Interview

Logo  Boube

Halima Alzouma Nigerienne

vendredi, 28 septembre 2012 20:57

Invité : M. Najim ElHadj Mohamed, Secrétaire Exécutif de la Stratégie de Développement et de Sécurité dans les zones sahélo-sahariennes du Niger (SDS SAHEL-Niger)

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Najim ElHadj MohamedM. Najim ElHadj Mohamed-- Monsieur le Secrétaire Exécutif, pouvez-vous en quelques mots, nous dire ce qu’est la stratégie de développement et de sécurité dans les zones sahélo-sahariennes du Niger ?
Je vous remercie sincèrement de cette opportunité  que vous m’offrez de communiquer sur la SDS SAHEL-Niger et je voudrais profiter de votre journal, pour rappeler que la cérémonie du lancement officiel de cette stratégie nationale

«Cette stratégie se situe dans l’esprit du Programme de la Renaissance du Président de la République qui, de par sa vision, veut ce qu’il y’a de meilleur pour les fils du Niger »

est prévue le lundi 1er octobre 2012, sous la présidence effective de SEM. Brigi Rafini, Premier ministre, Chef du gouvernement au palais des congrès à partir de 9 heures.

 

Pour répondre à votre question, on retiendra que la stratégie de Développement et de Sécurité dans les zones sahélo-sahariennes du Niger est une initiative du Gouvernement de mettre en œuvre une stratégie pour la sécurité et le développement des zones Sahélo–Sahariennes. Elle est une traduction concrète des engagements du Président de la République contenus dans le Programme de la Renaissance et opérationnalisés par la Déclaration de Politique Générale du Premier ministre. La SDS est partie intégrante du Plan de Développement Economique et Social (PDES 2012-2015) et de la Stratégie de Développement Durable et de Croissance Inclusive (SDDCI Niger 2035). Elle vise essentiellement à impulser une nouvelle dynamique plus forte de développement économique social et culturel des zones Sahariennes et Sahélo – Sahariennes du Niger. Ces zones désertiques et sémi–désertiques, comme vous le savez sont confrontées à une problématique spécifique de développement largement influencée par les conditions délétères de sécurité qui y prévalent. La SDS SAHEL-Niger touchera prioritairement six (6) des huit (8) régions du Niger : Tillabéry, Tahoua, Agadez, Maradi, Zinder et Diffa sur une position Nord–Est du pays. Cependant, il convient de noter que la problématique de sécurité qui, de manière générale est  un défi majeur pour le développement socio – économique de l’ensemble du Niger  concernera tout le pays.

Quel objectif est assigné à la SDS Sahel-Niger ?

L’objectif général de la SDS Sahel-Niger est de contribuer au développement économique et social dans les zones à vocation pastorale des zones Sahélo - Sahariennes du Niger, fondées sur des conditions durables de paix et de sécurité des biens et des personnes. La vision qui est traduite par l’intermédiaire de cet objectif est un espace sahélo-saharien où l’insécurité est éradiquée de manière durable, de concert avec tous les acteurs locaux, nationaux et internationaux concernés et où les conditions de bien – être individuel et collectif sont effectivement mises en place et bénéficient de manière équitable à toutes les communautés qui y vivent et qui partagent profondément le sentiment d’appartenance à un pays unitaire dont la gouvernance, à tous les niveaux, respecte scrupuleusement les valeurs démocratiques, de justice et de dignité humaine.

La réalisation de cet objectif général de la SDS Sahel-Niger implique l’atteinte d’un certain nombre d’objectifs. Il s’agit, entre autres, des objectifs spécifiques portant sur la création, de concert avec les acteurs locaux, nationaux et internationaux, des conditions d’une meilleure sécurisation des biens et des personnes dans toutes les zones sahélo-sahariennes du Niger ; l’amélioration de l’accès des populations des zones concernées aux opportunités économiques et à l’emploi, notamment pour les jeunes ; l’amélioration également de l’accès des populations des zones concernées  aux services sociaux de base ; le renforcement des capacités pour une bonne gouvernance au niveau communautaire et dans les collectivités territoriales des zones ciblées. Il s’agira aussi d’assurer la réinsertion socio-économique des rapatriés forcés de Libye, de Côte d’Ivoire, du Nigéria et d’Algérie.

Vous nous avez tantôt parlé des objectifs et  de la vision  de la SDS SAHEL-Niger, mais à priori, l’on peut se demander pourquoi une Stratégie de Développement et de Sécurité pour les zones sahélo-sahariennes du Niger ?

Il faut considérer la SDS SAHEL-Niger comme étant un véritable outil d’aménagement du territoire qui cherche à corriger les disparités inter et intra régionales à différents niveaux, c’est aussi le bras armé de la paix. En ce sens que l’on est parti du constat que seul le développement peut garantir la sécurité. Le Programme de la Renaissance accorde de ce fait une priorité absolue à la sécurité, cela se  traduit par l’adoption et la mise en œuvre de l’Initiative 3 N «les Nigériens  nourrissent les Nigériens pour la sécurité alimentaire et la SDS SAHEL-Niger pour la sécurité des personnes et des biens et le développement socio-économique, le tout contenu dans un cadre cohérent qu’est le Plan de Développement Economique et Social. Il s’agit donc à travers  cette stratégie de créer et de consolider les conditions idoines d’un développement durable dans la paix et la sécurité des zones concernées en les rendant accessibles et en supprimant à jamais de l’esprit des uns et des autres cette ligne imaginaire qui de fait marginalise plus de la moitié du pays.

