Forfait Albarka

La nouvelle route butimée Madaou-Bouza-Keita-Tamaské : un projet aux impacts déjà ressentis par les populations

L’histoire retiendra que la route bitumée Madaou-Bouza-Keita-Tamaské embranchement de Kouraya, aura été une des belles réalisations à mettre à l’actif de la 7eme République sous la conduite du Président Issoufou Mahamadou.

Démarrer il y’a moins de 2 ans, les travaux de bitumage de la route Madaou-Bouza-Keita-Tamaské-Kouraya longue de 180 km confier à une entreprise chinoise, avancent normalement. A ce jour, le tronçon bitumé est arrivé au niveau du village de Garin Moussa à moins de 3 km de la route de Keita. Cependant, il reste encore 80 km a réalisé pour joindre la route bitumée Axe Tahoua-Agadez.

On n’a coutume de dire que le développement d’un pays passe nécessairement par le développement de son réseau routier. En effet, cette expression trouve toute sa signification ici avec la réalisation de ce projet de route attendu depuis l’indépendance par les populations de l’Ader, Doutchi, Maggia estimé à plus d’un million de personnes. Des communautés reparties entre une dizaine de communes partagent un relief montagneux très difficile d’accès. Pour la petite histoire, en raison de l’enclavement de la zone, les fonctionnaires de l’Etat appelés à servir à Bouza considéraient cela comme une punition. Parfois, des cas d’abondons ont été même signalés  à cause du tronçon rocailleux de Bouza. Mais par la grâce d’Allah et la volonté politique du Président Issoufou Mahamdou et son Gouvernement les choses ont changées, les conditions de vie sociaux économique des populations s’améliorent au fur et mesure que le projet avance.la destination Bouza est devenue fréquentable. Le trafic devient de plus en plus important entre  les marchés ruraux et les échanges deviennent aussi plus intenses.

Hachimou Mohmed

12 octobre 2017
Source : La Nation

Imprimer E-mail

Politique