Forfait Albarka

43ème session de l'Assemblée Parlementaire de la Francophonie au Grand-Duché de Luxembourg : SEM. Ousseni Tinni présente la Renaissance culturelle devant la plénière

Ousseini Tinni LuxembourgLes travaux en plénière de la 43ème session de l'Assemblée parlementaire de la Francophonie, ont repris ce mardi avec comme points inscrits à l'ordre du jour, l'examen du fonctionnement des textes régissant cette organisation et un débat général sur le thème : " Diversité linguistique, diversité culturelle et identité".

Les discussions engagées sur les textes de l’APF ont permis aux parlementaires de faire le point complet des insuffisances et autres lacunes de certains textes organiques, tout en apportant des amendements nécessaires pour créer les conditions d’un bon fonctionnement de l'APF dans le futur.

S'agissant du second point qui porte sur le débat général sur l'épineuse question de la ‘’diversité linguistique, diversité culturelle et identité’’, de nombreux parlementaires se sont exprimés sur le sujet pour apporter un échange sur les expériences vécues dans leur pays respectif. Ainsi, le président de l'Assemblée Nationale, SEM. Ousseni Tinni, qui était le premier à intervenir lors de la plénière, a évoqué le lancement du programme de la renaissance culturelle initié par le Chef de l'État, Son Excellence Issoufou Mahamadou, à l'entame de son second mandat. Ce programme, a très clairement expliqué le président de l'Assemblée Nationale devant ses collègues députés, a pour vocation de faire du nigérien un homme intégré à son environnement international, avec une identité propre, mais aussi et surtout, avec une volonté farouche d'améliorer significativement son vécu.

Ousseni Tinni a poursuivi son intervention en indiquant que « l'ambition du Président de la République ici, est de construire une société tournée vers le progrès. En somme, une société juste et solidaire, favorisant l'émergence de citoyens véritablement responsables et qui conduiront le pays vers la modernisation sociale, politique et économique tout en gardant ses valeurs de tolérance et de dialogue entre les peuples et les culture». Ceci, a encore expliqué le président de l'Assemblée Nationale, afin de vaincre toutes les formes de racisme, d'extrémisme et d'exclusion. « Le Niger de la Renaissance culturelle, s'engage à mener sa part de combat pour préserver à l'humanité ses diverses richesses linguistiques et culturelles dans un monde plus tolérant », a dit le Président de l'Assemblée Nationale pour conclure cette intervention suivie avec une grande attention par ses pairs parlementaires.

La clôture de cette 43ème session de l'Assemblée Parlementaire de la Francophonie a eu lieu ce mardi.

Tiemogo Abdoulaye, AP/Ambassade à Bruxelles

12 juillet 2017
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique