vendredi, 27 février 2015 04:45

Le Nigérien de la semaine : Nourredine Abdoulmoumine

Rate this item
(0 votes)

Nourredine Abdoulmoumine 001Comment souhaitez-vous vous présenter aux internautes de Nigerdiaspora?
Je me présenterais tout simplement et avec fierté comme un fils du Niger, racines que je m’efforce d’honorer où que je me trouve.

Quel a été votre parcours académique?
J’ai fait l’école Mission-Garçon de Niamey avant de passer le concours d’enfant de troupe du prytanée militaire de Niamey (PMN), qui ouvrait ses portes la même année. Je faisais ainsi partie de la première promotion de cet établissement, à qui j’attribue d’ailleurs une part de mon succès. En effet, en plus de m’avoir fourni une excellente formation académique, cette école m’a aussi inculqué le sens du devoir, de la rigueur dans le travail et de la persévérance dans les moments les plus difficiles. Au lycée, j’ai suivi  des cours en une seconde et première en série C au Niger, avant de m’envoler pour les Etats-Unis afin d’y finir mon année de terminale grâce à l’obtention d’une bourse d’échange.

 

Après l’obtention de mon baccalauréat américain, j’ai décidé de rester aux Etats-Unis pour poursuivre mes études universitaires. La qualité de mes résultats au lycée m’a permis de décrocher une bourse d’études à l’Université d’Etat de New York (State University of New York) dans l’unité de recherche se rattachant aux Science Environnementales et à la Sylviculture (College of Environmental Science and Forestry) localisée à Syracuse, dans l’Etat de New York. Dans cette université, j’ai  obtenu une  Licence en Ingénierie du Papier et Génie des Procédés Biologiques (Paper and Bioprocess Engineering), une filière novatrice combinant les filières traditionnelles du génie chimique, de  l’ingénierie  du papier, de la chimie du bois et des procédés biochimiques utilisé dans la conversion du bois, notamment pour la production  d’énergie renouvelables ou autres produits chimiques. En deuxième, troisième et quatrième année de licence, j’ai pu réaliser une série  de stages en entreprise en partenariat avec la fondation de recherche scientifique affiliée à mon université. Après ma licence, j’ai obtenu une bourse à l’institut polytechnique de Virginie (Virginia Polytechnique Institut) afin de suivre une maîtrise dans le domaine du Génie des Systèmes Biologiques (Biological Systems Engineering). Après avoir terminé mon Master à l’institut polytechnique de Virginie, j’ai une fois de plus obtenu une bourse me permettant de réaliser un doctorat à l’université d’Auburn (Auburn University) en Alabama. Une fois mon doctorat obtenu, le directeur du centre des bioénergies et des bioproduits affilié à l’université d’Auburn ayant été séduit par mon projet de recherche en doctorat et mon profil m’a proposé une position de chercheur en post-doctorat. A peine un mois après avoir commencé ce post-doctorat, j’ai eu la chance de recevoir une offre pour le poste de Professeur à  l’Université du Tennessee (University of Tennessee) située à  Knoxville dans l’Etat de Tennessee, et je suis maintenant membre à la fois de l’unité de recherche du Génie des Systèmes Biologiques et du Centre de Recherche pour les Energies Renouvelables affilié à cette l’université.

Nourredine Abdoulmoumine 02

Qu'est-ce qui vous a poussé vers la recherche et l’enseignement supérieur?
En y repensant, je souhaitais poursuivre des études dans le domaine du génie chimique et biologique pour la production d’énergie renouvelables, de bioproduits et de biocarburants bien avant d’arriver aux Etats Unis. J’ai toujours eu un attrait pour la chimie, les mathématiques et la physique qui m’a inspiré dès le PMN à vouloir poursuivre des études dans le domaine du Génie Chimique. Cependant, à cette époque ce désir n’était pas basé sur ma connaissance de la filière, mais plutôt sur le potentiel que cette filière pouvait m’offrir en termes d’emploi. C’est véritablement au cours des différents stages réalisés pendant ma licence que j’ai ressenti ma vocation pour ce domaine. Parmi les différentes options se présentant à moi, j’ai ainsi choisi de satisfaire ma curiosité scientifique et j’ai choisi de faire de la recherche dans ce domaine qui me passionne tant.

Nourredine Abdoulmoumine 06
Parlez-nous de vos expériences professionnelles dans la recherche et l’enseignement supérieur?
Ayant obtenu de nombreuses bourses dans le domaine de la recherche et de l’enseignement supérieur, mes activités professionnelles ont plus ou moins systématiquement étés associées à une activité de  recherche et de communication scientifiques  à travers de multiples présentations en conférence, des publications scientifiques et l’enseignement. Ainsi, j’ai délivré, en tant que auteur ou co-auteur, plus de 30 présentations à des conférences internationales aux États-Unis et au Canada. J’ai également publié plus de 10 articles à la fin de mon doctorat et mes articles scientifiques ont été référencés plus de 100 fois par d'autres auteurs dans le même domaine. J’ai également participé à la rédaction de livres dans mon domaine, et je travaille actuellement sur le quatrième. Toutes ses activités m’ont valu la distinction d’être l'un des lauréats du prix des «Nouveaux visages de l’Ingénierie aux États-Unis» (New Faces of Engineering). Ce prix prestigieux récompense les jeunes ingénieurs de moins de 30 ans qui se sont distingués  par leurs réalisations exceptionnelles. Cependant, je regrette de ne pas avoir plus d’expérience au Niger mais j’espère avoir  l’opportunité de remédier à ce manque dans un futur proche au travers de projets collaboratifs ou de programmes d’échange pour étudiants avec des chercheurs et enseignants des universités du Niger.