La SDS SAHEL-NIGER a de ce fait pour ambition conformément, au serment de SEM le Président de la République, et à l’esprit de notre loi fondamentale de généraliser l’accès aux opportunités économiques et  aux services sociaux de base, en somme le bien être individuel et collectif à tous les Nigériens où qu’ils se trouvent.  L’éducation, la santé, l’eau pour les hommes et le bétail, l’emploi pour les jeunes surtout doivent être garantis en tous lieux et en tous temps et pour tous.

Monsieur le Secrétaire Exécutif, avez-vous les moyens de votre politique ? A combien évaluez –vous l’enveloppe nécessaire à la mise en œuvre de cette stratégie ?

Le coût global prévisionnel de la stratégie est estimé à 1 266 093 194 919 F CFA sur les 5 ans correspondant au 1er cycle de la mise en œuvre. L’Etat s’est engagé à y contribuer pour 50% et fera appel à ses partenaires techniques et financiers disposés à l’accompagner dans la mise en œuvre de cette stratégie. D’ores et déjà l’on peut noter un engagement de la Commission de l’Union Européenne qui apparait comme le principal, partenaire du Niger en ce sens. Les collectivités territoriales, le secteur privé et les populations contribueront également à l’avènement et à la bonne mise en œuvre de la SDS SAHEL-Niger.

Cela fait beaucoup d’argent à mobiliser, autrement dit, un programme ambitieux….

Effectivement, c’est un programme aussi ambitieux que l’Initiative ‘’3N’’. Cette stratégie se situe dans l’esprit du Programme de la Renaissance du Président de la République qui, de par sa vision, veut ce qu’il y’a de meilleur pour les fils du Niger et quel qu’en soit le coût financier à supporter. Car, il faut de l’ambition, beaucoup d’ambition, pour ériger l’édifice de la Renaissance du Niger.   

Quel sont les activités officielles programmées dans le cadre du lancement de cette Stratégie nationale?

Il y’aura à partir de  9 heures, le discours du lancement officiel que prononcera SEM. Brigi Rafini, Premier ministre, Chef du gouvernement. Cette cérémonie sera suivie d’un atelier technique d’information qui concernera les acteurs centraux en charge de la mise en œuvre de la SDS SAHEL-Niger et du lancement officiel de notre site web. Le soir à partir de 20h, il est prévu une conférence publique sur la sécurité et le développement organisée par : le Secrétariat Exécutif de la SDS SAHEL-Niger au Cabinet du Premier ministre, le Comité de Pilotage de la Prospective Universitaire (CPPU) et le Centre des Stratégies pour la Sécurité au Sahel et au Sahara (C4S) en République Islamique de Mauritanie.

Au cours de cette importante conférence, vous aurez des historiens nigériens tels que PHD Mamoudou Djibo et Alio Mahamane qui vont traiter des enjeux géopolitiques, socio-culturels et économiques des conflits armés au Niger, ainsi que de leurs conséquences sur le développement des zones directement touchées et sur le pays.

Il y aura des témoignages sur les origines et les causes des rebellions armées que relateront des acteurs de premier plan de ces évènements que le Niger a connu en l’occurrence : les ministres Rhissa Ag Boula, Goukouni Zène et Mr Kaocen Seydou Maiga

Et le clou de la soirée sera l’intervention de SEM. Ahmedou Ould Abdallah, Ancien Secrétaire Général Adjoint des Nations-Unies, Président du centre des Stratégies pour la Sécurité au Sahel et au Sahara qui abordera le thème suivant : Enjeux géopolitiques et géostratégiques de la bande sahélo-saharienne. Quelles perspectives pour la paix, la sécurité et le développement ? Et comment harmoniser le rôle divergent des acteurs en présence dans la gestion des crises ?

Je voudrais enfin garder le ferme espoir d’un engagement citoyen sans faille pour soutenir les nobles idéaux de recherche d’une paix durable pour les zones sahélo-sahariennes du Niger d’une sécurité pérenne et d’un développement harmonieux et équilibré pour le Niger tout entier, tel que défini par le Programme de la Renaissance du Niger de SEM. Issoufou Mahamadou, Président de la République, Chef de l’Etat  et par la Déclaration de Politique Générale de SEM. Brigi Rafini, Premier ministre, Chef du Gouvernement. Pour finir, il est opportun de relancer le slogan : « Ensemble, œuvrons pour la Paix, la Sécurité et le Développement».

Réalisée par Assane Soumana
28 septembre 2012
Publié le 28 septembre 2012
Source : Sahel Dimanche

Dernière modification le samedi, 29 septembre 2012 07:19

1 Forum Nigerdiaspora

Nigerimmo 2

L'Hymne Nationale : La Nigérienne

Auprès du grand Niger puissant
Qui rend la nature plus belle,
Soyons fiers et reconnaissants
De notre liberté nouvelle!
Évitons les vaines querelles
Afin d'épargner notre sang,
Et que les glorieux accents
De notre race sans tutelle !
S'élèvent dans un même élan
Jusqu'à ce ciel éblouissant,
Où veille son âme éternelle
Qui fera le pays plus grand !

Debout ! Niger ! Debout !
Que notre œuvre féconde
Rajeunisse le cœur de ce vieux continent !
Et que ce chant s'entende
Aux quatre coins du monde
Comme le cri d'un peuple équitable et vaillant

Debout ! Niger ! Debout !
Sur le sol et sur l'onde,
Au son des tam-tams
Dans leur rythme grandissant,
Restons unis toujours,
Et que chacun réponde
À ce noble avenir
Qui nous dit : - En avant

 

 

 

Onep