Forfait Albarka

Zinder : La section MPR-Jamhuriya à l’heure de la redynamisation

Zinder  : La section MPR-Jamhuriya à l’heure de la redynamisation Le président de la section MPR JAMHOURIA ALMA OUMAROU vient de boucler une tournée en profondeur dans la région. Celle-ci l’a conduit dans les dix chefs-lieux des départements que comptent la région et la ville de Zinder. A chaque étape, il a présidé une conférence départementale de son parti. Occasion pour lui d’être en contact avec les militants de base, s’enquérir de leurs situations et aspirations. A l’ordre du jour deux(2) concepts : la restructuration et la redynamisation du parti dans la région, ensuite faire le tour d’horizon de la vie socio-économique du pays. Des débats francs ont eu lieu avec les militants des comités de base des sous-sections, des coordinations, de la section ainsi qu’avec ceux des structures de participation comme : les organisations des jeunes, des femmes, de la commission de mobilisation des cadres, des Etoiles, des opérateurs économiques et des producteurs de coopérative agriculteurs et éleveurs. Le président Alma Oumarou leurs a dit que MPR-jamhouria de par sa devise : fraternité, concertation, et développement est un véritable parti d’unité nationale.

Née le 14 octobre 2015, et après son 1er congrès constitutif du 29-30 novembre 2015, le parti n’a cessé d’enregistrer des adhésions de nouveaux militants. Aux élections législatives de 2016 (soit 3 mois à peine après sa création) il s’en sort avec 13 députés. Ce qui le classe 4ème parti politique aujourd’hui. C’est pourquoi a dit le président de la section Alma Oumarou que le MPR-Djamhouria est désormais une formation politique qui compte sur l’échiquier politique national. Aussi, en s’adressant aux militants, il a indiqué que « dans la restructuration et redynamisation des structures de notre parti, nous avons l’obligation de désigner des femmes et des hommes capables de relever le défis conformément à nos textes fondamentaux. La restructuration sous-entend l’ouverture au sein de nos organes pour permettre aux nouveaux militants de considérer qu’ils sont chez eux. Et nous devons travailler la main dans la main pour affronter les échéances à venir. Cette dynamique nouvelle nous permet de donner un souffle nouveau à notre parti pour qu’il se situe davantage aux 1ères loges de l’échiquier politique national ».

L’unité et la cohésion doivent prévaloir au sein du parti. C’est pourquoi à travers des motions et des résolutions, les conférenciers ont réaffirmé leurs soutiens au président du parti Albadé Abouba qui est dans l’exercice normal de son mandat de 5 ans. De nouveaux militants dont Laouali Amadou de Mirriah et un des responsables régionaux du PMT-Albarka viennent de grossir le rang du parti.

Amadou Mahamadou (Zinder)

1er septembre.2017
Source : La Nation

Imprimer E-mail

Politique