Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 88

mardi, 05 janvier 2010 07:50

Suite à l'accrochage entre des éléments des FAN et un groupe armé à Télemsès Le ministre de la Défense nationale présente ses condoléances aux familles des victimes et exhorte les Forces de Défense et de Sécurité et la population à rester vigilantes. Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Suite à l'accrochage entre des éléments des FAN et un groupe armé à Télemsès Suite à des renseignements parvenus le 30 décembre 2009, faisant état de la présence d'un groupe armé venu d'un pays voisin à Télemsès, ocalité située à 95 kilomètres au Nord Ouest de Tahoua, des éléments des Forces Armées Nigériennes basés à Tillia ont été dépêchés sur les lieux, indique un communiqué rendu public, hier,

l par le Ministère de la Défensenationale.

Au cours de leur déplacement, poursuit le communiqué, les éléments des FAN dépêchés sur les lieux ont fait l'objet d'une embuscade tendue par ce groupe armé qui a aussitôt pris la fuite en direction d'Aguendo, village proche de la frontière nigéro-malienne. Cependant, ajoute la même source, " la poursuite engagée par nos forces venues en renfort devait donner lieu à un deuxième accrochage intervenu le 1er janvier à 16 heures dans la vallée d'Elangay ". Assurant que " les recherches en vue de la capture des derniers éléments du groupe armé sont en cours ", le communiqué précise que, " le bilan provisoire à ce jour est de sept (07) morts (05 militaires, 01 gendarme, 01 agent des Forces Nationales d'Intervention et de Sécurité), coté Forces de Défense et de Sécurité. Il est de un (01) mort ; côté civil. Neuf (09) morts du côté du groupe armé et un (01) véhicule tout terrain, plus des armés et des munitions abandonnés". “En cette douloureuse circonstance, le ministre de la Défense nationale présente ses condoléances les plus attristées aux familles et compagnons d'armes des victimes et exhorte les Forces de Défense et de Sécurité ainsi que la population à rester plus que jamais

vigilantes face aux menaces multiformes qui peuvent se manifester sur notre    territoire", conclut le communiqué.

05 janvier 2010
Publie le 05 janvier 2010
Source : Le Sahel <!-- JOM

Lu 8608 fois Dernière modification le lundi, 12 mars 2012 10:42