Forfait Albarka

Agadez : Réunion de sécurité avec les chefs traditionnels au gouvernorat

Une rencontre de haut niveau s'est tenue hier dimanche 29 Octobre 2017 dans la salle de réunion du gouvernorat d'Agadez entre les membres du conseil régional de sécurité à leur tête le Gouverneur et les chefs de quartiers et chefs des villages rattachés à la ville d'Agadez. Trois points d'actualités sont inscrits à l'ordre du jour de cette réunion. Il s’agit de la question de la sécurité, celle de la migration et l'observation des lois et règlements sur le territoire de la ville d’Agadez.

Une rencontre demandée et obtenue

Le conseil régional de sécurité présidé par le Gouverneur de la région d’Agadez a demandé à rencontrer l’ensemble de la chefferie traditionnelle de la ville d’Agadez et de ses environs. Au sortir de cette rencontre le gouverneur de la région Sadou SOLOKE confie au journal « La Nation » : ‘’ Cette rencontre que nous avons demandé et obtenue, porte sur trois grands points d’actualités sur la ville d’Agadez qui sont les questions de sécurité, les questions de migrations, et l’observation des lois et règlements. Sur l’ensemble de ces points, nous avons échangé avec les chefs traditionnelles qui sont des parties prenantes importantes de la réussite sur les questions de sécurité, du combat contre la migration irrégulière, la réussite et de la sensibilisation à l’endroit des populations quant à l’observation des lois et règlements. Sur l’ensemble de ces questions, nous nous sommes entendus, et les chefs traditionnels à la fin ont pris un engagement de travailler avec l’administration. De son côté l’administration prend l’engagement de les associer au maximum au mieux de l’intérêt général. Donc comme vous le constatez, c’est une grande rencontre dans laquelle les gens se sont exprimés librement et elle nous a été très utile d’entendre les chefs traditionnels sur leurs attentes à l’endroit des services publiques que nous gérons. Nous avons appris beaucoup de choses. Nous allons nous efforcer de corriger les lacunes qu’on nous a reprochées. Nous allons nous efforcer d’appliquer le consensus sur lequel nous sommes parvenus, et nous pensons que, si Dieu le veut nous allons apporter de l’amélioration dans la sécurisation de la ville d’Agadez’’.

Engagement des chefs traditionnels        

A la fin de cette grande rencontre, les chefs traditionnels ont pris des engagements. L’honorable Bazo IBRA, chef de village de Tassakin Talam s’est exprimé en ces termes : ‘’ Cette rencontre a été d’une grande importance pour nous les chefs traditionnels. Elle a été une occasion pour nous et les membres du conseil régional de sécurité de faire le tour des points essentiels notamment la sécurité, la migration et l’observation des lois et règlements. Après les débats riches nous avons pris des engagements. Nous allons faire des réunions de sensibilisation et d’information dans les quartiers et villages de la commune urbaine d’Agadez. Nous allons, à partir de ce jour, dénoncer tous les malfaiteurs que nous aurons vus. Nous demandons aux autorités de nous faire confiance pour mener à bien cette mission car la sécurité a l’affaire de tous. Nous avons souhaité une approche entre les FDS et nous les représentants de la population. Je pense que ce genre de rencontre entre les deux parties doit se poursuivre périodiquement. C’est à travers des pareilles réunions que les autorités et les chefs traditionnels peuvent collaborer dans l’intérêt de la région d’Agadez en général et de la ville en particulier’’.

De sources informées nous apprenons que cette réunion fait suite à une agression sur les éléments de la police. En effet, le vendredi 27 octobre 2017, aux environs de 6 h du matin, en position de sécurité aux alentours de la ville d’Agadez, sur la route de Zinder, lesdits policiers ont été pris à partie par un véhicule armé. Les ravisseurs ont ouvert le feu sur la voiture de la police en visant le chauffeur. Plus de peur que de mal. Les Forces de Défense et de Sécurité ont engagé une poursuite contre les malfrats qui se sont volatilisés dans la nature. Selon nos informations, le Gouverneur d'Agadez Sadou SOLOKE a fait le déplacement au commissariat de police d'Agadez pour encourager les éléments de police. Une opération de ratissage est en cour pour traquer les malfrats dans leurs retranchements.

Issouf Hadan (Agadez)

1er novembre 2017
Source : La Nation

Imprimer E-mail

Politique