Airtel Niger

Forfait Albarka

Rencontre entre la délégation spéciale de Niamey et les acteurs municipaux : 15 mesures urgentes préconisées pour l’assainissement de la capitale

Hier, mercredi 27 septembre 2017, une rencontre a regroupé autour de la délégation spéciale de Niamey sous la houlette de son Président, Moctar Mamoudou et de la déléguée en charge des questions d’hygiène et d’assainissement, Mme Mounkaila Halimatou, les acteurs municipaux en charge de la propreté et de l’environnement de la ville de Niamey. Au centre de ladite rencontre, justement la question de l’insalubrité de la capitale.

Il s’agit d’accoucher des mesures urgentes pour relever le défi de la propreté de Niamey. La capitale du Niger est sale. Ce constat est largement partagé. En dépit des dispositions jusque-là prises, les problèmes d’hygiène et d’assainissement demeurent. Comment faire pour améliorer l’environnement des Niameyens ? Comme faire pour faire de la capitale du Niger une ville digne de ce nom ? Comment faire pour relever le défi de Niamey Nyala, ce projet cher au Président de la République ? Comment faire pour protéger les énormes investissements dont la capitale a bénéficié dans le cadre de l’exécution du projet Niamey Nyala. Autant de questions qui appellent à une même réponse, l’objectif de la rencontre étant de trouver les voies et moyens pour débarrasser la principale ville du Niger de ses tas de saletés et d’immondices qui jonchent les rues, entravent la circulation, bouchent les caniveaux et polluent la vie des habitants.

Au terme des échanges, 15 mesures salvatrices urgentes ont été préconisées. Elles feront l’objet d’arrêtés municipaux, donc auront force de loi. En attendant la mise en application de ces mesures, des audiences foraines seront organisées dans les quartiers pour une « meilleure participation citoyenne aux actions d’assainissement de la ville de Niamey.

Ces mesures viendront s’ajouter à d’autres déjà en application allant dans le sens de la préservation des mœurs. Il s’agit, entre autres, de la fermeture de la ‘’Pullule’’ et de l’interdiction de la ‘’Chicha’’ sur les lieux publics. Si cette allure, allant dans le sens d’un changement de comportement et l’amélioration de la vie des niameyens se maintient, assurément que la capitale du Niger sera ‘’Nyala’’

Oumarou Kané

Les mesures urgentes préconisées pour l’assainissement de la ville de Niamey     

1 l'installation d'une brigade sanitaire ;

2 la création d'un comité de salubrité dans chaque quartier de la Ville de Niamey ;

3 l'installation des comités de salubrité des établissements publics et privés.

4 la mise en place d'une plateforme ; interactive sur les questions d'hygiène et d'assainissement dénommée e-gnalla, téléchargeable sur Google play pour permettre aux citoyens de dénoncer les mauvaises pratiques ;

5 une opération dénommée zéro plastique dans la Ville de Niamey ;

6 Une opération dénommée zéro pipi et zéro caca dans les places et voies publiques ;

7 l’interdiction de brancher les tuyaux des ménages sur les réseaux et canalisation d'évacuation des eaux de pluie et eaux usées de la Ville ;

8 opération zéro épave et zéro ferraille dans les rues et places publiques de la Ville de Niamey ;

9 propreté des ménages et établissement publics et privés.

10 un numéro vert sera opérationnel ;

11 Un centre de traitement des informations sera installé ;

12 l'obligation pour chaque ménage et entreprise à s'abonner auprès des pré-collecteurs ; Les pré-collecteurs seront identifiés, formés et immatriculés ;

13 L'obligation pour chaque opérateur exerçant sur les voies et places publiques de disposer d'un dispositif où les déchets qu'il produit seront jetés ;

15 L'obligation pour les populations de jeter les ordures dans les contenus ;

16 la vulgarisation du code d'hygiène et d'assainissement ;

14 le curage systématique de tous les caniveaux de la Ville ;

15 L l'identification et officialisation de tous les points de dépôt de collecte des ordures.

29 septembre 2017
Source : La Nation

Imprimer E-mail

Politique