Le Chef de l’Etat préside la réunion du comité d’orientation de la mise en œuvre de l’Initiative 3N

 Le Chef de l’Etat préside la réunion du comité d’orientation de la mise en œuvre de l’Initiative 3NDes progrès importants réalisés dans la mise en œuvre du programme Le Président de la République, Chef de l’Etat, SE. Issoufou Mahamadou, a présidé, hier matin dans la salle du Conseil des ministres, la 14ème réunion du comité interministériel de suivi et de la mise en œuvre du programme de l’Initiative 3N (CIO). La réunion s’est déroulée en présence du Premier ministre, Chef du gouvernement, SE. Brigi Rafini, des membres du gouvernement et des cadres du Haut Commissariat à l’initiative 3N (les Nigériens Nourrissent les Nigériens).

A l’issue de la réunion, le Haut commissaire à l’initiative 3N, Dr Ali Betty, a présenté à la presse les points discutés à la rencontre. Il a souligné que la réunion a discuté de plusieurs points notamment le suivi de la mise en œuvre des recommandations de la réunion du CIO tenue, le 07 septembre 2017, dont 18 recommandations ont été satisfaites.

Le deuxième point de la réunion a porté sur le suivi des recommandations relatives à la mise en œuvre du programme de la campagne agricole précédente et son plan de soutien. Le troisième point a concerné le bilan de la campagne agricole, après les missions d’évaluation ministérielles conduites sur le terrain ainsi que, le travail accompli par le Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage. « Au plan agricole, la campagne a été excédentaire, même s’il existe un certain nombre de poches de difficultés, mais des instructions ont été données pour un suivi rapproché. En ce qui concerne la campagne pastorale, elle est achevée avec un déficit fourrager important. Plus de 10 millions de tonnes de matière sèche et un plan de suivi doit être élaboré d’ici fin janvier 2018 qui prendra en compte ce problème», a-t-­il déclaré.

Le quatrième point discuté porte sur le suivi des cibles du programme de la Renaissance Acte II. L’initiative 3N dispose de 11 programmes. « Nous avons passé en revue le point de l’atteinte des objectifs du programme jusqu’à la date du 31 dé­cembre 2017. Il ressort que, des progrès importants ont été réalisés», a confié M. Ali Betty avant d’ajouter que sur les 11 programmes, il y a des priorités comme la maî­trise de l’eau pour la production agricole. Dans ce volet, précise-­t-­il, l’Etat a fourni des efforts et des financements sont en train d’être mobilisés. Il y a également la Maison du paysan et le programme de restauration de terres et de reboisement. Toutefois, il a noté que les huit programmes prévus dans le cadre de l’initiative 3N, ne sont pas aussi négligés.

En divers, « la réunion a discuté de la présentation d’une note du Ministère de la Santé publique portant sur le déficit du financement des programmes de nutrition. Dans ce domaine, il existe une politique nationale de sécurité nutritionnelle élaborée avec un plan d’action par le Haut­Commissariat à l’Initiative 3N, il y a de cela plus de deux ans. Cette politique est prête et sera approuvée. Mais, suite à la communication du ministre de la Santé publique, le Chef de l’Etat a instruit d’augmenter le financement sur les questions de nutrition», a-­t-­il conclu, tout en annonçant qu’un point de presse suivra en vue d’apporter d’amples détails sur les conclusions de ce réunion.

Seini Seydou Zakaria  

18 janvier 2018
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique