POLITIQUE.

Niger Drapeau PAIXSuite à une attaque terroriste perpétrée le 22 février dernier dans le département de Ouallam, le Colonel Touré Seydou Abdel Aziz, porte-parole du Ministère de la Défense nationale, a lu, hier après-midi, le communiqué ci-dessous à travers lequel le Ministère a donné le bilan de l’attaque.

SANI Hadiza Koubra Abdoulaye Bassima HAKKAOUIEn mission de travail au Royaume du Maroc, la ministre de la Communication Mme SANI Hadiza Koubra Abdoulaye, a été reçue en audience le mercredi 22 février dernier, au siège du ministère de la Communication, par Mme. Bassima HAKKAOUI, ministre de la Solidarité, de la Femme, de la Famille et du Développement Social, assurant l’intérim de son homologue de la Communication et Porte Parole du Gouvernement.

Cette rencontre qui s’est déroulée en présence de l’Ambassadeur du Niger sortant SE OUSSEINI Mamadou a été l’occasion pour les deux parties d’aborder la coopération entre les deux pays dans le domaine de la communication et de débattre des moyens de la développer. La Ministre marocaine a présenté les réalisations du ministère dans les domaines de la télévision, de la radio, des agences de presse, du cinéma, de la formation et des droits d’auteur ainsi que les avancées en matière de textes législatifs et réglementaires.

Assemblee-Niger A l’issue du conseil des ministres du vendredi 17 février dernier, le gouvernement a informé l’opinion de sa décision de soumettre à l’Assemblée nationale une demande de levée de l’immunité d’un député et une autre de mise en accusation de deux anciens ministres. Mais, cette annonce n’a pas véritablement beaucoup attiré l’attention des Nigériens avertis. Non pas que le gouvernement n’a donné ni les noms du député et des anciens ministres, ni les fautes pour lesquelles il souhaite les livrer à la justice, mais parce que tout simplement ces Nigériens savent qu’il s’agit ni plus ni moins que d’une simple diversion venant du régime du Guri System.

Hassoumi Massaoudou ParisOn savait que la seule prononciation du nom de Hama Amadou fait frémir les guristes. Mais l’on était loin d’imaginer que la paranoïa a gagné jusqu’au « chef guerrier » de la Renaissance, en l’occurrence, Hassoumi Massoudou. Certes, Massoudou a seulement « suggéré » que l’opposition dont le chef de file est Hama Amadou est à la base des révélations qui éclaboussent son régime.Cependant, tout le monde sait qu’il parle du président de Lumana et il ne le nie pas, d’ailleurs.

Alors, qu’il s’est lui-même invité devant les caméras pour s’expliquer sur une boueuse affaire dans laquelle son nom est citée relativement à une transaction douteuse de quelques 200 milliards de nos francs, le ministre des Finances n’a pas fait que se défendre maladroitement. Il a tenté de mêler le président du MODEN FA Lumana Africa Hama Amadou aux misères qui leur arrivent à lui et à ses compagnons de la Renaissance.

FISANLe Haut Commissaire à l’Initiative 3N Dr Ouendéba Botorou, a présidé hier matin, à Niamey, l’atelier national de validation du Fonds d’Investissement pour la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle (FISAN). Le présent atelier a pour objectif d’exposer aux participants les informations détaillées sur le mécanisme de financement de la sécurité alimentaire nutritionnelle et le développement agricole durable. La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence des représentants de la coopération suisse ; de la délégation de l’Union Européenne et du Programme Alimentaire Mondiale, ainsi que plusieurs invités. 

Amani Abdou Ong NigerLe ministre du Développement Communautaire et de l'Aménagement du Territoire, M. Amani Abdou poursuit sa série de visites entamée depuis lundi dernier. C’est ainsi qu’il a visité mardi , des sites de travaux de récupération de terre de Satara (Simiri) et de Tondobanda (Tondikiwindi) dans le département de Ouallam. Ces réalisations sont soutenues et financées par le Programme Alimentaire Mondial (PAM). Hier matin, le ministre Amani Abdou s’est rendu au siège de l’Organisation pour le Développement Inclusif au Niger (ODI-Niger) à Niamey.

La Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) a organisé, lundi dernier dans ses locaux, une cérémonie d’au revoir en l’honneur du Représentant résident du PNUD et Coordonnateur du Système des nations unies au Niger M. Fodé N’Diaye, en fin de mission dans notre pays. «Plus qu’un partenaire, c’est à un ami du Niger que nous disons au revoir », a dit Dr Talibi Hamidou Moussa, s’adressant le premier au représentant résident du PNUD au Niger et Coordonnateur du Système des nations unies, M. Fodé N’Diaye lors de la cérémonie d’au revoir organisée par la CNDH en son honneur.

C’est à l’ occasion de la journée mondiale de la Justice Sociale célébrée chaque année le 20 février, que l’Association des Jeunes pour la Protection et la Restauration de l’Environnement (AJPREN) a organisé lundi dernier, à l’Ecole Nationale d’Administration et de la Magistrature, une conférence débat, en collaboration avec le ministère de l’Emploi, du Travail et de la Protection Sociale sur le thème « L’auto-emploi, moyen d’insertion professionnelle des jeunes diplômés ». Animée par M. Issaka Abdou Djibo, expert de l’Agence Nationale pour la Promotion de l’Emploi (ANPE), la conférence débat a été présidée par le conseiller technique du ministre de l’Emploi, du Travail et de la Protection Sociale M. Hamadou Siddo en présence du secrétaire général de l’ONG Leo Lagrange M. Kassoum Yacouba Maïga et de plusieurs élèves et étudiants de l’ENAM.

Le ministre du Développement Communautaire et de l’Aménagement du Territoire M. Amani Abdou, a présidé hier matin, la cérémonie d’ouverture d’un atelier national de validation technique du document sur les relais communautaires. L’Objectif de cette rencontre est de permettre au Gouvernement et à ses partenaires de disposer d’un document de référence en matière de recours aux prestations des relais communautaires de développement au Niger. Cet atelier regroupe les membres du cadre de réflexion sur la structuration des relais communautaires au Niger, les représentants des partenaires techniques et financiers et les responsables des Organisations Non Gouvernementales et Associations.

Issou Sahel InnovThe first edition of the "SahelInnov" exhibition opened yesterday morning in Niamey under the patronage of the President of the Republic, Head of State, HE Issoufou Mahamadou and Ms Michaëlle Jean, Secretary General of the Organization International Francophonie (OIF), godmother of the forum.

Page 1 sur 694

Onep Nigerdiaspora 2017

Sahel et Sahel Dimanche
abonnement en ligne sur le site web
www.lesahel.ne