Forfait Albarka

Réception d’équipements dans le cadre du « Projet de renforcement des capacités régionales et locales en vue d’améliorer la sécurité au Niger Phase II » : Des véhicules équipés et du matériel de communication acquis sur financement du Japon

Le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses, M. Bazoum Mohamed a réceptionné, hier matin, des mains de la Représentante résidente par intérim du PNUD au Niger, un appui en matériels roulants et équipements de communication. Cet appui s’inscrit dans le cadre du « Projet de renforcement des capacités régionales et locale en vue d’améliorer la sécurité au Niger Phase II » financé par le Japon. La cérémonie de réception s’est déroulée dans les jardins de la Maison des nations de Unies.

Ce don composé de quatre (4) véhicules 4X4 équipés, 10 radios haute fréquence, 15 radios mobiles codans, 50 Motorola portatifs, 20 Thuraya et 3 antennes relais. Il constitue un appui du Japon à la lutte contre le terrorisme et  à l’amélioration de la sécurité au Niger. Ces équipements permettront de renforcer les capacités de coordination des centres d’opération régionaux et de réponse aux crises civiles et sécuritaires à travers des postes de commandement mixtes. Ils viennent en complément des 12 véhécules et 60 radios de haute fréquence acquis durant la première phase du projet qui a couvert la période de 2015-2016. D’après la représentante résidente du PNUD par intérim, Mme Nicole Kouassi, les équipements qui viennent d’être livrés ont été financés par la Gouvernement du Japon pour un montant de 1 971 561 USD soit 1 084 358 550 FCFA.

Le projet bénéficiaire dudit équipement est mis en œuvre en partenariat avec le ministère de l’Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses et couvre les 8 régions du Niger pour la période de Mars 2017 à décembre 2018. Ce projet, précise Mme Nicole Kouassi, a pour objectifs de renforcer les capacités juridiques et institutionnelles du ministère chargé de l’Intérieur, des autorités régionales et des conseils de sécurités locaux par l’acquisition d’équipements et matériels (véhicules et radios), la formation des autorités régionales et départementales sur les mesures de sécurité dans les 8 régions du Niger, d’améliorer les mécanismes régionaux et municipaux de prévention, de coordination et de gestion des crises, y compris l’identification des actions en matière de cohésion sociale et des mesures d’amélioration de la confiance entre les Forces de Sécurités intérieure et les communautés.

Pour sa part, l’Ambassadeur du Japon au Niger, SE. Kawamura Hiroshi, s’est réjoui d’assister à cette remise officielle des équipements acquis à travers le « Projet de renforcement des capacités régionales et locale en vue d’améliorer la sécurité au Niger Phase II », destiné à la lutte contre le terrorisme, le renforcement de la sécurité et la consolidation de la paix en faveur du Niger. L’accord relatif à don a été signé le 6 mars 2017 entre le Japon et le PNUD. Ce projet financé à hauteur de plus d’un milliard de francs CFA a permis l’acquisition de véhicules et des matériels de communication dont des véhicules de type 4X4 tous équipés, des radios HF/VH mais aussi de construire des centres opérationnels des régions de Maradi et de Diffa et la réhabilitation de ceux d’Agadez, de Zinder et de Tahoua. « La paix et la stabilité sociale ainsi que le renforcement des capacités de contrôle de frontières font partie des points essentiels de la Déclaration de Nairobi de la TICAD VI en 2016. Et le Japon, conformément au principe du ‘’Pacifisme Proactif’’, entend poursuivre voire renforcer son soutien en faveur de la paix et de la stabilité dans la zone du Sahel », a assuré SE. Kawamura Hiroshi.

Parlant du « Projet de renforcement des capacités régionales et locale en vue d’améliorer la sécurité au Niger Phase II », SE. Kawamura Hiroshi a mentionné que ce projet est mise en œuvre en partenariat avec le ministère en charge de l’Intérieur pour le volet fourniture des moyens de déplacement, l’acquisition

d’infrastructures et la facilitation du processus d’installation des équipements de communication, puis avec le génie militaire pour le volet construction et rénovation des salles d’opération dans les régions, ensuite avec EUCAP Sahel Niger pour le volet formation des membres des centres opérationnels et enfin avec la Haute Autorité à la Consolidation de la Paix pour le volet amélioration de la confiance et la collaboration entre les autorités locales, les communautés et les institutions de sécurité. Cette cérémonie s’est achevée par la réception des clefs des véhicules par le ministre d’Etat en charge de l’Intérieur et une signature du document de transfert entre la Représentante résidente par intérim et le ministre d’Etat en charge de l’Intérieur.

Mamane Abdoulaye(onep)

 28 septembre 2017 
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique