POLITIQUE.

Karidjo Mahamadou"Parmi les individus que la Renaissance a vite transformés en richissimes hommes politiques, il y a, l’ancien ministre de la Défense nationale Karidjo Mahamadou. De simple fondateur d’une école privée qui n’avait même pas de clôture, l’homme s’est très vite assimilé à un héritier du Golfe qui dort sur des pétrodollars et qui distribue des sacs de riz à presque toutes les familles de son quartier. Un prince du Golfe dont les largesses dépassent sa circonscription électorale. Avec Karidjo, d’autres riches se sont encore plus enrichis et des « fournisseurs fantômes » sont subitement devenus de riches hommes d’affaires.

http://www.nigerdiaspora.net/images/Brigi-partenaires-humanitaires.jpgBrigi Rafini a longtemps bénéficié de préjugés favorables sur la scène politique nigérienne sans qu’on ne sache trop d’où tire-t-il une telle prime. Transhumant politique — ne parlons pas du Mnsd parti-État — il a d’abord milité au sein de l’ANDP Zaman Lahiya de feu Adamou Moumouni Djermakoye sous l’AFC avant de traîner sa bosse au RDP Jama’a d’Ibrahim Maïnassara Baré dont il a été député sous la 5e République, pour, finalement ( ?) poser ses baluchons dans les prairies roses, juste avant l’élection présidentielle qui a consacré l’arrivée de Mahamadou Issoufou à la tête de l’État, en 2011. Enfin, la transhumance fructueuse !

Assemblee Nat NDI L’Assemblée Nationale organise, depuis hier à Niamey, avec l’appui financier de National Democratic Institute for International Affaires (NDI), de l’Ambassade de France au Niger et de l’Agence des Etats-Unis pour le Développement International (USAID), une formation sur les techniques de rédaction des textes législatifs au profit des fonctionnaires parlementaires. C’est le Secrétaire général de ladite Institution, M. Boubacar Tiémogo qui a présidé la cérémonie d’ouverture des travaux en présence du directeur résident du NDI au Niger, du représentant de l’Ambassade de France et des participants.

Moussa Faki NigerLe 28ème sommet des Chefs d’Etat de l’Union Africaine sur le thème, investir dans la jeunesse comme dividende démographique a officiellement ouvert ses travaux, hier après-midi, à Addis Abeba. Auparavant plusieurs événements satellites ont eu lieu dans la capitale éthiopienne. C’est ainsi que le Directeur régional de l'UNFPA, M. Mabingue N'Gom a rencontré jeudi dernier, les journalistes présents dans la capitale éthiopienne pour échanger sur le thème du Dividende Démographique. C’était en présence de plusieurs personnalités de l'Union Africaine.

Tahoua Sakola Diaspora ParisLe ministre, conseiller spécial du Président de la République, chargé du comité Tahoua Sakola a rencontré, samedi dernier, dans l’enceinte de l’Ambassade du Niger à Paris, en France, les représentants de la diaspora nigérienne vivant en hexagone.

Cette rencontre a permis au ministre Katambé d’informer nos compatriotes, sur les réalisations que son comité entend mettre en œuvre, pour une réussite du programme qui a été déjà ficelé. Ce programme, très ambitieux, chiffré à 60 milliards de Francs CFA, dont 5 milliards seront débloqués par l’Etat, a été élaboré par un comité, qui a été récemment mis en place.

Moussa Faki NigerLe Président de la République, Chef de l’Etat, SEM. Issoufou Mahamadou prend part, aux travaux du 28ème Sommet des Chefs d’État de l’Union africaine (UA) qui se sont ouverts, hier, dans l’après-midi, à Addis-Abeba, en Ethiopie. Cette 28ème Conférence qui durera deux jours (du 30 au 31 janvier) comporte des enjeux très importants.

Reunion Comite Haut Niveau UA LibyeLa deuxième réunion du Comité de Haut Niveau de l’Union africaine(UA) sur la Libye s’est tenue, le vendredi 17 janvier 2017, à Brazzaville, sous la présidence du Chef de l’Etat congolais, SEM Denis Sassou N’Guesso, Président dudit comité, en présence notamment du Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou et du Président de la République Islamique de Mauritanie, SEM Mohamed Ould Abdelaziz. Outre ces trois dirigeants dont les pays sont membres du Comité, on note également la présence de trois autres pays membres à savoir la l’Ethiopie, l’Ouganda et l’Afrique du Sud, représentés à un niveau moins élevé.

Le ministère de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative a organisé, vendredi dernier, à l’Auditorium de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale, une rencontre de prise de contact avec les responsables en charge de la gestion des Ressources Humaines des départements ministériels et des Institutions. C’est la ministre de la Fonction Publique et de la Reforme Administrative Dr Amadou Aïssata Issa Maïga qui a présidé la cérémonie d’ouverture de ces échanges en présence du ministre d’Etat en charge des Transports M. Omar Hamidou Tchiana, du ministre de l’Emploi, du Travail et de la Protection Sociale M. Yahouza Sadissou, de l’inspecteur général des services, des directeurs généraux et centraux et de plusieurs participants.

Gandou ZakaraConf Presse Le Secrétaire Général du Gouvernement, M. Gandou Zakara, a animé samedi dernier, une conférence de presse relative au contentieux qui oppose depuis quelque temps, l’Etat du Niger à la société Africard spécialisée dans l’établissement des passeports biométriques. Une affaire dont le journal ‘’Le Courrier’’ s’est fait l’écho de manière régulière, notamment dans ses parutions du 28 juillet 2016 ; du 4 août 2016 ; du 25 août 2016 ; du 8 décembre 2016 et du 26 janvier 2017. Le Secrétaire Général du Gouvernement a fait une mise au point, avant de faire une remarque de forme et d’axer son intervention autour de six points qui sont régulièrement évoqués dans cette affaire. M. Gandou Zakara et le directeur du Contentieux de l’Etat, M. Ibro Zabaye, ont ensuite répondu aux nombreuses questions des journalistes présents à cette conférence de presse.

Le Premier ministre, Chef du gouvernement a effectué, vendredi dernier, une visite suivie de l’installation officielle des activités de la cellule d’analyses des politiques publiques et d’évaluation de l’action gouvernementale (CAPEG). Cette toute nouvelle structure administrative héritière de l’ancienne CAPED et rattachée au cabinet du Premier ministre est, comme son nom l’indique chargée d’analyser toutes les politiques publiques et d’évaluer les actions du gouvernement. Dotée d’une équipe compétente constituée de jeunes experts nigériens, la CAPEG est en effet un outil d’aide-à-décision qui a plusieurs missions. A elle revient le suivi régulier de l’action gouvernementale ministère par ministère.


Onep Nigerdiaspora 2017

Sahel et Sahel Dimanche
abonnement en ligne sur le site web
www.lesahel.ne