lundi, 20 février 2017 23:30

Audience à l’Assemblée Nationale : SE Ousseini Tinni reçoit la Secrétaire Générale de l’OIF

Rate this item
(0 votes)

Le Président de l’Assemblée Nationale, M. Ousseini Tinni a reçu hier, en audience, la Secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Mme Michaëlle Jean. La SG de l’OIF séjourne, depuis samedi dernier au Niger, ce, dans le cadre d’une visite de travail visant notamment à renforcer la coopération entre l'OIF et le Niger.

« C’est ici au Niger, et à travers le Président nigérien de l’époque, M. Diori Hamani qu’est sorti l’acte de naissance de cet idéal qu’est l’Organisation Internationale de la Franconie. Le Niger a su insuffler une institution qui rassemble 84 Etats. Le Niger a su défendre cet idéal de partage, pour contribuer au développement de nos pays, tout en comblant les fossés entre nous. On est là avec vous. Vous n’êtes pas seul» a déclaré la Secrétaire générale de la Francophonie à sa sortie d’audience. « Il faut que le Niger puisse profiter grandement de ce qu’il a su créer » a ajouté Mme Michaëlle Jean.  


Elle a expliqué avoir enchainé les prises de contacts et des visites de terrain. Ce qui dit-elle, est une occasion de faire un état des lieux, tout en prenant acte de ce qui se fait sur le terrain et de ce qui est porté par les populations, souvent de manière très innovante. Dans cet ordre d’idées, la Secrétaire générale de la Francophonie a indiqué à titre d’exemple les changements qui sont en train de se faire au niveau de l’agriculture à travers des pratiques très intéressantes, notamment le jumelage des méthodes traditionnelles et des nouvelles technologies.

Mme Michaëlle Jean explique avoir échangé avec le président de l’Assemblée sur les constats de terrain dans l’optique d’un accord de partenariat davantage robuste entre le Niger et l’Organisation Internationale de la Francophonie. Elle relève la même démarche lors de l’ensemble des rencontres avec les autorités nigériennes. Il s’agit ainsi de jauger les mesures et les efforts à orchestrer sur la problématique de la formation et de l’éducation des jeunes, sur leur insertion au marché du travail, sur les initiatives économiques portées par les jeunes et les femmes et sur la construction d’un plus grand environnement de stabilité.

« Le Niger dispose actuellement d’un Ministère exclusivement dédié à l’Entreprenariat des Jeunes. Nous avons la dimension de l’importance que le gouvernement du Niger accorde à l’investissement pour les jeunes et de ce qu’ils ont à offrir » explique la Secrétaire Général de l’Organisation l’Internationales de la Francophonie.

Elle a conclu que de sa rencontre avec le Président de l’Assemblée nationale, elle retient l’aspect du pragmatisme basé essentiellement sur les politiques sociales. Sur cet élan, des discutions ont en outre porté sur le rôle des parlementaires notamment pour faire avancer les politiques sociales à travers des mesures claires, et des engagements sur des sujets tel que le poids d’une démographie galopante. « Il est important de parler de choses aussi essentielles que le planning familial, ou encore de la place des femmes au sein du parlement. Car l’absence des femmes dans les débats crée un déficit de perspectives et d’idées » a déclaré Mme Michaëlle Jean.

Samira Sabou(onep)

21 février 2017
Source : http://lesahel.org/

La Palmerais Niger Pub 01