Forfait Albarka

Le Président Issoufou Mahamadou co-préside avec le Président américain une réunion de haut niveau sur la réforme de l'ONU, à New York (USA) : Le Niger parmi les 14 pays retenus pour conduire la réforme de l'ONU

Le Président Issoufou Mahamadou co-préside avec le Président américain une réunion de haut niveau sur la réforme de l'ONU, à New York (USA) : Le Niger parmi les 14 pays retenus pour conduire la réforme de l'ONU Le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM. Issoufou Mahamadou a co-présidé, hier, avec le Président américain Donald Trump et le Secrétaire Général de l'ONU, Antonio Guterres, la réunion de haut niveau sur la réforme des Nations Unies.
Le président des Etats-Unis Donald Trump est intervenu à la réunion pour souligne qu'on avait besoin des réformes à l'ONU. Le président américain a noté que la bureaucratie et la mauvaise gestion empêchaient l'ONU de mener à bien sa mission. Il a ensuite salué les efforts du Secrétaire général António Guterres dans ce sens de cette réforme.
Pour sa part, le Secrétaire général des Nations Unies, M. António Guterres, a souligné que plusieurs personnes souffraient des conflits et de la famine dans le monde entier. «Ces personnes ont besoin de notre aide. Nous devons mener des réformes sérieuses à cette organisation pour mener à bien nos activités de manière plus efficace. Nous sommes une organisation mondiale et nous devons justifier la confiance des gens», a-t-il estimé.


A l'issue de la réunion, une déclaration politique en dix points soulignant l'importance pour l'Organisation à se réformer a été adoptée. Organisée par les Etats-Unis, l'adoption de cette déclaration a recueilli l'approbation de 126 pays, présents à des niveaux divers (chefs d'Etat, ministres, hauts fonctionnaires) pour écouter le bref discours du président américain.
L'objectif précisé dans la déclaration finale, adoucie à l'endroit du patron de l'ONU, est de rendre "plus efficace et performante" cette organisation souvent taxée de lourdeurs administratives coûteuses.
Il faut préciser que 14 pays ont été retenus pour conduire la réforme de l'ONU parmi lesquels trois pays africains, dont notre pays. Ce choix porté sur notre pays est de toute évidence le fruit de la politique visionnaire et dynamique du Président Issoufou Mahamadou, vivement appréciée par la communauté internationale.

Assane Soumana (onep)
(Source : Tamtam.info)

20 septembre 2017
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique