Forfait Albarka

Dialogue de haut niveau sur le dividende démographique, à Abidjan, en Côte d’Ivoire : La ministre Kaffa Rakiatou Christelle Jackou présente l’expérience du Niger à travers le projet SWEDD-Niger

Dialogue de haut niveau sur le dividende démographique, à Abidjan, en Côte d’Ivoire : La ministre Kaffa Rakiatou Christelle Jackou présente l’expérience du Niger à travers le projet SWEDD-NigerLa ministre de la Population, Dr Kaffa Rakiatou Christelle Jackou, a représenté notre pays au Dialogue de haut niveau sur le dividende démographique et l’émergence de la Côte d’Ivoire, dont les travaux ont été ouverts, le vendredi 7 juillet 2017 au Sofitel Hôtel Ivoire d’Abidjan, sous la présidence du ministre des Mines et de l’Industrie, Jean-Claude Brou, représentant du Premier ministre ivoirien. Ce fut l’occasion les décideurs et les spécialistes de mûrir les réflexions sur le thème : « comment accélérer la quête du dividende démographique ? ».

Plusieurs allocutions ont marqué la cérémonie d’ouverture des travaux, dont entre autres, celle de la ministre du Plan et du Développement, Mme Kaba Nialé, qui n’a pas manqué de souligner que la question du dividende démographique occupe une place centrale dans les questions de développement et d’émergence. « La Côte d’Ivoire est engagée sur chemin de l’émergence depuis 2011, lequel engagement qui se traduit par la transformation économique, la mise à disposition des énergies, la promotion de la bonne gouvernance, l’accroissement de la sécurité et la paix », a-t-elle dit.

Pour sa part, le ministre Jean-Claude Brou, qui représentait le Premier ministre ivoirien, a relevé les actions concrètes du gouvernement ivoirien dans l’atteinte de ces objectifs qui sont, entre autres, l’amélioration de la santé et de l’éducation, en particulier celles de la jeune fille, la promotion de l’égalité des sexes, l’autonomisation des femmes et des jeunes.

Au cour de ce dialogue qui a vu la participation de plusieurs partenaires techniques et financiers, des chefs traditionnels et religieux, une quinzaine de panels ont été animés, parmi lesquels le panel sur la problématique générale du dividende démographique au sein duquel la ministre de la Population, Dr Kaffa Rakiatou Christelle Jackou a fait une communication à travers laquelle elle a présenté l’expérience du Niger par le biais du projet autonomisation des et dividende démographique au sahel SWEDD-Niger, ainsi que les problématiques aux quelles fait face notre pays pour l’accélération de la quête du dividende démographique au Niger.

Partageant avec les participants les lignes directrice de la nouvelle vision des autorités de la 7ème République du Niger, elle a expliqué qu’elle vise à intégrer les nouveaux défis tels que la transition démographique, les changements au niveau du contexte décentralisation de l’Etat, l’urbanisation, l’explosion du secteur privé et les nouvelles préoccupations de l’équité, la bonne gouvernance, sans faire l’impasse sur les défis qui demeurent sur l’offre des services et la qualité de soins.

Notant que la situation démographique actuelle, avec un taux de croissance de 3,9% par an, entraînera à tous les niveaux des problèmes qui affecteront gravement le développement économique et social du pays pendant les années à venir, elle a souligné la nécessité de l’initiative du dividende démographique. « La finalité est de permettre au Niger de concentrer ses efforts dans l’investissement pour sa population en âge de travailler, en particulier le nombre croissant de jeunes », a-t-elle assuré.

La ministre de la Population a notamment souligné da que les chefs traditionnels du Niger ont un rôle très important dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie de communication pour un changement de comportement pour le projet SWEDD.

A la fin de ce dialogue, si important des engagements fermes ont été pris par les partenaires et les différents responsables, dont celui des 6000 chefs traditionnels de la Côte d’Ivoire à apporter tout leur soutient et leur participation pour la capture du dividende démographique qui si important pour nos pays.

Assane Soumana(onep)

10 juilllet 2017
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique