Amadou Djibo Max FRDDRDans son communiqué de presse N°006 en date du12 avril 2017 sur ce qu'il est convenu d'appeler désormais « les évènements du 10 Avril 2017 », le FRDDR dénonçait entre autres abus, l'agression injuste dont se sont rendus coupables certains éléments des Forces de l'Ordre en violation des franchises universitaires ayant entrainé mort d'homme, de nombreux blessés graves et d'importants dégâts matériels.
Le constat établi peu de temps après, par la Commission Nationale des Droits Humains, Amnesty International, le Syndicat National des Enseignants et Chercheurs du Supérieur, (SNECS), les Centrales Syndicales et les organisations de la société civile que nul ne peut taxer de connivence avec l'opposition, en dit long.

ImprimerE-mail

La Palmerais Niger Pub 01

Politique