Nourredine Abdoulmoumine 04

Quels enseignements avez-vous tirés de votre expérience ?
Dans le domaine de la recherche scientifique, il est nécessaire de faire preuve d’une objectivité absolue et de se détacher de ses préconceptions afin de véritablement étudier les systèmes biologiques ainsi que les mécanismes sous-jacents à leur fonctionnement, afin d’expliquer les observations physiques réalisées sur ces systèmes. Ce besoin d’objectivité s’appliquant aussi à la société et aux problèmes humains. C’est probablement le plus grand enseignement que j’ai tiré de mon expérience professionnelle … utiliser une objectivité la plus scientifique possible dans plusieurs aspects de la vie afin de démasquer et comprendre les causes d’un problème. Faire preuve d’objectivité en analysant un problème est une compétence  que tout le monde à la capacité de développer. Par conséquent, j’encourage mes frères et sœurs nigériens à adopter cette  culture de l’objectivité car manquer d’objectivité, c’est se préparer à ignorer les vraies causes d’un problème au profit parfois de nos préconceptions.  

 

Nourredine Abdoulmoumine 05Quelles difficultés et éléments facilitateurs avez-vous rencontrés en tant que cadre Nigérien aux Etats-Unis?
Je n’ai pas souffert de trop de difficultés dans ma transition…La « barrière » de la langue a pu me poser problème au tout début mais très vite, je me suis adapté en côtoyant les « natives » pour accélérer mon apprentissage. Le climat est très diffèrent de celui du Niger dans certaines zones, mais je m’y suis adapté rapidement. Professionnellement, mon insertion a été facilitée par le fait d’avoir des diplômes américains et de m’être imprégné de la culture professionnelle américaine au fur et à mesure des années.

Nourredine Abdoulmoumine 09

Quel rôle a joué le Niger dans votre parcours?


Le Niger a joué un rôle clé dans mon parcours, particulièrement au niveau de mon éducation de base. Sincèrement, sans mon passage au PMN, je n’aurais pas pu développer les atouts nécessaires à ma réussite dans mes études et ma profession.

Nourredine Abdoulmoumine 07Quelles valeurs vous ont guidé ?


L’amour du travail bien fait, l’intégrité en tout et l’objectivité dans l’analyse sont les  trois piliers qui m’ont servi de guide dans mon parcours. Ce sont des valeurs que  je  dois premièrement de mes parents, qui veillaient alors que j’étais encore enfant à ce que je m’acquitte de  ma part des tâches ménagères, puis de mes devoirs,  laissant place aux distractions si jamais il restait du temps dans la journée. Il n’y avait pas de demi-mesure avec les corvées et les devoirs: ça devait être fait, et bien fait. Ses valeurs inculquées dès mon enfance et plusieurs autres ont été renforcées en moi au PMN.      


Que pensez-vous de l'avancée de la recherche et l’enseignement supérieur  au Niger ?


Dans le domaine de la recherche et l’enseignement supérieur, je me réjouis de voir la création d’universités à l’intérieur du pays ces dernières années. La jeunesse est  le futur de toute nation, mais elle ne peut assumer son rôle pleinement qu’en recevant une éducation de qualité. J’ose espérer que dans un futur très proche, ces établissements d’enseignement supérieur vont accroître leur capacité et créer plus de filières techniques et d’ingénierie et développer leurs activités de recherches en ciblant les domaines de priorité pour le Niger.

 
Nourredine Abdoulmoumine 08
Avez-vous des solutions, des projets ou plans pour le développement de "votre secteur" au Niger?
Je suis actuellement en train de réfléchir sur des projets pour le développement de mon domaine d'activité au Niger, et dans cet objectif j’ai d’ores et déjà commencé à établir des contacts pour une prochaine visite.

Quels conseils donnez-vous aux jeunes Nigériennes et Nigériens qui voient en vous un modèle?


Je leur dirais premièrement de cultiver l’amour du travail (bien fait), que ce soit à l’école ou à la maison. Cette habitude fera la différence un jour sans même qu’ils s’en rendent compte. Je leur dirai aussi de développer leur curiosité intellectuelle si jamais ils veulent poursuivre des études dans les filières scientifiques. Ceux qui excellent dans la recherche scientifique sont toujours ceux qui démontrent une curiosité intellectuelle insatiable.


Je vous laisse le mot de la fin.
Je souhaite vous remercier de m’avoir donné la chance de me présenter à mes frères et sœurs du Niger. Je tiens également à vous féliciter aussi pour les publications de qualité sur votre site.

Nourredine Abdoulmoumine  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Réalisée par Boubacar Guédé
27 février 2015

Source : http://Nigerdiaspora.Net

Last modified on samedi, 14 mars 2015 10:13

Affiche Amintchi Niger SIM Nigerdiaspora Main Botom