Forfait Albarka

33eme session de la conférence des chefs d’état et de gouvernement de l’Union Africaine : le Niger se prépare activement

Le samedi 21 octobre 2017 s’est déroulée à l’hôtel Soluxe de Niamey, une réunion de présentation de l’état d’avancement des préparatifs de la 33ème conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union Africaine, prévue pour se tenir en juillet 2019. Etaient présent à cette rencontre entre autres, les ministres et personnalités membres du conseil d’orientation et de contrôle de l’agence UA Niger 2019, les représentants des medias publics et privés nationaux et internationaux basés à Niamey, les promoteurs des projets entrant dans le cadre de la préparation de ladite conférence.

Ainsi le ton a été donné par le lancement de la campagne médiatique qui concerne l’organisation de la 33 eme Conférence de l’Union Africaine au Niger. Prenant la parole le premier, le chef de cabinet du président de la république, Ouhmoudou Mahamadou qui est le président du conseil d’orientation et de contrôle de l’agence UA 2019, s’est prononcé en ces termes : « une agence a été mise en place, et un comité d’orientation a été institué. Et nous avions travaillé en tenant plusieurs réunions. Nous avions travaillé dans la discrétion. Aujourd’hui l’heure est venu de vous informer sur ce que nous avons fait et vous informer sur ce que nous allons faire. Le lancement de cette campagne médiatique, est pour nous une occasion pour vous dévoiler le programme de l’agence UA 2019 qui doit conduire à la réalisation et à l’organisation de cette conférence en juillet 2019 ».

Par la suite ce fut au tour du directeur général de l’Agence UA 2019, Mohamed Saidil Moctar, de prendre la parole pour exposer le travail que l’agence qu’il dirige est en train de faire. Pour ce faire, le directeur général de l’agence UA 2019 a axé son intervention entre autres sur les points suivant : l’état de préparation des projets publics et privés, le résumé du cahier de charges de la conférence, le budget, les sources et la mobilisation des financements. Mohamed Saidil Moctar de dire que les préparatifs de cette conférence au Niger, concernent l’ensemble du peuple Nigérien, qui doit apporter sa contribution pour que cette conférence prévue en 2019, soit une réussite. Selon toujours le directeur général de l’agence UA 2019, la tenue de cet évènement dans notre pays, permettra de renforcer la diplomatie et d’accroitre la visibilité du Niger sur la scène internationale ; mais aussi de permettre aux opérateurs économique de tirer profit de l’évènement.

En terme d’infrastructure, le directeur de l’agence UA Niger, dira que les prévisions sont en bonne voie. Sur ce plan, 42 kilomètres de routes bitumées seront construites ou réhabilités dans la ville de Niamey. Et, étant donné que 4000 personnes seront attendues à Niamey en 2019, plusieurs hôtels de grand standing sont en cours de construction. Il est également envisagé la réhabilitation de l’aéroport international Diori Hamani, afin d’augmenter sa capacité et permettre l’accueil de plusieurs avions présidentiels en même temps. Pour ce qui touche l’assainissement dans la ville de Niamey, des travaux seront entrepris pour rendre la capitale présentable. De plus il est prévu le renforcement des capacités des agents du service de protocole, des hôtels, des services de sécurité et de santé en vue d’une meilleure prestation lors de la conférence.

Avec le défi de la réalisation de la 33ème Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union Africaine, le directeur général Mohamed Saidil Moctar a profité pour marteler son optimisme en citant l’ancien premier ministre britannique Winston Churchil qui disait : « un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité. Un optimiste voit l’opportunité dans chaque difficulté ». Une manière de dire que « c’est tous ensemble » que les nigériens doivent se mobiliser pour que la conférence de l’UA qui se tiendra en 2019 dans notre pays soit un succès.

Ali Cissé Ibrahim.

23 octobre 2017
Source : La Nation

Imprimer E-mail

Politique