Forfaits Internet Aitel Niger

Forfait Albarka

Lutte contre la migration clandestine au Niger : Coup de projecteur sur le comité de concertation

Dans le cadre de la lutte contre la migration clandestine, les autorités nigériennes ont pris plusieurs mesures hardies dont la plus connue est probablement la loi 2015-36 du 26 mai 2015, portant répression du trafic illicite de migrants. Mais dans la même dynamique visant à lutter efficacement contre ce phénomène, le Niger a également mis en place un comité de concertation qui regroupe plusieurs secteurs sociaux et structures. Ce comité a été mis en place pour coordonner les actions de l'Etat et de ses partenaires dans le domaine de la migration ; renforcer la synergie des structures et acteurs impliqués dans la gestion de la migration ; et mener des actions de plaidoyer auprès des partenaires techniques et financiers dans le cadre de la gestion de la migration.

Le comité de concertation a été mis en place par Arrêté conjoint n°316 du ministre de l’intérieur, de la sécurité publique, des affaires religieuses et coutumières et du ministre de la justice Gardes des Sceaux, en date du 2 mai 2016. Cette structure d’une haute importance est composée de nombreuses structures étatiques ainsi que un représentant des organisations non gouvernementales œuvrant dans le domaine de la migration ; un représentant des associations et ONG de défense des droits de l'Homme ; sans oublier les partenaires techniques et financiers œuvrant dans le domaine de la migration avec comme chef de file l'Union Européenne, à titre d'observateur. Une composition qui constitue un gage de crédibilité et de travail sérieux dans le domaine de la gestion de la question migratoire.

La loi 2015-36 du mai et l’arrêté portant création de ce comité de concertation prouve si besoin est que le Niger prend très au sérieux la question migratoire. Il n’est donc pas étonnant que le Niger soit convié aux grandes rencontres internationales portant sur ce sujet épineux qui mobilise toute la planète.

Garé

31 août 2017
Source : La Nation

Imprimer E-mail

Politique