Forfait Albarka

Zinder :1er acte du Président régional du comité d’organisation de Zinder/Saboua 2018

Résultat de recherche d'images pour "zinder nigerdiaspora"Près d’un mois après sa nomination à la tête du comité régional de pilotage des activités entrant dans le cadre de la fête tournante du 18 décembre Zinder Saboua 2018, Mansour Hadj Dodo a initié une rencontre de prise de contact avec la population de Zinder, ce lundi 14 août 2017, dans l’amphithéâtre de l’ENSP (Ecole Nationale de Santé Publique) de Zinder. A la table de séance, à ses côtés, se trouvent M. Bazoum Mohamed (ministre d’Etat, Ministre de l’Intérieur), le sultan Aboubacar Sanda, le ministre de la fonction publique, Maréini Wazir, le Président du Conseil Régional Moutari Ousmane, le maire central Bachir Sabo et le Secrétaire Général Maman Harou de la région représentant le gouverneur empêché.

Ayant eu la chance d’être nommé d’avance, président du comité régional de pilotage des travaux Zinder Saboua 2018, pour tirer profit de cet avantage, le président Mansour Hadj Dodo a jugé nécessaire de commencer tôt l’exécution de son cahier de charge à lui confié, par le Président de la République Issoufou Mahamadou. Même si, selon lui, la population est au courant déjà de sa nomination, il a voulu lui porter officiellement la nouvelle, et profiter pour remercier le Président de la République qui lui a fait confiance, et à travers lui toute la population du Damagaram.

La tâche est hardie, mais la réussite est possible ; seulement ensemble avec le concours et la contribution de chacun. Ces contributions, a fait remarquer à l’assistance le président Mansour Hadj Dodo sont diverses : financières, matérielles, physiques et même des contributions passives (s’abstenir par exemples des critiques ou propos stériles en tout cas tout ce qui peut mettre ‘’des bâtons dans leurs roues’’).

Pour réussir la fête de Zinder Saboua 2018, les contributions de toutes les sensibilités même politiques sont attendues. C’est une affaire d’abord des Zindérois, abstraction faite de leur appartenance politique, idéologique, religieuse. L’heure du slogan ‘’DAMAGARAM GUIDA’’ a véritablement sonné.

Après cette 1ère rencontre, il reste à identifier ensemble les différents sites ou seront organisés les ouvrages de Zinder Saboua, et d’en évaluer le coût afin de les soumettre à l’appréciation du Président du comité interministériel qui est le Premier Ministre ; au gouvernement ensuite de communiquer au comité régional de pilotage de Zinder Saboua l’enveloppe globale destinée à financer les travaux.

Dans la salle cet après-midi du lundi 14 août, on notait toutes les sensibilités politiques que compte la région. Cela pour deux (2) raisons essentielles : « Zinder Saboua 2018 » concerne les Zindérois, ils en font leur affaire, puis le président du comité régional de pilotage, M. Mansour Hadj Dodo a invité tout le monde à participer à cette œuvre de construction régionale. Mieux, les représentants des femmes, des jeunes et des personnes âgées, en prenant la parole ont exigé à être pleinement impliqués dans cette belle aventure de la construction de la région de Zinder.

La 2ème phase immédiate est la mise en place du comité régional de pilotage et ses démembrements. Leur composition reflétera-t-elle l’engagement pris par le Président Mansour Hadj Dodo de dépolitiser l’entreprise ?

On aura le temps d’en juger.

Amadou Mahamadou (Zinder)

20 août 2017
Source : La Nation

Imprimer E-mail

Politique