Orange Money 300%

Cérémonie de décoration du Président de la République : Le Chef de l’Etat élevé à la Dignité de Grand Croix de l’Ordre International des Palmes Académiques du CAMES

Issoufou Prix CamesEn reconnaissance d’innombrables services rendus dans le secteur de l’éducation et de l’enseignement supérieur en particulier dans notre pays, le Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES) a élevé le Président de la République, Chef de l’Etat, SE Issoufou Mahamadou, à la Dignité de Grand Croix de l’Ordre International des Palmes Académiques du CAMES qui est la plus haute distinction de l’institution. C’était au cours d’une cérémonie grandiose qui a drainé une marée humaine dans la grande salle du Palais du congrès. Retenons aussi que plusieurs personnalités ont pris part à cette importante cérémonie de décoration parmi lesquelles le président de l’Assemblée Nationale, SE Ousseini Tinni, le Premier ministre par intérim, M. Albadé Abouba, le Haut Représentant du Président de la République, M. Seini Oumarou, les présidents des Institutions de la République ainsi que le ministre de l’Enseignement Supérieur, les députés nationaux, les membres du gouvernement, les représentants du corps diplomatique accrédités au Niger et ceux des organismes internationaux, les Enseignants Chercheurs et Chercheurs, et des invités venus d’ici et d’ailleurs.

En prenant la parole à cette occasion, le Président de la République, chef de l’Etat SE Issoufou Mahamadou, a déclaré que «le programme de renaissance, que le Gouvernement met en œuvre depuis bientôt sept ans, a beaucoup d’ambition pour le secteur de l’éducation en général et pour l’enseignement supérieur en particulier. En dépit d’un contexte sécuritaire difficile qui amène le Gouvernement à affecter près de 15% de ressources budgétaires au secteur de la sécurité , un effort important a été fait en matière d’infrastructures, d’équipement, de recrutement de personnel enseignant, d’accroissement des effectifs d’étudiants». ..Pour lire la suite abonnez- vous

 

«Le CAMES, c’est l’intégration des cerveaux ; le CAMES, c’est la coopération des intelligences, c’est à dire la forme d’intégration la plus avancée, la plus achevée… », déclare SEM. Issoufou Mahamadou, Président de la République, Chef de l’Etat

« Eminents Enseignants Chercheurs,

Mesdames et Messieurs,

C’est à Niamey que fut créée, le 22 Janvier 1968, il y a de cela cinquante ans, sous l’impulsion du Président Diori Hamani et de ses pairs de l’espace francophone, l’Organisation Commune Africaine et Malgache (OCAM), ancêtre du Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES). Le CAMES a donc cinquante ans et la célébration, ici à Niamey, du jubilé d’or consacrant son cinquantenaire honore notre pays qui a, par ailleurs, fourni à l’Afrique certains de ses premiers scientifiques de renom : je veux parler du professeur Abdou Moumouni, premier Africain agrégé en sciences physiques et chercheur émérite en énergie solaire, du professeur Ba Boubacar, premier Mathématicien Africain diplômé de l’Ecole Normale Supérieure, cette célèbre et prestigieuse école française de formation supérieure des enseignants et chercheurs, du professeur Dan Dicko Dan Koulodo, éminent chimiste, premier responsable exécutif de l’Agence de Coopération Culturelle et Technique (ACCT) qui a donné naissance à l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF).

C’est avec beaucoup d’émotion que j’évoque le souvenir de ces trois grands professeurs, surtout que j’ai eu la chance d’avoir été enseigné par deux d’entre eux, en mathématique pour l’un et en thermodynamique pour l’autre. Tous les trois ne sont plus parmi nous. Que leurs âmes reposent en paix et que leur exemple soit une source d’inspiration pour notre jeunesse afin que l’Afrique produise d’avantage d’enseignants et de chercheurs à la hauteur de leur réputation....Pour lire la suite abonnez- vous

 

Lesahel.ne

26 janvier 2018
Source : http://www.lesahel.org/

 

Imprimer E-mail

Politique