Forfait Albarka

Visite du ministre en charge de la gestion des catastrophes à la zone militaire de Saguia (Kangamou) et à Néni Goungou : Apprécier les mesures prises sur le terrain pour sécuriser les populations

Après l’alerte lancée par les autorités en charge des questions humanitaires et de la gestion des catastrophes, le ministre de l’Action humanitaire et de la gestion des catastrophes M. Magagi Laouan, a effectué hier après-midi, une série visites dans la commune V de Niamey, notamment au niveau des zones inondées, celles se trouvant sous la menace des eaux, ainsi que sur les sites destinés à l’accueil des sinistrés. C’était en compagnie de l’ambassadeur de Chine au Niger, SEM. Zhang Lijun, et du gouverneur de la région de Niamey M. Saydou Ali Zataou.

L’objectif de cette visite est d’appeler la population riveraine à la   vigilance, de constater de visu la menace du fleuve sur les habitants de l’île ‘’Néné-goungou’’ et de voir le site de la zone militaire communément appelé ‘’Kangamou’’ situé sur la route de Say dans le quartier de Saguia, destiné à reloger les sinistrés de Néni Gougou.

La délégation s’est rendue à l’école primaire de Kirkissoye I où sont provisoirement logés près de 40 ménages en raison de deux ménages voire plus par classe dans certains cas. Une situation inconfortable pour les ménages. Face à cette situation, un site de la zone militaire de Saguia situé sur la route de Say communément appelé ‘’Kankamou’’ a été aménagé pour abriter les familles sinistrées. Notons qu’environs 14.614 sinistrés ont été enregistrés à la rive droite.

Au cours de cette visite, le Ministre de l’Action humanitaire et de la gestion des catastrophes M. Magagi Laouan, le Gouverneur de la région de Niamey M. Saydou Ali Zataou et l’ambassadeur de Chine Zhang Lijun au Niger ont longuement échangé avec les sinistrés logés dans l’école Kirkissoye I pour s’enquérir de leurs conditions de vie.

Après l’école Kirkissoye I, la délégation s’est rendue à la zone militaire de Saguia sur le site réservé accueillir les populations sinistrées de Néni Goungou. Sur ce site, le ministre de l’Action humanitaire et de la gestion des catastrophes M. Magagi Laouan a donné des explications globales sur la situation des personnes sinistrées particulièrement celle de Néni Goungou. En fin, la délégation s’est rendue sur la digue de prévention de Néni Goungou. Malgré la réalité de la menace du fleuve dont les eaux sont montées a atteint la côte de 595, soit 3 mètres 50, la délégation a poursuivi sa visite jusqu’au fleuve sur la digue de l’île de Néni Goungou.

Selon M. Magagi Laouan la situation est sous contrôle. «Maintenant il y a de l’accalmie bien que le niveau de l’eau est monté. Apres l’alerte rouge nous avons appelé la population à la   vigilance, nous sommes venus avec les partenaires pour voir de visu les préparatifs qui sont en train d’être faites », a-t-il dit.

La digue de l’île de Néni Goungou a été renforcée pendant 3 jours. «Les engins sont encore là en train de travailler. Toutes les   dispositions ont été prises spontanément pour amener la population sur le nouveau site de la zone militaire de Saguia», a ajouté le ministre Magagi Laouan.

L’ambassadeur de Chine au Niger M. Zhang Lijun a pour sa part, rappelé les bonnes relations de coopération et d’amitié qu’entretiennent la Chine et le Niger. « Je suis venu pour apprécier les dégâts causés par les inondations, pour pouvoir mesurer afin de venir en aide aux sinistrés » a-t-il dit. M. Zhang Lijun a promis de venir en aide aux victimes d’inondations causées par les fortes précipitations.

Abdoul Aziz Ibrahim Souley

12 septembre 2017
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique