60eme anniversaire Voix du SahelLa Radio Nationale, jadis Radio Niger, puis Voix du Sahel depuis le 7 mai 1974, a célébré hier son soixantième (60ème) anniversaire. C’est le ministre de la Communication, M. Habi Mahamadou Salissou, qui a procédé au lancement des activités entrant dans le cadre de cette commémoration. Ont pris part à cette cérémonie le directeur général de l’Office de Radiodiffusion et Télévision du Niger (ORTN), M. Seydou Ousmane ; les anciens directeurs généraux de l’ORTN ; les anciens directeurs de la Voix du Sahel ; les partenaires ; les représentants des Institutions de la République et plusieurs invités.

En prenant la parole à cette occasion, le ministre de la Communication, M. Habi Mahamadou Salissou, a d’abord rendu un hommage aux vaillants agents de cet office ainsi qu’à leurs devanciers pour le travail combien appréciable abattu à travers les milliers d’émissions d’information, de sensibilisation et d’éducation, qui ont contribué, à leur façon, au développement de notre cher Pays. M. Habi Mahamadou Salissou a également apprécié et félicité la Direction Générale de l’ORTN qui, malgré des contraintes liées à la vétusté du matériel et à l’insuffisance des ressources financières et humaines, arrive à assurer une gouvernance appréciable de l’Office à travers sa charte managériale. Ceci est d’autant plus important que notre pays est dans un contexte particulier de diffusion numérique en continu, c’est-à-dire en H 24, avec l’avènement de la TNT. Cette diffusion prévoit, a fait savoir le ministre en charge de la Communication, de nouveaux programmes prenant en compte l’ensemble des préoccupations actuelles, en particulier la promotion de la modernisation sociale, économique et politique, en conformité avec le Programme de Renaissance du Président Issoufou Mahamadou. Ce nouveau défi, a-t-il souligné, mérite un accompagnement conséquent afin de permettre à l’ORTN de continuer à assurer, de manière encore plus efficace et efficiente, sa mission de service public. C’est bien pour cela, a soutenu M. Habi Mahamadou Salissou, que l’Etat, sous la haute impulsion du Président Issoufou Mahamadou, et la conduite de son chef du Gouvernement Brigi Rafini, a financé la Télévision Numérique Terrestre (TNT) à hauteur de 26 milliards de FCFA, ce qui représente un investissement considérable et inédit. Et l’Etat continuera, rassure-t-il, à accompagner le secteur de la communication dont l’importance n’est plus à démontrer au regard de son rôle éminent dans le renforcement de la visibilité de l’action gouvernementale.

Imprimer E-mail

Politique