Orange Promo Tabaski

dimanche, 16 novembre 2014 09:45

Semaine de l'Afrique à l'ONU : Ibrahim Mayaki « realistiquement optimiste » pour le continent Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Ibraihim Mayaki OptimisteM. Ibrahim Assane MayakiLe Secrétaire exécutif de l'agence de planification et de coordination du Nouveau Partenariat pour le Développement de l'Afrique (NEPAD), Ibrahim Assane Mayaki, a déclaré, dans une interview à la Radio des Nations-Unies, être « réalistiquement optimiste » pour l'Afrique.

 

 

Jeudi 16 octobre, alors que se poursuit au Siège des Nations Unies à New York la Semaine de l'Afrique, le Secrétaire exécutif du NEPAD a présenté 6 rapports sur le développement en Afrique conjointement avec le bureau du conseiller spécial pour l'Afrique. L'un de ces rapports portait sur la microfinance, les participants au débat insistant sur l'importance de ce levier financier pour le développement économique de l'Afrique.

A l'issue des discussions Ibrahim Mayaki est revenu sur les principaux résultats de ces rapports. Selon lui, il y a les principales raisons d'être optimiste pour l'Afrique.

Il s'est félicité des importants progrès économiques obtenus au cours des dix dernières années, ajoutant «  il y a dix ans, nous étions au niveau de la Grèce aujourd'hui ». Il a ensuite souligné le rôle du capital humain qui est d'après lui le principal atout de l'Afrique, ajoutant que si la jeunesse africaine est aujourd'hui mieux formée. Il est essentiel de continuer à investir dans l'éducation.  Enfin, il a évoqué le potentiel d'investissement que représentent les ressources minérales présentes sur le continent.

Le Secrétaire général du NEPAD a cependant insisté sur la nécessité de s'appuyer sur un leadership responsable et démocratique pour tirer pleinement profit de ces atouts.

Evoquant l'agenda 2063 de l'Union Africaine, il a ajouté que la transformation économique serait le grand combat de l'Afrique pour les cinquante prochaines années, après celui de la décolonisation.

Dans ce combat, le niveau subrégional, à travers les commissions de coopération régionale est un niveau essentiel d'intervention, au sein de la coopération panafricaine portée par l'Union Africaine.

(Interview: Ibrahim Assane Mayaki, Secrétaire exécutif de l'agence de planification et de coordination du Nouveau Partenariat pour le Développement de l'Afrique, NEPAD; propos recueillis par Priscilla Lecomte)

Ecouter :

16 novembre 2014
Publié le 17 octobre 2014
Source : http://www.unmultimedia.org/

 

Dernière modification le dimanche, 16 novembre 2014 15:21