Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 62

lundi, 11 août 2008 14:33

La Nigérienne de la semaine : Anne Rachel Inné

Rate this item
(0 votes)

Anne Rachel InneNigerdiaspora : Quel a été votre parcours académique?
Anne-Rachel Inné : J'ai une maîtrise en Langues et Traduction de l'Université de Paris XII et un MBA en Finance et Economie Internationale. Pendant mon MBA j'ai fait un mineur en ‘marketing sur Internet' comme on disait à l'époque et un Honors course en business planning ou comment apprendre à faire des business plan qui soient crédibles.
Nigerdiaspora :
Quels sont les facteurs qui ont orienté votre carrière ?
Anne-Rachel Inné : Disons que j'ai toujours été curieuse et j'adore faire ce qui me plaît. Donc les différents emplois que j'ai occupés ont la particularité d'être innovants, me laissent beaucoup de liberté en exercice et me font diriger des équipes qui apprennent autant que moi.

Nigerdiaspora : Pouvez-vous nous donner un aperçu de vos expériences professionnelles nationales et internationales?
Anne-Rachel Inné : J'ai travaillé en tant que traductrice et interprète, à UTA à l'époque à l'aéroport et ensuite à l'agence de Niamey et suis ensuite repartie pour le MBA. J'ai ensuite travaillé comme consultante internationale en TIC et développement à l'International (PNUD, UNOPS, Francophonie, IICD, ICANN, etc.)

Nigerdiaspora : Quels sont les difficultés et les éléments facilitateurs que vous avez rencontrés en tant que fonctionnaire internationale ?
Anne R Inne 003Anne-Rachel Inné : S'il y a eu des difficultés, je n'en ai gardé que de bons souvenirs. Je suis pleine de ressources car je suis bosseuse et curieuse, je lis énormément et j'adore les défis. Quand vous faites du bon boulot, le bouche à oreille marche et aide pour la suite.

Nigerdiaspora : Quels sont les enseignements que vous avez tirés de votre expérience?
Anne-Rachel Inné :Donner le meilleur de soi dans tout travail est la meilleure chose que vous puissiez faire pour vous-même et pour les autres.

Nigerdiaspora : Qu'est ce qui vous a poussée vers l'Informatique ou le monde de l'Internet ?
Anne R Inne 010Anne-Rachel Inné : J'ai participé, après le MBA et mon retour au Niger, à plusieurs équipes qui mettaient en place des noueux Internet nationaux dans différents pays africains et mon rôle consistaient à sensibiliser les équipes nationales sur l'importance d'inclure les jeunes et les femmes dans le projet mais aussi à intégrer véritablement les TICs dans tous les secteurs. J'ai ensuite dirigé des projets en TICs, santé, e-commerce, agriculture, etc. pour aboutir a l'ICANN : l'organisation chargée des ressources cruciales pour l'Internet

Nigerdiaspora : Quel rôle a joué le Niger dans votre parcours d'informaticienne ou de chargée des relations internationale à ICANN?
Anne-Rachel Inné : Aucun. J'ai commencé à participer à l'ICANN en tant qu'expert sponsorisée par la Francophonie avec laquelle je travaillais en tant que consultante. Apres avoir participé aux travaux de la mise en place de l'ICANN et organisé des ateliers de sensibilisation dans des pays africains pour l'Organisation, le 2ème PDG m'a demandé de rejoindre l'équipe en tant qu'analyste de politiques.

Nigerdiaspora : Quelles sont les valeurs qui vous ont guidée ?
Anne-Rachel Inné : Honnêteté, compétence et écoute des autres.
Anne R Inne 10
Nigerdiaspora : Quels conseils donnez-vous aux jeunes Nigériennes et Nigériens qui voient en vous un modèle ?
Anne-Rachel Inné : Le travail paye et être curieux aussi! Je ne suis pas ingénieur de réseaux mais la raison pour laquelle je suis dans l'équipe de direction de l'organisation est que j'arrive à expliquer les réseaux et leurs avantages et inconvénients à Madame et Monsieur tout le monde.
Anne R Inne 04Nigerdiaspora : Quels constats faites-vous aujourd'hui de la situation d'Internet au Niger, en Afrique et dans le monde ?
Anne-Rachel Inné : L'Afrique a un taux de pénétration de 5,3 % d'internautes et le Niger est a 0.3% de pénétration. La région est très en retard à cause de problèmes de bande passante et de mauvaise réglementation, le Niger inclus. Nous avons aussi un gros déficit en matière de ressources humaines et tout cela n'aide simplement pas au développement de l'Internet en général en Afrique.
Le nouveau milliard d'internautes qui viendra sur Internet sera sûrement asiatique. La Chine avec le .CN (l'équivalent du .NE pour le Niger) vient de dépasser l'Allemagne avec 12 millions de noms de domaines vendus en Chine. Le constat du Sommet Mondiale sur la Société de l ‘Information est là: les TICs peuvent aider au développement en général et nous devons faire en sorte d'intégrer et de favoriser leur développement.

Nigerdiaspora : Que pensez-vous d'Internet au Niger ? En quoi son accès est-il un atout pour la population en général, femmes, hommes, jeunes en particulier ?
Anne-Rachel Inné : L'Internet a beaucoup de mal à démarrer pour les raisons citées précédemment. Mais pour avoir mis en place des projets dans la santé, dans l'éducation et l'agriculture pour ne citer que ceux-là au niveau international, je sais quel énorme potentiel l'Internet a et pourrait avoir pour tous au Niger.

Nigerdiaspora : Avez-vous des solutions, des projets ou plan pour une promotion de l'Internet au Niger ?
Anne-Rachel Inné : Nous avons entamé avec les autorités locales, un processus pour la mise en place d'un ccTLD .ne fonctionnel et efficace. Aucun pays ne peut arriver à mettre en place tous les réseaux dont nous parlons, agriculture, tourisme, éducation, etc. sans une bonne dorsale nationale. Quand on parle d'Internet du futur, de NGN au niveau international, nous n'en sommes pas encore aux prémisses au Niger. Mais cela ne peut changer qu'avec de la volonté au niveau national. Je suis disponible autant que possible au plan national vu mes obligations professionnelles.

Nigerdiaspora : Je vous laisse le mot de la fin
Anne-Rachel Inné : Merci de votre intérêt.
AR


Anne R Inne 05Anne-Rachel Inné,
Manager Regional Relations, Africa ICANN

Cell-roaming: +13233043420
anne-rachel.inne{@}icann.org

 


R
éalisée par Boubacar Guédé
13 Août 2008

Publié le 13 Août 2008
Source: Nigerdiaspora

 

Last modified on jeudi, 04 décembre 2014 11:59

Onep Nigerdiaspora 2017

Sahel et Sahel Dimanche
abonnement en ligne sur le site web
www.lesahel.ne