Forfait Albarka

Visite du Ministre d’Etat, Ministre de l’Intérieur à Ayorou : Bazoum Mohamed salue la bravoure et la combativité des FDS

Visite du Ministre d’Etat, Ministre de l’Intérieur à Ayorou : Bazoum Mohamed salue la bravoure et la combativité des FDS24 heures après l’attaque perpétrée par des éléments terroristes contre le camp de la gendarmerie d’Ayorou, le Ministre d’Etat, Ministre de l’Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Religieuses et Coutumières s’est rendu sur le lieu. Dans les lignes qui suivent, sa mise point.

Des terroristes lourdement armées…

Selon le Ministre d’Etat, Bazoum Mohamed, les impacts de balles illustrent l’intensité du combat et la puissance de feu de l’ennemi.  Les terroristes qui nous agressent sont loin de ces jeunes gens qui circulent à moto avec des fusils d’occasion, a laissé entendre le Ministre d’Etat qui précise : « Il s’agit de personnes bien équipées (…) Is sont venus avec 4 véhicules dont deux équipés d’armes collectives dont une 14,5 et une 12, 7. Ils ont amené avec eux des grenades incendiaires et individuellement pris, chacun était muni d’une mitrailleuse. » Voilà le pédigrée de l’ennemi décrit par le Ministre d’Etat contre lequel les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) se battent et qui appelle à une mobilisation internationale.

… face des FDS braves et vaillantes

« Les gendarmes qui ont été agressés hier ont fait preuve de grande vaillance et d’une combativité incroyable. Je voudrais leur rendre hommage. Vous voyez, ceux qui sont morts l’ont été à leurs postes après avoir utilisé tous les cartouches qui étaient en leur possession » ; a déclaré Mohamed Bazoum. Plus loin, il ajoute « Si je me réfère à ce qu’a été le comportement de nos hommes à Bosso, il y a de cela plus d’un an, je remarque que nos hommes ont considérablement progressé. Aujourd’hui, ils sont au top des exigences du combat quant à leur morale, leur efficacité et leur engagement. Cela est remarquable. Nous avons infligé des pertes à l’ennemi. C’est dire que nos hommes ont été vaillants »

Une prompte réplique de l’Armée et de la Garde nationale

Contrairement à ce qui est véhiculé, la réplique de l’Armée et de la Garde nationale a été prompte. A ce propos, Mohamed Bazoum donne les détails : « Nous avons eu quelques problèmes de coordination parce que 30 mn après les événements, les éléments des FAN du poste de Yassan étaient en contact avec l’ennemi. Les éléments de la Garde nationale l’étaient aussi (…) Nous allons faire une évaluation de cette situation, tirer toutes leçons. Et, demain, nous serons plus performants. J’en ai l’ultime conviction ».

Oumarou Kané

24 octobre 2017
Source : La Nation

Imprimer E-mail

Politique