Forfait Albarka

Rentrée politique : Le parti de Hama Amadou reste maître de Niamey

Rentrée politique : Le parti de Hama Amadou reste maître de NiameyDimanche dernier, le MODEN FA Lumana africa a, sans surprise, réaffirmé sa suprématie politique sur la capitale nigérienne. La rentrée politique de la coordination régionale Lumana Niameya fait vibrer Niamey aux couleurs du parti. L’arène de lutte qui a accueilli l’évènement ne dira pas le contraire. Malgré ce que le coordonnateur régional Soumana Sanda a appelé une compagne de désinformation, les lumanistes, comme toujours sont sortis massivement répondre à l’appel de leur parti. « Vous faites tellement peur au Gury au point où la véritable usine de fabrication de mensonge logée au QG du PNDS a vainement tenté sur les réseaux sociaux de vous démobiliser en annonçant que l’entrée pour ses assises était payante ; ce qu’ils ignorent, malgré le Tayi Tawri implacable que leur gouvernance chaotique nous impose, vous auriez été prêts à payer, si cela était avéré ; contrairement à eux qui sont obligés de distribuer des billets de banque pour l’organisation de leurs cérémonies. Vous! Vous êtes engagés et, c’est cet engagement inébranlable qui constitue la force de LUMANA et qui mènera inexorablement le guri system à sa perte. » Se satisfait Soumana Sanda.

Selon des sources proches du parti, les responsables voulaient faire cette rentrée politique au stade Général Seyni Kountché qui dispose 35 000 places mais les autorités leur auraient refusé ce lieu de peur sans doute que le parti de Hama Amadou exhibe une fois de plus sa prédominance politique dans la capitale. Un secret de polichinelle, de toutes les façons.

Le MODEN FA Lumana africa, à l’occasion de cet évènement a donné la preuve de son unité et de sa cohésion mais surtout de logique de ne n’avoir que Hama Amadou comme principal leader. Ce qui a été une douche froide pour tous ceux qui prédisaient une désunion pouvant aller jusqu’à l’éclatement. Plus le temps passe, plus le parti se renforce et s’apprête à affronter les futures échéances électorales avec sérénité et surtout l’espoir de les remporter haut la main. Lumana se pose en alternative à la gouvernance chaotique du régime actuel.
ADAM

29 septembre 2017
Source : Le Monde d'Aujourd'hui

Imprimer E-mail

Politique