Forfaits Internet Aitel Niger

Forfait Albarka

Visite du ministre de l'Equipement par intérim à Ouallam : Constater l'état des infrastructures routières après les fortes précipitations

Visite du ministre de l'Equipement par intérim à Ouallam : Constater l'état des infrastructures routières après les fortes précipitations Le ministre des Domaines et de l'Habitat M. Waziri Maman, assurant l'intérim de son collègue de l'Equipement, a effectué dimanche dernier une visite dans le département de Ouallam. Il est allé dans cette localité sur instruction express du Premier ministre, chef du Gouvernement pour constater l'état dans lequel se trouve la route de Ouallam, suite aux fortes précipitations enregistrées dans la zone au cours de la semaine dernière. La délégation ministérielle s'est notamment rendue au niveau du radier situé à la sortie nord-ouest de la ville de Ouallam et de celui du village de Tolkoboye à cheval entre les villages de Simiri et Sargane.
La route de Ouallam est un axe routier doublement important a souligné le ministre Waziri Maman. En plus d'être un facteur de désenclavement de la zone, elle est ensuite une route stratégique dans la mesure où elle joue un rôle primordial dans la sécurisation de la zone nord de Tillabéry en proie aux attaques des groupes terroristes du Nord du Mali. En se rendant sur place, le ministre de l'Equipement par intérim souligne ainsi l'attention toute particulière que le gouvernement prête à la question du désenclavement et de la sécurité des populations de ladite localité. Les fortes précipitations et les importants écoulements des eaux de pluies qui s'en sont suivis ont en effet dégradé la structure des deux ouvrages sus mentionnés, qui sont d'une utilité indéniable non seulement pour la mobilité des populations, les échanges commerciaux mais aussi pour la sécurité locale.

Le ministre Waziri Maman s'est d'abord rendu à la sortie nord-ouest de la ville de Ouallam. Là, c'est l'ouvrage hydraulique routier enjambant le kori qui a subi les assauts des eaux de pluies tombées dans la nuit du dimanche 20 au lundi 21 août. Le ministre a constaté de lui-même les dégâts causés sur cet ouvrage construit sur le lit du kori. Le radier n'a heureusement pas totalement cédé sous la pression des eaux. Mais, les dégâts ne sont pas moins importants car l'ouvrage a été partiellement endommagé au point où si rien n'était entrepris, son effondrement serait inévitable. Le pire a justement été évité car, les dispositions idoines ont été prises pour réparer la partie de l'ouvrage ayant subi les dégâts. Sur place le ministre Waziri, qu'accompagnent le Secrétaire général du ministère de l'Equipement M. Abdoulaye Ouma Ahmed, le préfet du département, le vice maire de Ouallam et les responsables centraux et départementaux, a rencontré les techniciens, tous à pied d'œuvre pour la remise en état des parties endommagées du radier.



Waziri Maman s'est renseigné sur l'ampleur du sinistre ainsi que les causes de la dégradation partielle de l'ouvrage. Il s'est surtout renseigné sur les mesures envisagées pour éloigner la menace qui pèse comme « une épée de Damoclès » sur l'ouvrage afin qu'il soit définitivement protégé. Avec un pan déjà endommagé alors que la saison des pluies est encore en cours, il est nécessaire a-t-il souligné que toutes les dispositions soient rapidement prises pour renforcer la structure du pont, que des travaux en amont soient réalisés pour mieux canaliser les écoulements des eaux et réduire l'importance de la pression hydrique. M Waziri Maman a salué la promptitude avec laquelle les services compétents ont réagi pour éviter l'effondrement total de la structure. Après Ouallam, le ministre a visité le radier du village de Tolkoboye où le kori continuait encore à déverser un important flot d'eaux tourbillonnantes.

C'est en effet à cet endroit précis que la route a été coupée l'année dernière suite aux fortes précipitations. Des travaux énormes ont été réalisés pour la reprise du tronçon endommagé. Ils ont nécessité la pose de dix buses supplémentaires en lieu et place des deux buses initialement installées. D'amples explications lui ont été fournies par les responsables des services d'entretien routier sur les mesures mises en œuvre pour résorber le problème. Il s'agit notamment des travaux de renforcement qui ont été effectués. Le ministre de l'Equipement par intérim a salué la prompte réaction des autorités locales et s'est réjoui de constater que tous les travaux prévus sont effectivement en cours. M. Waziri Maman a salué et encouragé l'entrepreneur pour la qualité du travail qu'il effectue à l'instar des autres sélectionnés sur l'ensemble du territoire.
Le ministre de l'Equipement par intérim a tenu à rassurer les populations de cette zone que tout est mis en œuvre pour bien rétablir et sécuriser la circulation sur cette importante route. Mieux a-t-il indiqué, il est prévu, à la lumière de ce qui se passe actuellement, d'effectuer d'autres travaux après la saison des pluies pour mieux canaliser les eaux des koris, pour protéger les talus ainsi que bien d'autres travaux confortatifs sur l'ensemble des endroits potentiellement menacés du tronçon parsemés des koris et autres passages d'eau plus ou moins importants. Sur sa route de retour à Niamey, le ministre des Domaines et de l'Habitat s'est arrêté à la carrière d'où sont extraits les matériaux utilisés dans la réparation des deux sites concernés par sa visite.

Zabeirou Moussa,Envoyé spécial(onep)

29 août 2017
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique