Airtel Niger

Forfait Albarka

«Il n'y a donc aucun doute à reconnaitre la place qu'occupe le pastoralisme dans la promotion de la paix et du vivre-ensemble», déclare SE. Brigi Rafini, Premier ministre, Chef du Gouvernement

«Chers Invités ;
Chers Eleveurs ;
Population d'Ingall ;

Par la grâce de Dieu, nous nous retrouvons, à nouveau, à Ingall, comme il est de coutume, pour la traditionnelle Cure salée. Je voudrais me réjouir de la qualité de l'accueil dont nous avons été l'objet, et saluer cette population d'Ingall si généreuse et si hospitalière ; une générosité et une hospitalité jamais démenties. Générosité et hospitalité légendaires des habitants, auxquelles s'ajoutent les ressources naturelles et touristiques qui font d'Ingall ce grand espace de convergence et de retrouvailles annuelles.
Je voudrais aussi, Population d'Ingall et chers festivaliers, vous transmettre les salutations fraternelles du Président de la République, Chef de l'Etat, Son Excellence Monsieur Issoufou Mahamadou, et vous assurer de son soutien et de ses encouragements.
Très attaché aux terroirs et à la préservation de nos valeurs de culture, le Président de la République suit de très près le déroulement de ce grand moment de retrouvailles, ce grand moment de fraternité et de solidarité entre éleveurs venant des quatre coins du Niger et des pays voisins.
En dépit d'une conjoncture particulièrement difficile, le Président de la République poursuit la réalisation de toutes les promesses. A cet égard, Ingall et ses populations peuvent, j'en suis convaincu, attester des changements positifs enregistrés ces 6 dernières années dans leurs conditions de vie.


Mesdames et Messieurs,
Chers festivaliers,
L'édition 2017 de la Cure Salée est placée sous le thème : « Le pastoralisme comme vecteur de paix au Sahel ». Ce thème est pertinent parce qu'il met en relief la corrélation qui existe entre pratique pastorale et promotion de la paix. Par la mobilité qu'il induit, le pastoralisme favorise le rapprochement et la coexistence pacifique des populations.
En effet, depuis la nuit des temps, cette pratique a plutôt favorisé la solidarité, les échanges divers entre populations, elle a aussi favorisé le sentiment d'appartenance à une même communauté de destin, indépendamment des différences de réalités culturelles ou ethnolinguistiques. En d'autres termes, partout où il est, le pasteur se sent véritablement chez lui. '' Il n'a pas de frontières''.
Cette réalité sociale, vécue au quotidien, a cimenté davantage l'aspiration des différentes populations à la paix, à la stabilité et à la coexistence pacifique. Il n'y a donc aucun doute à reconnaitre la place qu'occupe le pastoralisme dans la promotion de la paix et du vivre-ensemble.
Au Niger particulièrement, cette réalité vivace contribue pour une grande part au climat de stabilité et de paix que nous connaissons. C'est pourquoi, je vous invite, toutes et tous, à perpétuer ces pratiques de promotion de la paix et de coexistence pacifique.
Chacun a un rôle particulièrement important à jouer pour que la paix règne partout et en tout temps dans notre pays.

Mesdames et Messieurs,
Chers festivaliers,
Conformément aux engagements du Président de la République, le Gouvernement poursuit ses efforts pour favoriser une plus grande participation citoyenne de tous et notamment des communautés pastorales aux efforts de développement national.
Dans le domaine de l'élevage, l'action du Gouvernement vise à poursuivre la sécurisation des espaces pastoraux et des systèmes de production. Comme vous le savez, la stratégie mise en place consistait à résoudre les problèmes récurrents que connait le monde pastoral comme les déficits fourragers, le déficit du maillage en points d'eau dans les espaces pastoraux ou encore la prévalence des maladies animales.

Vous en convenez sans doute, ces mesures ne pourront avoir plus d'effets que dans un contexte de décentralisation vécue au quotidien. C'est pourquoi, récemment, nous avons procédé au transfert de compétences aux collectivités décentralisées dans les domaines de l'éducation, de la santé, de l'hydraulique et de l'environnement.
Il s'agit de créer une plus grande proximité avec les populations pour mieux favoriser leur inclusion politique, leur mobilisation sociale c'est-à-dire leur participation effective à la gestion des affaires publiques locales.

Les pasteurs doivent prendre leurs places, toutes leurs places dans ce processus pour qu'ils soient partie prenante dans les mécanismes de concertation au niveau des collectivités décentralisées.

Mesdames et Messieurs,
L'édition 2017 de la Curée Salée intervient à un moment où, par la grâce de Dieu, la pluviométrie a été abondante, excédentaire même dans nombre de localités de notre pays, laissant présager une bonne campagne agropastorale. Cette abondante pluviométrie a malheureusement, provoqué des inondations au cours desquelles beaucoup de nos compatriotes ont enregistré des dommages ; certains y ont perdu la vie. Face à cette situation, j'en appelle à une plus grande solidarité nationale afin d'aider ceux de nos compatriotes qui ont connu des dommages à traverser ces difficiles moments, dans la dignité.
Pour sa part, le Gouvernement, avec l'appui de ses partenaires, est totalement mobilisé à faire face à cette urgence en accompagnant les sinistrés mais aussi à renforcer davantage la résilience des populations aux crises et catastrophes naturelles.
Pour terminer, je voudrais remercier très sincèrement nos chers invités, particulièrement les membres du corps diplomatique qui nous font chaque année l'honneur et l'amitié d'abandonner leurs bureaux, pour partager avec nous ce moment exceptionnel du donner et du recevoir, mais aussi des retrouvailles entre éleveurs de toutes les contrées du Niger, et même des pays voisins, et être les témoins d'un retour irréversible de la paix et de la sécurité dans cette partie de notre pays, jadis rendez-vous incontournable des touristes et des amis de la culture du Sahara.

Je vous remercie de votre attention. ».

20 septembre 2017
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique