samedi, 22 novembre 2014 08:25

Le Nigérien de la semaine : M. HABI Idrissa

Rate this item
(0 votes)

Ide Habi 001 M. HABI IdrissaComment vous présenter aux internautes de Niger diaspora?

Je remercie sincèrement Nigerdiaspora  de m'avoir donné l'occasion de me présenter  comme Nigérien de la semaine.
Je me présente : M. HABI Idrissa, alias Maestro pour les amis,  marié et père de famille. 


Après mes études primaires, secondaires et universitaires à Niamey, je me suis établi en Belgique en 1991. Dès  mon arrivée,  j'ai entrepris des études en marketing et j'ai suivi une formation en cuisine. Après réflexion, je me suis  inscrit dans la prestigieuse école d'hôtellerie "Château Massart" à Liège où j'ai obtenu mon diplôme de traiteur avec comme spécialité « organisateur de banquet ».

Ide Habi 06Quels sont les facteurs qui ont orientés votre carrière de traiteur ?

Après mon stage de cuisinier  au « Manoir de Pery" à Trooz chez le traiteur Jean-Paul Halut et dans différentes autres bonnes maisons en Belgique, j'ai créé mon propre restaurant exotique à Liège. En 2000, un des chefs étoilés de la cuisine belge, Philippe Renard fit  appel à mes services  afin de compléter son effectif des cuisiniers au restaurant du personnel d'Ethias où il avait repris les commandes de la cuisine. C’est ainsi que depuis 2007, je travaille comme cuisinier pour le restaurant du personnel de la societé Ethias tout en étant  traiteur en complémentaire. J’organise des cérémonies, mariages, fêtes d’anniversaire….)

Ide Habi buffet 2Quel moteur vous a guidé ?

Tout d'abord c'est le destin qui m'a conduit vers le métier de cuisinier puisqu'à la base j'avais commencé des études de sociologie. Mais c’est le métier de cuisinier que j’ai embrassé.
Mon engagement et ma détermination portent depuis sur l’élaboration de menus équilibrés et démocratiques.

Quels enseignements avez-vous tiré de votre expérience ?

Je participe à la préparation de plats cuisinés pour environ cinq cents personnes chaque jour chez Ethias mais en plus de cela j'organise des banquets pour différents évènements à la demande en buffet froid et chaud (cuisine africaine  et européenne). Passionné par les produits de qualité de tous horizons, je m'oppose à "la malbouffe" et à la manipulation médiatique trompeuse qui impose une mode d'alimentation contrôlé et aseptisé.  Je défends donc une alimentation saine et utile pour la santé tout en étant la porte-flambeau  du bien-manger.

Ide Habi 09Pouvez-vous donner un aperçu de vos expériences professionnelles nationales et internationales ?

Mon expérience professionnelle m'avait amené à travailler dans différents grands hôtels étoilés de la Cité ardente, au palais provincial de Liège, au Standard de Liège pour les VIP,  sur le bateau « Pays  de Liège » pour la famille royale. C'est ainsi qu’en 2005, j’ai reçu l'oscar du Meilleur cuisinier  chez Manpower.

Ide Habi LQuelles sont les difficultés et éléments  facilitateurs que vous avez rencontrés en étant cuisinier en Belgique ?

Mon métier de cuisinier m’a permis de faire reconnaitre mes compétences tout en faisant la promotion de la bonne cuisine.

J'ai bénéficié aussi de la collaboration de plusieurs grands cuisiniers renommés à qui j'adresse toute mes reconnaissances.

Pour la réalisation de mon projet, j'ai opté pour une politique de promotion, à savoir la recherche d'un mécanisme adéquat  pour toucher directement la population concernée

Quelques conseils à donner aux jeunes Nigériens et Nigériennes ?

La cuisine est un métier large et très passionnant, qui offre des ouvertures inestimables. Pour mes frères et sœurs nigériens, je voudrais qu'ils s'inspirent de l'expérience qui est la mienne pour embrasser une carrière prometteuse.

Le Niger faisant partie des pays les plus pauvres du monde, nous comptons sur la mobilisation de tous, afin qu’ils contribuent à un nouveau départ de notre pays sur tous les plans.

Ide Habi buffetQuels constats faites-vous aujourd’hui  de la situation alimentaire du Niger ?

La situation alimentaire du Niger est très alarmante d'où la nécessité rigoureuse d'adopter une politique alimentaire diversifiée tout en mécanisant l'agriculture et l'élevage.

Avez-vous des solutions, des projets ou plan pour une promotion de la cuisine au Niger ?

La solution se trouve au niveau de la modernisation des techniques agricoles et la création de centres et écoles pour valoriser les mets de la cuisine nigérienne.
J'aimerais créer une école d'hôtellerie au Niger afin de transmettre et partager mes connaissances et expériences acquises en Europe.

Que pensez-vous  de la cuisine nigérienne ?
La cuisine nigérienne étant très limitée dans sa composition a besoin d'autres expériences culinaires pour évoluer.

Le mot de la fin
"Pour bien cuisiner, il faut de bons ingrédients, un palais,  un cœur et des amis". Cette citation de Pierre  PERRET s'applique bien à la philosophie de cuisine  chez Maestro Idris, traiteur de Liège.

 idehabi carte de visite 2

M. HABI Idrissa Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Réalisée par Boubacar Guédé

 

Last modified on samedi, 22 novembre 2014 23:27

Onep Nigerdiaspora 2017

Sahel et Sahel Dimanche
abonnement en ligne sur le site web
www.lesahel.ne