déjà transformé radicalement le quotidien de millions d’hommes et de femmes. L’Afrique ne doit pas se tenir à l’écart de cette transformation sans précédent. Le Niger l’a compris, c’est pourquoi la promotion des nouvelles technologies de l’information est l’une des priorités du programme de Renaissance. Mesdames, Messieurs, Le gouvernement est déterminé à créer un environnement favorable à l’éclosion d’une Économie Numérique Nationale inclusive et compétitive. Des actions stratégiques sont d’ores et déjà prises dans ce sens et consistent : à créer un cadre d’incitation et de promotion de l’entrepreneuriat jeunes dans les activités TIC, qui aura pour mission la restructuration de l’économie numérique en vue d’accroître sa part dans la structure du PIB ; à porter le taux de couverture nationale à 100% et le taux de pénétration à 70% en améliorant les infrastructures ; à parachever la construction de la dorsale nationale et des interconnexions internationales en fibre optique en vue d’assurer aux consommateurs un meilleur accès aux services de qualité et un accès dans les huit chefslieux de région de notre vaste pays et de soutenir le secteur privé à travers la création de plusieurs incubateurs d’entreprises ; à développer des contenus et applications adaptés aux besoins des populations notamment dans les domaines de la santé, de la gestion, de la communication et de l’agriculture ; à renforcer les capacités des ressources humaines sur tous les aspects de l’Economie Numérique en commençant paren faire une priorité de la formation professionnelle continue ; à introduire dans l’enseignement primaire et secondaire l’utilisation des nouvelles technologies de l’information avec une gratuité de la connexion internet dans les universités ; à rejoindre des initiatives régionales ou continentales telle que l’Alliance Smart Africa, dont les objectifs sont entre autre la mise à contribution des TIC pour promouvoir de développement durable et la mise en commun des projets pour attirer des investissements à grande échelle.

Enfin, je voudrais rappeler qu’à l’occasion de la conférence de la Renaissance qui s’est tenue à Paris les 13 et 14 Décembre dernier, un financement, a été obtenu pour 3 projets phares dans les TIC : les villages intelligents, le egouvernement, et la construction d’une cité de l’innovation et de la technologie. Le projet “Villages Intelligents” contribuera à atteindre les objectifs du développement durable (durabilité économique, durabilité sociale et durabilité environnementale) à travers par exemple le désenclavement de nombreux villages, la réduction de la pauvreté, l’augmentation des revenus, l’amélioration des conditions de vies des populations, l’eAgriculture, eSanté, eEducation etc.). La mise en oeuvre de cette initiative se fera en déployant une variété de solutions techniques et surtout en assurant l’accessibilité des services sociaux de base à nos populations rurales. Cette mise en oeuvre se fera avec la participation de la jeunesse, qui je l’espère pourra y apporter toute son énergie et toute sa créativité.

Mesdames,Messieurs,

C’est avec une grande satisfaction que je constate le sacre d’une jeune femme qui a remporté et le 1er prix de l’étape de la région de Niamey et le 1er prix de la compétition nationale, et qui nous représentera à Kigali lors de la compétition Miss Geek Africa. Madame Latifah Yari, vous êtes la preuve que les femmes peuvent réussir aussi bien, sinon même mieux que les hommes. Vous venez ainsi de renforcer ma conviction que nous devons investir encore plus dans l’éducation des jeunes filles. C’est cela l’objectif du Programme de Renaissance.

Vous êtes la preuve que notre pays regorge de talents. Les solutions et applications que vous exposez, vous et les autres finalistes de ce concours, montrent s’il en est besoin, ce dont notre jeunesse est capable. Je suis fier de vous, vous avez tout notre soutien. Je sais pouvoir compter sur vous pour jouer le rôle d’ambassadeurs de la révolution du numérique dont le Niger a tant besoin.

Je vous remercie

Imprimer E-mail

Politique