Réunion de Haut Niveau de la 23ème Conférence des Parties à la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (COP23), à Bonn (Allemagne) : Le Président Issoufou Mahamadou souligne l’importance de la mise en œuvre de l’Accord de Paris

Issoufou COP 23 02Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM. Issoufou Mahamadou a pris part mercredi, 15 novembre 2017, à Bonn, à la Réunion de Haut Niveau de la 23ème Conférence des Parties à la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques.

Dans une allocution en présence notamment de Son Excellence Frank Bainimarama, Premier ministre des îles Fidji, dont le pays dirige les présentes assises, de Madame la Chancelière allemande Angela Merkel, dont le pays abrite cette conférence sur le climat, et de nombreux dirigeants du monde entier, le Chef de l’Etat a noté que malgré «l’énorme espoir suscité par l’Accord de Paris, sa mise en œuvre effective demeure un défi persistant».

En effet, il est à déplorer que l’équilibre entre l’adaptation et l’atténuation, la définition de mécanismes clairs et performants pour le financement des politiques climatiques des pays en développement, le transfert de technologie et la transparence de l'appui, constituent encore des préoccupations majeures pour l’Afrique, a dit SEM Issoufou Mahamadou.

Pour le Président Issoufou Mahamadou, la mise en œuvre de l’Accord de Paris est d’autant plus cruciale pour les pays du Sahel, que les effets des changements climatiques se font durement ressentir sur les écosystèmes et sur les conditions de vie des populations.

Après avoir souligné que «le Niger souscrit à la position commune africaine et à celle des pays les moins avancés relativement aux préoccupations susmentionnées», le Président de la République a lancé «un appel aux pays riches pour plus d’engagement et d’effort dans la définition de mécanismes justes et efficaces pour la mise en œuvre effective de l’Accord de Paris.»

Concluant son intervention, le Chef de l’Etat a affirmé que « le Niger est résolu à n’épargner aucun effort pour honorer les engagements pris dans le cadre de l’Accord de Paris et en appelle à tous, en particulier les pays les plus développés à tout mettre en œuvre pour l’aboutissement total des nobles objectifs de cet accord ».

Le Président de la République, rappelle-t-on, avait participé en novembre 2016, à Marrakech, au Maroc, à la COP22 et en novembre 2015, à Paris, à la COP21.

Le Chef de l’Etat est accompagné, dans ce déplacement, de M. Ouhoumoudou Mahamadou, ministre, directeur de Cabinet du Président de la République, M. Almoustapha Garba, ministre de l’Environnement et du Développement Durable, Mme Amina Moumouni, ministre de l’Energie et Mme Lamido Ousseini Salamatou Bala Goga, ministre Déléguée auprès du Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur, chargée de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur. (Lire ci-dessous, l’intégralité de l’allocution prononcée par le Président Issoufou Mahamadou à l’ouverture de la conférence)

Abdourahmane Alilou AP/PRN

16 novembre 2017
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique