Environnement

Du 7 au 8 août 2017, s’est tenu à l’hôtel Sahel de Niamey, un atelier national de validation du projet de loi relative à la gestion des Polluants Organiques Persistants (POP) au Niger. L’atelier a regroupé les cadres centraux du Ministère de l’environnement et du développement durable, ceux venus des régions ainsi que d’autres acteurs concernés par la question.

A l’instar de la communauté internationale, le Niger a consenti beaucoup d’efforts dans le cadre de la gestion saine des produits chimiques industriels et des pesticides. Ces efforts se traduisent entre autres par la signature et la ratification des Accords Multilatéraux sur l’Environnement (AME) dans les domaines liés aux Polluants Organiques Persistants (POP) et à leurs déchets. En outre, le Niger a également élaboré son premier Plan National de Mise en Œuvre (PNMO) de la Convention de Stockholm en 2006 pour contrôler, réduire et éliminer les Polluants Organiques Persistants. De plus, le Niger a adhéré au projet de Renforcement des Capacités et Assistance Technique pour la mise en œuvre des Plans Nationaux de Mise en Œuvre (PNMO) de la Convention de Stockholm dans les PMA des sous-régions d’Afrique de l’Ouest et du Centre.

Imprimer E-mail

Les Résidences Goggodou : Le coin chic pour se loger à Niamey

Environnement