Forfait Albarka

Déclaration de l’Association Nigérienne des Editeurs de la Presse Indépendante (ANEPI) : L’Association réitère son attachement aux respects des règles du métier de journaliste

Anepi 2017Le Bureau exécutif de l’’Association Nigérienne des Editeurs de la Presse Indépendante (ANEPI) a rendu public le 8 juillet dernier à Niamey, une déclaration relative à l’évolution de l’exercice de la liberté de la presse ces dernières semaines. C’est le président de l’ANEPI, M. Ibrahim Soumana Gaoh, qui a lu cette déclaration en présence des membres de cette structure.

Dans cette déclaration, le Bureau exécutif de l’ANEPI «s’inquiète du traitement réservé à l’ordonnance N°2010-035 du 04 juin 2010 portant régime de la liberté de presse », réaffirme son attachement à l’esprit de ladite ordonnance qui vise à supprimer les peines de prison pour les délits commis par voie de presse et « demande aux autorités administratives et politiques de respecter et de faire respecter les engagements pris par les plus hautes autorités en faveur de la promotion d’une presse libre et indépendante ».

Cepndant, l’ANEPI demande aussi aux journalistes « de faire preuve de plus de discernement et de responsabilité, tout en s’en tenant au respect de l’éthique et de la déontologie du métier, dans le traitement des informations sensibles ; interpelle les organes de presse, notamment écrite, de faire preuve de patriotisme dans le traitement et la publication des informations touchant aux intérêts de la Nation, à l’intégrité et à la souveraineté du pays ».

Relativement à ce dernier point, L’ANEPI constate avec « inquiétude, que certains organes de presse s’acharnent à faire un traitement très tendancieux de certains dossiers, parfois pendants devant les tribunaux tant nationaux qu’internationaux, pouvant compromettre les intérêts du Niger et de son peuple et dont les générations futures pouvaient en être les principales victimes ». Soulignant le rôle important que doit jouer le journaliste dans la préservation de la paix et de la défense des intérêts nationaux, l’ANEPI « exhorte les hommes des médias à plus de sens de responsabilité et au sens du devoir envers la société, en évitant de privilégier des pratiques journalistiques qui peuvent être néfastes pour la paix sociales, tout en appelant l’organe d’autorégulation, conformément à sa mission, de s’engager véritablement dans le rappel à l’ordre des journalistes et des organes de presse pour plus de respect de l’éthique et de la déontologie du métier ».

L’Association demande à tous les journalistes et aux autres organisations sœurs de faire confiance à la justice. Par ailleurs, le Bureau exécutif de l’ANEPI félicite les Forces de défense et sécurité (FDS) dans leur noble mission, et présente ses condoléances aux familles des victimes des attaques des terroristes.

Mamane Abdoulaye(onep)

10 juilllet 2017
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique