Forfait Albarka

Visite du directeur général de l'Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS) au village de Gabagoura : Solidarité et compassion envers la population sinistrée

Le sinistre à l'origine de l'inondation du 26 Août dernier au village Gabagoura, continue de toucher la sensibilité des uns et des autres. Depuis cette date plusieurs personnalités ont fait le déplacement pour manifester leur compassion. Cette liste vient de s'allonger avec la visite effectuée hier par le directeur général de l'Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS), Dr Xavier Crespin, qui s'est rendu à Gabagoura. Cette visite vise à réconforter la population et exprimer le soutien de cette organisation à l'endroit des habitants. M. Xavier Crespin était accompagné dans ce déplacement par une forte délégation composée du ministre de la Santé Publique, du gouverneur de la région de Niamey, du président du Conseil de ville de Niamey et des cadres du Ministère de la Santé Publique.
Comme on peut s'y attendre, les effets du sinistre illustrés par des décombres sont encore visibles au niveau du village de Gabagoura. Mais la population était mobilisée derrière son chef de village pour accueillir cette délégation de l'OOAS en cette matinée du 5 septembre, soit 11 jours après ce triste événement. C'est ainsi que la délégation de l'OOAS a visité deux principaux sites à savoir une médersa où se trouve l'équipe médicale dépêchée pour la circonstance en vue de prendre en charge les malades et une autre école primaire où sont logés plusieurs familles sinistrées. Au vu de la situation, le ministre de la Santé Publique a estimé nécessaire de plaider pour qu'à l'avenir ce village soit doté d'un centre sanitaire permettant de prendre en charge la population. Une population estimée selon le chef du village à 5.665 habitants.


Le ministre a aussi exhorté la population à continuer de promouvoir les actions d'hygiène afin d'éviter des maladies épidémiques et contagieuses qui heureusement n'ont pas fait leur apparition. A la fin de la visite, le directeur général de l'Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS) a, au nom de cette institution de la CEDEAO en matière de la santé, manifesté sa compassion et sa solidarité à la population sinistrée qui traverse actuellement une situation difficile. «Dieu merci, le village n'a pas enregistré de perte humaine mais à l'intérieur du pays les statistiques ont annoncé 44 décès. Dans l'ensemble, il ya eu des nombreux blessés, des sans abris et plus de 77.000 sinistrés à travers le pays », a déclaré Dr Xavier Crespin. « Nous sommes là pour témoigner notre solidarité en apportant un appui financier direct au niveau des autorités » a-t-il ajoute.
Cet appui consiste principalement selon le DG de l'OOAS à l'achat des médicaments pour appuyer la prise en charge gratuite entreprise par le gouvernement. En plus, l'OOAS a aussi prévu un autre appui qui permettra d'acheter des tentes, des couverture et d'autres produits nécessaires pour accompagner les ménages à surmonter cette épreuve. Cette action d'urgence permettra à la population d'avoir un abri en attendant le retour à la situation normale. Il a par ailleurs exprimé sa préoccupation relativement aux lieux d'hébergement des sinistrés. En effet fait remarquer le DG de l'OOAS, la plupart des familles sont logées dans des classes alors que dans quelques jours c'est la rentrée des classes. En outre, Dr Xavier Crespin a salué les efforts consentis par les autorités autour de cette question grâce à leur mobilisation pour soutenir moralement et matériellement les populations. Il a aussi salué la mobilisation du Ministère de Sante Publique et du personnel de santé pour les efforts déployés dans la prise en charge des blessés et la promotion des actions de prévention du choléra et d'autres maladies.
Le DG de l'OOAS a lancé un appel à l'endroit de la communauté nationale et internationale pour venir appuyer le Niger pendant cette période car les besoins sont là. A ce sujet, il a estimé que les bonnes volontés du pays ont un rôle à jouer. «C'est le moment ou jamais de manifester monter leur solidarité» estime –t-il. Relativement à la gestion de cette crise, Dr Xavier Crespin a estimé que c'est un travail de longue haleine qui demande beaucoup d'efforts et de concertation car au delà de l'urgence on doit penser à la construction des infrastructures qui permettront à l'avenir de minimiser le risque en cas catastrophe. Réagissant à cette visite de soutien du directeur général de l'OOAS, le ministre du Santé Public Dr Idi Illiassou Maïnassara et le gouverneur de la région de Niamey Seydou Ali Zataou ont salué cette initiative du DG de l'OOAS.

Mamane Abdoulaye(onep)

06 septembre 2017
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique