Forfaits Internet Aitel Niger

Forfait Albarka

Remaniement ministériel de l’après vacances présidentielles : Cette fois-ci, Mohamed Bazoum passe le cap !

Bazoum Mohamed Premier MinistreL’hypothèse se confirme de plus en plus et elle a désormais valeur d’information. A la suite à la persistante rumeur selon laquelle, l’actuel ministre de l’inté- rieur Bazoum Mohamed aurait fermé l’ensemble de ses lignes de téléphone et que ce faisant, il éviterait ainsi tout contact, histoire de faire le vide autour de sa personne et gérer la suite des évènements, celui-ci se serait rétracté dans sa fief natal de Tesker (région de Zinder). Depuis, cette localité, Bazoum ne pourra plus entendre toutes les folles rumeurs à son encontre et même dans ses relations d’avec le camarade-président Issoufou Mahamadou. Il pourra légitimement observer une bonne trêve bien méritée au regard de ses occupations administratives et politiques que l’on sait éprouvantes par moment. Bref, le ministre d’Etat s’est replié et se repose à Tesker de bon droit. Il a sans doute raison et il est loin de connaître son avenir politique immédiat, l’orientation qu’il devra donner à son parcours d’homme politique en fait. Bazoum ne l’a jamais imaginé, mais depuis quelques jours, les évènements se sont précipités et curieusement en sa faveur, si bien que l’effet de surprise le laissera certainement… pantois. Ainsi, alors qu’il ne s’y attendait pas du tout, Bazoum serait selon des informations dignes de foi et en provenance des milieux avisés ou proches des cercles de décision, l’homme pressenti pour remplacer Briji Rafini au poste de premier ministre. Il est aussi vrai, qu’en plusieurs circonstances et moments, il avait caressé le fait d’être choisi pour la fonction, mais cette fois-ci, la chose semble lui tomber du ciel. De toutes les façons, qui s’offusquera de l’hypothèse selon laquelle par un régime fondamentalement dominé par le PNDS-TAREYYA, que le sieur Bazoum Mohamed gargarisé par sa très grande influence dans les rangs, en arrive à occuper la prestigieuse fonction de Premier ministre, chef du gouvernement ?

 

L’hypothèse ne s’arrête pas là puisqu’elle annonce l’évènement vers la sortie des vacances présidentielles du Président Issoufou Mahamadou, celles-ci étant traditionnellement observées par l’intéressé au mois d’Août de chaque année.

Ainsi donc, Si Bazoum passe Premier ministre, cela ne calmera-t-il pas toutes les ardeurs divisionnistes qui guettent le PNDS depuis quelques temps. Cela ne mettra-t-il pas fin au difficile débat de la succession du président Issoufou Mahamadou ?

Bien sûr que l’homme Bazoum Mohamed n’est pas un technocrate, mais n’a-t-il pas pour son compte, une grande expérience de la fonction ministérielle ? Et puis, de façon générale, n’est-il pas révolu, le temps où la fonction de premier ministre n’était réservée qu’aux seuls technocrates, ces hommes de la finance internationale, qui même lorsqu’ils furent nommés n’ont jamais été à la hauteur des attentes des populations. A défaut d’incarner le technocrate à cravate et au costume de grands couturiers de renom, Bazoum est au moins connu être un homme politique, un acteur engagé capable de porter le discours politique aussi loin que possible.

Bazoum Mohamed tient donc toutes ses chances de passer prochain premier ministre…

17 aout 2017
Source : L'Actualité

 

Imprimer E-mail

Politique