Forfaits Internet Aitel Niger

Forfait Albarka

Situation au MODEN FA LUMANA : Soumana Sanda dans le viseur de Hama Amadou ?

SITUATION AU MODEN FA LUMANA Soumana Sanda dans le viseur de Hama Amadou ?Depuis quelques semaines, une certaine opinion s’évertue à faire croire aux nigériens crédules qu’une crise grave est en train de dérouler au sein du PNDS Tarayya, du fait selon ces oiseaux de mauvais augure, d’une prétendue lutte de clan fratricide. Toute vérification faite auprès de nos sources, cette supposée crise s’avère être une pure invention sortie de la tête de certains esprits en mal de sensations. Par contre, une autre crise réelle cette fois ci est en train d’avoir lieu dans le camp adverse à savoir au Niveau du Moden Fa Lumana. En effet, nos sources nous apprennent que la manœuvre orchestrée par Hama Amadou et visant à évincer Soumana Sanda est en train de se dé­ rouler en silence. Les journaux et organes de presse audiovisuels proches de l’opposition font l’impasse sur ce dossier. Mais l’affaire peut elle continuer à être étouffée ? Pour combien de temps encore ?

 Selon nos informations, une réunion s’est tenue dans un quartier de Niamey plus précisément à Goudel entre plusieurs cadres du Moden Fa Lumana. Au centre des échanges se trouvent selon nos sources la mise en application des instructions données par le Président du parti Hama Amadou à l’endroit de Soumana Sanda. Selon ces sources, des propositions ont été faites pour entreprendre la liquidation politique de Soumana Sanda qui était pourtant l’un des plus solides éléments  de l’univers Hama Amadou. Des raisons d’une extrême bassesse auraient été avancées au cours de ladite réunion pour expliquer la né­cessité pour le Lumana de se débarrasser de sa figure actuelle la plus charismatique. Selon nos sources, les principaux animateurs de cette stratégie sont dans l’appareil politique du parti, et sont connus depuis longtemps pour chercher à gravir les plus hauts échelons du parti au détriment de leurs propres amis.

Dans le même cadre, selon d’autres sources, une rencontre secrète aurait eu lieu à Paris autour de Hama Amadou avec le même ordre du jour : se débarrasser de Soumana Sanda au profit des personnalités du parti plus riches, même si elles n’ont pas d’assises politiques réelles dans la capitale. Hama Amadou aurait conseillé à ces cadres d’aider d’autres personnalités du parti à mettre en œuvre ce plan visant à liquider Soumana Sanda. Des propositions auraient été faites lors de cette rencontre qui a eu lieu selon nos sources, au lendemain d’une rencontre entre Hama Amadou et des personnalités touarègues nigé­riennes vivant à Paris.


Omar Hamidou dit Tchiana et Salah Mahamadou Habi en savent quelque chose. Au sein du Lumana, aucune étoile ne doit briller à part celle du tout puissant président du parti Hama Amadou. Et c’est au nom de cette considération que des  hauts cadres du Lumana ont pointé cette fois ci leur viseurs vers Soumana Sanda qui n’a eu d’autres torts que d’être le militant de Lumana le plus actif, et celui en qui se reconnaissent les militants de la capitale. Son seul péché selon toute vraisemblance, est de constituer une éventuelle alternative à Hama Amadou dans la perspective des élections de 2021. En détruisant Soumana Sanda, Hama Amadou fait partir la seule alternative à sa déchéance politique dans la perspective des prochaines joutes électorales. L’exilé de Paris restera ainsi la seule branche à laquelle devront s’accrocher les militants du parti. Du machiavélisme pur et dur en quelque sorte.

La question que l’on se pose aujourd’hui est de savoir si Soumana Sanda mérite ce traitement inamical de la part de Hama Amadou et de certains cadres du parti ? Une question qui se pose avec d’autant plus d’acuité qu’il y a peu, Soumana Sanda dont la fidélité à l’endroit de son président n’avait aucune limite, ne jurait que par celui­ci, en tout lieu et tout instant. Mais les choses semblent avoir changé. Il est fort à parier que Soumana Sanda qui est devenue une personnalité politique aguerrie ne va pas se laisser faire, et s’attèlera à contrecarrer les coups que se pré­ parent à lui porter ses « amis » sous la houlette de Hama Amadou.
 GNEYZE ISSA

15 août 2017
Source : Le Canard Déchainé

Imprimer E-mail

Politique