Forfait Albarka

Entrée politique Lumana Niamey : Hama Amadou, seul commandant à bord du bateau

Rentrée politique Lumana Niamey Hama Amadou, seul commandant à bord du bateau LumanaPromesse tenue : la force politique, grandeur nature ! La Coordination régionale MODEN FA Lumana africa Niamey a réussi avec éclat sa rentrée politique ce dimanche 24 septembre 2017 à l'arène de lutte traditionnelle. Ils étaient des milliers de militants et sympathisants à, littéralement envahir, l'arène de Niamey pour dire " Oui " au MODEN FA et ses dirigeants. Le Bureau politique national y était au grand complet à l'exception du président Hama Amadou exilé en France. Son absence n'était, somme toute, que physique parce qu'il reste dans le cœur des lumanistes et leurs responsables politique. D'ailleurs, la vision, la conviction et la ligne directrice tracée par Hama Amadou sont, ici, comme la boussole pour le marin. Son esprit plane sur l'arène, ses mots résonnent encore dans la tête et la bouche des militants et sympathisants parmi lesquels, le président de la Coordination Lumana Niamey Soumana Sanda : " il y a une vérité indéniable qui caractérise l'existence de notre parti et illustré par notre leader, SE Hama AMADOU en ces termes et, je cite : notre parti, vous le savez, est né dans la difficulté et l'épreuve. Il n'y a donc rien de surprenant à ce qu'il grandisse dans les contraintes multiples que la malveillance et la haine de nos adversaires de toujours placent aujourd'hui sur son chemin. Par conséquent, nous nous devons de considérer les méchantes manœuvres de ceux- ci avec le flegme de l'homme que rien ne saurait émouvoir, et cela reste possible aussi longtemps que nous nous imposerons de demeurer ensemble, unis et solidaires!
Taisons en tout état de cause, les conflits qui peuvent nous fragiliser à l'interne, pour partager la même résolution et le même engagement consistant à faire face, dans l'honneur et la dignité, aux agressions politiques d'un régime aussi querelleur que méchant, afin de lui imposer l'alternance qu'il appréhende avec effroi ... "


contrairement à certaines prévisions qui voulaient que le parti au cheval ailé soit dispersé comme une famille polygame ayant brutalement perdu son chef, rendant du coup les enfants orphelins, le MODEN FA Lumana africa dit demeurer solide comme si son chef était surplace : " en dépit de toutes les velléités orchestrées par nos adversaires, les militants restent sereins, plus déterminés et confiants en l'avenir que jamais. Les adhésions à notre parti se multiplient chaque jour car les nigériens sont convaincus de la pertinence de nos idées, du pragmatisme de nos actions, de la dignité et de l'honneur dont fait preuve notre cadre et surtout de la perspective d'un avenir meilleur incarné par notre leader HAMA AMADOU " rassure Soumana Sanda.
Outre l'objectif officiel assigné à sa conférence régionale, à savoir, la redynamisation des organes du parti, Lumana Niamey a réussi trois autres objectifs non officiels. La structure a pu démontrer à ses adversaires son infaillible force mobilisatrice et la détermination de ses militants. Elle a également envoyé le message suivant au pouvoir du Président Issoufou : " vous pouvez emprisonner ou chasser du territoire national notre leader mais vous ne pourrez jamais notre fibre militante et notre engagement envers Hama Amadou. Enfin, Lumana Niamey a réaffirmé son rejet de la gouvernance actuelle et sa solidarité avec ses camarades maintenus dans les geôles du régime. Sur le premier point, Soumana Sanda ne s'est pas montré du tout tendre envers le régime : " les présentes assises interviennent, comme vous le savez, dans un contexte de chaos généralisé, créé et entretenu par le régime de la renaissance qui, de toute évidence, a atteint ses limites objectives. Aussi, il est un impératif pour nous de créer les conditions adéquates permettant de restaurer l'état de droit et la démocratie remis en cause par la mal gouvernance du guri system. C'est un truisme de dire qu'en dehors de la précarité, de la mafia organisée et du déni total de droit, notre pays n'a jamais connu un tel niveau d'insécurité. Que de sang versé, des familles endeuillées, des concitoyens enlevés, des régions affectées ! ". Concernant le cas des détenus, le MODEN FA va plus loin en demandant l'intervention de la communauté internationale : " Bakari SEYDOU, Idé KALILOU et Ary MALLA gardent prison depuis le 16 mai 2016 sous un fallacieux prétexte de détournement alors même que les scandales sous la 7ème République foisonnent et affectent tous les secteurs, menaçant gravement notre existence même en tant que Nation. Cela ne surprend plus personne au Niger. Par contre, nos concitoyens épris de justice estiment, légitimement, que les PTF et, plus précisément l'Union Européenne, pour la manifestation de la vérité et au nom du respect des droits de l'Homme, dont ils incarnent le leadership, doivent rompre le silence car il s'agit de leurs fonds, leurs procédures et leurs audits régulièrement réalisés. "
Le Coordonnateur régional Lumana Niamey a eu beaucoup de mal à contenir sa joie devant la forte mobilisation des militants et sympathisants dont la plus part sont venus célébrer un homme : Hama Amadou. " Aujourd'hui, je suis fier de vous annoncer qu'ici, à Niamey, notre parti ne compte en son sein, que des amis, des camarades et des inconditionnels de Hama AMADOU, qui travaillent la main dans la main, dans l'unité, la cohésion et la solidarité; n'en déplaisent aux mauvaises langues ayant prédit, avec véhémence, l'apocalypse.
Cette peur bleue de LUMANA Niamey, uni et solidaire, obligea d'ailleurs la renaissance à dévoiler sa face hideuse qui tranche avec toute logique républicaine " lance Soumana Sanda à ses adversaires.

Par : Ibrahim YERO

30 septembre 2017
Source : L'Eclosion

Imprimer E-mail

Politique