Forfait Albarka

Ministre de la Renaissance culturelle, des Arts et de la Modernisation sociale : Installation de l’équipe nationale chargée de l’élaboration du rapport périodique quadriennale de la mise en œuvre de la convention 2005 de l’UNESCO

Le Secrétaire général du Ministère de la Renaissance culturelle, des  Arts et de la Modernisation sociale M. Oumarou Moussa a présidé, hier après midi, la cérémonie officielle d’installation de l’équipe nationale chargée de l’élaboration  du rapport périodique quadriennale de la mise en œuvre de la convention 2005 de l’UNESCO.

L’équipe qui a été mise en place est repartie en quatre groupes thématiques. Le premier groupe se penchera sur la politique culturelle, tandis que le second groupe travaillera sur la coopération internationale et le traitement préférentiel. Quant à la 3e thématique, elle porte sur la sensibilisation de la société civile, et enfin le 4e groupe se charge de l’intégration de la culture dans les politiques du développement durable.   L’équipe nationale qui a été installée a un délai de 60 jours pour  rendre son rapport.   Le Secrétaire général du Ministère de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la Modernisation Sociale a rappelé que les objectifs de la Convention 2005 sur la protection et la promotion de la diversité culturelle des expressions  culturelles visent  entre autres, à protéger et promouvoir la diversité des expressions culturelles ; à créer les conditions permettant aux cultures de s’épanouir et interagir librement de manière à s’enrichir mutuellement ; à encourager le dialogue entre les cultures ; à stimuler l’inter-culturalité afin de développer l’inter action  culturelle dans l’esprit de bâtir des passerelles entre le peuple ; à promouvoir le respect de la diversité  des expressions culturelles ; à réaffirmer l’importance du lien entre culture et développement ; à renforcer la coopération et la solidarité internationale dans un esprit de partenariat. M. Oumarou Moussa a, à cet effet, indiqué  que  son département ministériel attend de l’équipe, une analyse critique des résultats et défis de la mise en œuvre de la convention ainsi que les perspectives, une description détaillée des principaux objectifs et priorités de la politique culturelle nationale ainsi que l’impact de la convention ; des propositions d’une bonne intégration de la culture dans les politiques du développement durable ; une recherche des voies et moyens  permettant un renforcement de la coopération culturelle internationale en fournissant des informations sur les mesures destinées à la facilité ; une description des principaux résultats atteints dans la mise en œuvre de la convention ainsi que les difficultés rencontrées.

Laouali Souleymane (onep)et Aminatou Seydou Harouna (stagiaire)

19 octobre 2017
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique