Mounkaila HalidouPORTRAIT. À la tête du plus important syndicat de l'éducation, Mounkaïla Halidou symbolise la lutte pour de meilleures conditions dans ce département.
Lundi, après dix jours de vacances de Pâques et deux semaines de grève, les écoliers et les enseignants devaient reprendre le chemin de l'école. Pour une semaine de consultations de la base, avant une nouvelle partie du bras de fer engagé entre le gouvernement du Niger et les syndicats de l'éducation. Entre-temps, un mot d'ordre de grève de 72 heures est relancé pour les 5, 6 et 7 avril après une assemblée générale sur tout le territoire ce jeudi. Celui qui incarne le mouvement syndical est un homme discret, sobre, en costume gris et chemise perle. La porte de son bureau ne cesse de s'ouvrir et de se fermer ; les camarades entrent et sortent, lui passent des militants au téléphone, lui font signer des parapheurs, dans une chaleur étouffante. C'est la saison des coupures d'électricité et de la poussière. Il a passé une partie de ses vacances à soutenir son adjoint pendant quatre jours d'une garde à vue qui s'est soldée par une mise en liberté. Son nom : Mounkaïla Halidou.

ImprimerE-mail

Idi Illiassou Mainassara Point Presse MeningiteLe ministre de la Santé publique, Dr Idi Illiassou Maïnassara, a animé, hier dans l’après-midi à son cabinet un point de presse sur l’épidémie de méningite qui sévit dans notre pays. Cette sortie médiatique intervient après celle du 20 mars dernier sur la même préoccupation. A cette occasion, le ministre de la Santé Publique a présenté la situation de l’épidémie à la date du 29 mars 2017. Le point de presse s’est déroulé en présence du ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, M. Barmou Salifou, des Partenaires Techniques et Financiers du secteur de la santé et du staff technique du ministre de la Santé Publique.

Dans son intervention préliminaire, le ministre Idi Illiassou Maïnassara a expliqué que, le Niger fait partie d'une zone appelée « ceinture de la méningite». Cette zone s'étend du Sénégal à l'Ethiopie. C'est pourquoi, des épidémies de méningite surviennent presque chaque année au niveau de cette ceinture. A cet effet, selon lui, chaque année, en collaboration avec les partenaires, les dispositions sont prises par son département ministériel afin de réduire les risques de survenue de l'épidémie à savoir ; le renforcement de la surveillance dans tous les centres de santé; l'élaboration d'un plan d'action national de riposte ; le pré-positionnement de médicaments, consommables dans toutes les régions et tous les départements du pays.

ImprimerE-mail

ITN Declaration 03 2017Les centrales syndicales membres de l’ITN se sont réunies, hier mercredi, au siège de la CNT à Niamey, à l’effet de rendre publique une déclaration. La lecture de cette déclaration relative à la situation socioéconomique de notre pays a été faite en présence de tous les représentants des centrales syndicales membres de l’ITN, à savoir, la CDTN, la CGSL, la CNT, l’UGSEIN, l’UGTN, l’USPT, l’USTN.

Dans la déclaration lue par M. Lawali Issoufou, l’intersyndicale a déploré entre autres, le non-respect des engagements du protocole d’accord ITN-Gouvernement de 2012 ; le climat tendu entre le gouvernement et les syndicats des enseignants caractérisé par le non-respect par les autorités de certains engagements avec les syndicats du secteur de l’enseignant ; le non-paiement des arriérés des salaires des agents des municipalités dont ceux de la ville de Niamey ; l’incapacité d’organiser les concours d’entrée à la fonction publique dans la transparence ; etc.

ImprimerE-mail

Zone Libre echange Continentale NigerLe ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé, M. Sadou Seydou, a présidé hier, dans la salle de réunion de son département ministériel, la cérémonie d’installation des membres du Comité National Ad ’hoc chargé de la préparation et du suivi des négociations de la Zone de Libre-échange Continentale.

Les missions assignées audit comité sont entre autres de mettre en place des sous-comités   correspondant   aux   groupes techniques de travail définis par l'Union Africaine ; identifier les intérêts et les préoccupations de notre pays pendant ce processus de négociation ; faire des recommandations au Gouvernement face aux enjeux et défis liés à la zone de libre-échange continentale (ZLEC); définir les positions nationales de négociation et élaborer des rapports périodiques sur les négociations au niveau de l'Union Africaine.

ImprimerE-mail

Le ministre de la Ville et de la Salubrité Urbaine M. Habi Mahamadou Salissou, s’est rendu hier, en début d’après-midi au quartier Sari koubou de Niamey. Ce déplacement a pour objectif de constater l’effectivité du démarrage des travaux de pavage des routes dans la Cité Salou Djibo. A cette occasion, le ministre était accompagné d’une importante délégation composée du Gouverneur de la Région de Niamey, M. Hamidou Garba et de plusieurs cadres de son ministère.

A son arrivée sur le chantier, la délégation ministérielle a trouvé une quinzaine d’ouvriers au travail. Le technicien du chantier a informé le ministre que les travaux ont débuté samedi dernier. Le niveau d’exécution est d’environ 100 à 150 m sur les 2300 m concernés par le chantier. Le coût total de ce chantier est de 254 131 772 pour un délai d’exécution de 3 mois. Les travaux sont exécutés par l’entreprise Sebaroute. Le marché lui a été attribué il y a plus de trois ans. Depuis tout ce temps, les travaux étaient aux arrêts faute de non-paiement des avances du démarrage, a indiqué l’entrepreneur.

ImprimerE-mail


Onep Nigerdiaspora 2017

Sahel et Sahel Dimanche
abonnement en ligne sur le site web
www.lesahel.ne