Forfait Albarka

Journée internationale de la paix/Cérémonie de remise de distinction au Président de la Haute Autorité à la Consolidation de la Paix (HACP) : Le Col. Major Abou Tarka reçoit un trophée et un témoignage officiel de satisfaction de la Délégation de l’UE au

Le Ministre Directeur de Cabinet du Président de la République, M. Ouhoumoudou Mahamadou a présidé, le jeudi 21 septembre dernier, à l’Académie des Arts Martiaux de Niamey, la cérémonie de remise d’une distinction au président de la Haute Autorité à la Consolidation de la Paix (HACP) par la Délégation de l’UE au Niger. Cette cérémonie a été organisée dans le cadre des activités de la célébration de la journée internationale de la paix qui a lieu le 21 septembre de chaque année dans le monde entier. Au Niger, plusieurs activités ont été organisées à cette occasion sous la conduite de la Haute Autorité à la Consolidation de la Paix (HACP). Dans son intervention à cette cérémonie, le Ministre Directeur de Cabinet du Président de la République, représentant le Premier Ministre M. Ouhoumoudou Mahamadou, a de prime abord, salué et remercié l’Union Européenne pour l’exemplarité de sa coopération avec le Niger. Il a souligné que l’UE est l’un des principaux partenaires au Développement du Niger tant pour la profondeur de cette coopération que pour le volume financier de l’aide au développement qu’elle accorde au pays. Il a ainsi, salué cette distinction de l’UE en faveur de la HACP soulignant que cette distinction est un geste important parce que la HACP est une institution exemplaire au Niger et qui n’existe pas ailleurs, mais que d’autres pays, en particulier les pays qui ont été victimes des conflits doivent s’inspirer de cette organisation.

Ouhoumoudou Mahamadou a précisé à ce sujet que la paix n’est pas seulement, la fin ou l’absence des guerres, mais c’est à la fois la prévention, mais aussi la gestion des conflits et de tout ce qui peut suivre après un conflit. « La HACP a réussi à relever tout ces défis importants » a-t-il estimé, citant entre autres défis relevé, la réinsertion des ex-combattants, le désarmement, les activités économiques ainsi que le forum de réconciliation sur la paix, des activités de préservation, etc. Le ministre Directeur de cabinet du Président de la République a pour ce faire rendu hommage au président de cette Institution grâce au leadership de qui, la HACP a connu une véritable transformation qui lui a donné une autre dimension et plus de visibilité. Cette réussite a été rendu possible grâce aux appuis multiples de l’UE. C’est pourquoi, le Ministre Ouhoumoudou saisi cette occasion pour rendre hommage au Chef de la Délégation de l’UE au Niger, SEM. Raul Mateus Paula, qui depuis son arrivée à la tête de la Délégation de l’UE au Niger, a fait en sorte que la coopération entre le Niger et son institution atteigne une autre dimension. « Je sais tout les efforts qu’il a déployés. Je sais tous les lobbying qu’il a faits pour que le volume de l’assistance de l’UE au Niger soit toujours consolidé et amélioré », a dit M. Ouhoumoudou Mahamadou.

A son tour, Chef de la Délégation de l’UE au Niger, l’Ambassadeur Raul Mateus Paula, a rappelé les défis sécuritaires et humanitaires liés aux activités terroristes dans le Nord et l’est du pays. M. Raul Mateus Paula a salué les efforts du Niger, qui œuvre aux côtés de ses partenaires, à apporter des solutions aux besoins des populations victimes de cette situation. Il a précisé que son institution, a souhaité, à cette occasion de la célébration de la Journée Internationale de la paix, honorer la Haute Autorité à la Consolidation de la paix, à travers son Président pour son rôle dans les initiatives de paix au Niger. « La HACP est aujourd’hui une institution reconnue et un partenaire particulièrement apprécié, qui inspire beaucoup de pays voisin du Niger », a-t-il précisé. SE. Raul Mateus Paula, qui a salué la réactivité et le professionnalisme des hommes et des femmes qui composent cette institution.

Il faut noter avec SE. Raul Mateus Paula que depuis 2011, l’UE a contribué avec plus de 62 millions d’EURO soit plus de 40 milliards de franc Cfa aux diverses actions mises en œuvre par la HACP, dans de nombreux domaines tels que l’emploi des jeunes dans les zones touchées par les crises, la promotion du dialogue d’intérêt intracommunautaire, la sécurisation des frontières, la maitrise des flux migratoires. Le chef de la Délégation de l’UE au Niger a souligné que son Institution s’apprête encore à signer une nouvelle convention avec la HACP, pour la coordination de quatre autres programmes financés par l’UE, ayant trait d’une part à l’accélération du processus d’accueil et de réinsertion des repentis de Boko Haram, d’autre part à une meilleure prise en compte des besoins des populations des régions du Kawar, du Djado et de l’Est du Niger, touchées par les flux migratoires. « Aujourd’hui, la HACP a pu gagner la confiance de toutes les communautés nigériennes, faisant d’elle non seulement un creuset de l’unité nationale mais aussi, un outil de cohésion sociale et de développement», a-t-il souligné.

