SIM Aminchi 0range

Visite du Président de la République française au Niger : les réactions des Nigériens sont mitigées

Isssoufou Macron Reactions NigeriensAprès Gao en mai où il avait rendu visite à aux troupes françaises du nord du Mali, le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire, le président Français Emanuel Macron était au Niger du 22 au 23 décembre 2017. Il a été accueilli à l’aéroport par son homologue Nigérien SE M. Issoufou Mahamadou.
Quelques jours avant son arrivée, plusieurs journaux occidentaux avaient annoncé que le Chef d’Etat français venait pour fêter Noël avec les militaires français en poste sur la base de l’aéroport de Niamey dans le cadre de l’opération Barkhane lancé en 2014 pour lutter contre les groupes extrémistes armés au Sahel. Dans une publication en date du 22 décembre sur son site, Le Figaro titrait : Macron au Niger pour fêter Noël avec les militaires de Barkhane. Selon ce journal français, cette visite aux troupes en mission à l'étranger, au moment des fêtes, un grand classique des chefs d'État français, est l'occasion de mettre l'accent sur la lutte contre les groupes « djihadistes » au Sahel. Elle s'inscrit aussi dans le cadre de la mobilisation contre les réseaux de passeurs, faisant du trafic d'êtres humains et organisant des filières de migration.
Après un entretien avec ses troupes avec lesquels il a réveillonné au soir de son arrivée, le Chefs des armées de la France a été reçu samedi le 22 décembre, avec sa délégation, en déjeuner de travail par le Chef d’Etat du Niger au palais de la présidence. Emanuel Macron a par la suite animé une conférence de presse avec son hôte avant de quitter Niamey. À l’occasion de cette conférence, le locataire de l’Elysée a mainte fois salué les efforts du gouvernement nigérien en matière de sécurité, de développement mais surtout de démocratie. « La démocratie, c’est vous » a dit M. Macron en s’adressant au président Elh Issoufou avant d’ajouter, «vous êtes un exemple ». Le Président Français a également fait des annonces dont l’appui de son pays à la scolarisation de la jeune fille au Niger pour une enveloppe de 10 Millions €.


Sur les médias publics et privés de la place et les réseaux sociaux, beaucoup de nigériens ce sont prononcés sur cette visite. Les avis sont mitigés.
Aux yeux de beaucoup, cette visite n’a rien de positif pour le Niger. Pour eux, les Nigériens doivent se désillusionner, le président Macron n’est pas venu visiter leur pays. « Il n’est pas venu au Niger, mais en territoire occupé » dira Nouhou Arzika, cacique de la société civile nigérienne. « Cette visite qui n’est ni une visite d’Etat, ni une visite de travail, confirme ce qui a toujours été notre conviction, à savoir que c’est une force d’occupation que la France est en train d’installer chez nous », a ajouté le président du Mouvement Patriotique pour une Citoyenneté Responsable, MPCR au micro de la télévision privée Labari de Niamey.
La visite d’Emanuel Macron au Niger a un caractère purement impérialiste, cet avis proche de celui de Nouhou Arzika est celui d’un ancien responsable de l’Union des Etudiants à l’Université de Niamey, UENUN qui s’est exprimé sur la chaine privée Niger 24. Ce « n’est que de la poudre aux yeux ». En réalité, le jeune président Français vient remonter le morale de ses soldats. Toujours selon cet étudiant, les Nigériens doivent même se soulever contre la présence des bases militaires de la France et des autres puissances occidentales sur leur territoire. Des forces qui ne sont là que pour sécuriser les intérêts de leurs pays.
Contrairement à ces deux premiers avis, certains ont vu dans ce voyage, un signe positif des relations diplomatiques entre le Niger et la France et une reconnaissance de bonne gouvernance pour le régime de la Renaissance. Pour le Dr Maïna Karté, constitutionnaliste et observateur de la scène politique nigérienne, dans une interview accordée à la radio nationale Voix du Sahel, c’est une fierté pour nous Nigériens d’apprendre que le président Issoufou a été salué pour son engagement démocratique, c’est un symbole fort. Seulement, toutes les appréciations positives portées par Macron sur notre pays doivent être perçues comme des encouragements pour faire d’avantage en matière de bonne gouvernance, de respects des droits et libertés etc.
Emanuel Macron au Niger, les Nigériens sont divisés. Certains applaudissent d’autres dénoncent, il y en a qui s’interrogent. À qui donné raison ? Les jours et les mois prochains nous éclaireront.

27 décembre 2017
Source : http://nigerdiaspora.net

Imprimer E-mail

Politique