Pour sa part, le président de la HACP, le Col Major Mahamadou Abou Tarka, s’est réjoui du bon partenariat qui existe entre le Niger et l’UE en général mais avec son Institution en particulier. A la suite du Chef de la Délégation de l’UE, le Col Major Mahamadou Abou Tarka a cité quelques projets et programmes importants que son institution a réalisé dans le cadre de cette coopération avec l’UE. Il s’agit entre autres du projet de soutien énergétique et environnemental dans la région de Diffa, qui a consisté la mise en place d’un mécanisme d’accès au gaz domestique pour la totalité des camps des réfugies et des déplacés et pour environs 40% des villages de la région ; le projet de la mise en place de la police municipale dont l’objectif est de lutter contre le chaumage des jeunes et de renforcer la sécurité de proximité ; le projet complexe de la paix dans le nord de Tillabéry, destiné à augmenter la résilience des communauté pastoral dans cette zone. Selon le président de la HACP, l’UE a mis à la disposition de son institution une aide budgétaire ciblée d’une enveloppe de 800 millions de fcfa.

Le Col Major Mahamadou Abou Tarka a dédié sa distinction à l’ensemble de ses collaborateurs, les secrétaires généraux, ses conseillers, les chargés des missions, les directions et les départements et services de la HACP qui n’ont ménagé aucun effort pour l’accomplissement des missions de ladite institution. Il les a appelé à redoubler les efforts car ils sont aux services de la paix et du développement de notre pays. Le Col Major Mahamadou Abou Tarka a remercié le Président de la République Issoufou Mahamadou et le Premier Ministre Brigi Rafini pour leurs appuis et leur facilitation dans le cadre des activités de la HACP. Il a particulièrement salué et remercié le Ministre des Finances en sa qualité d’ordonnateur des FED pour tous ce qu’il a fait en faveur de la HACP.

Diverses autres activités organisées pour célébrer la Journée de la paix

Il faut noter que dans le cadre de la célébration de cette journée internationale de la paix, la HACP a organisé, en collaboration des partenaires comme l’UE et le PNUD, mais aussi CAIRE-International Niger, SOS civisme à travers le projet Niger espoir et l’Agence Japonaise de Coopération (JICA), plusieurs activités scientifiques, sportives et culturelles. Ainsi, une conférence débat a été organisée dans la matinée à l’académie des arts martiaux sous le thème : « Culture de la Paix en milieu scolaire » et un match de football dans l’après midi sur le terrain annexe du stade général Seyni Kountché de Niamey. Ce match a opposé l’équipe de l’Université Abdou Moumouni de Niamey à celle des FDS. A l’issue du match c’est l’équipe des FDS qui a remporté la victoire sur le score de 4 buts à 0. L’équipe championne a ainsi gagné une coupe, une enveloppe de 75.000 fcfa et deux ballons. Quant à l’équipe de l’Université, elle a eu une enveloppe de 75.000 fcfa aussi et deux ballons.

Le match s’est bien déroulé sans aucun incident, à la grande satisfaction des responsables de la HACP présents, qui n’ont pas manqué de saluer l’esprit du fair-play qui a caractérisé les deux équipes. Toujours au chapitre des activités sportives, un cross populaire a été organisé dans la matinée au niveau du stade Général Seyni Kountché de Niamey. Le cross a regroupé d’une part, les personnes en situation de handicap et les personnes valides d’autre part. Le cross est organisé en quatre courses. Une course Dame handisport avec la victoire de Balkissa Amadou suivie de Fati Hamidou et de Fati Idrissa tandis qu’en handisport Homme, Maâzou Ali arrive en tête suivi de Sanda Mahamadou et de Issa Mahamadou. Pour les personnes valides Dame, c’est Amina Seyni qui s’est classée 1ère suivie de Ramatou Abdoulaye et de Mariama Mahamadou et en homme c’est Mahamadou Tassiou Seydou, Mahamadou Fadel et Abdoulaye Souley respectivement 1er, 2ème et 3ème qui ont fini en tête. Mais ce qu’il faut retenir à ce niveau, ce sont les dix premier de chaque course qui ont été primés. Les prix ont varié de 50 000 à 5000 Fcfa dont une coupe pour les premiers de chaque course.

La journée a été clôturée avec une soirée culturelle tenue à la Maison des jeunes et la Culture Djadou Sékou de Niamey. Plusieurs artistes et groupes artistiques qui ont chanté pour la paix ont défilé sur scène. Des chants, du théâtre, des poèmes, des danses modernes et traditionnelles, telles sont entre autres éléments contenus dans le menu de cette soirée culturelle pour la paix.

Ali Maman(onep)

26 septembre 2017
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique