Orange Money 300%

L'air du temps : Bravo nos ancêtres, ces grands visionnaires !

images/Niger-Drapeau-PAIX.jpgDevant les dérives oratoires graves, parce que préjudiciables à la quiétude sociale, dans lesquelles certains compatriotes très peu soucieux du respect des valeurs qui font la force de notre société unie et solidaire ont voulu récemment entrainer les Nigériens, les autorités n’ont pas voulu transiger sur les moyens de se faire entendre. Profondément écœuré par ces agissements, le Président de la République a clairement exprimé la fermeté avec laquelle il est déterminé à faire subir les rigueurs de la loi aux auteurs de ce débat de bas étage. Et, joignant la parole à l’acte, le Procureur Général Près la Cour d'Appel de Niamey a aussitôt rendu public un communiqué de presse pour réaffirmer l’engagement de la justice à traquer et à traduire devant les juridictions les auteurs, co-auteurs ou complices de tout discours à caractère ethno-régionaliste.

Oui, le jeu en vaut la chandelle ! Notre pays le Niger, est une Nation, et ses filles et fils sont mus par une volonté partagée de vivre ensemble en toute symbiose, dans un réel climat de paix et de fraternité.

D’ailleurs aurait-il en être autrement ? Pour mieux comprendre et se réjouir de cet état de fait, qui fait toute la particularité de la société nigérienne, il faut se ressourcer dans les valeurs ancestrales profondes. En effet, en grands visionnaires, nos ancêtres ont eu la clairvoyance de tisser des liens solides de cousinage ou parenté à plaisanterie entre presque toutes les composantes de notre peuple. Ce faisant, nos devanciers ont su fonder une véritable institution vouée à jouer le rôle de régulateur de tension intra-communautaire. Le résultat est là : dans sa diversité, le peuple nigérien forme une unité, et le Niger une nation une et indivisible !

Et voilà pourquoi, s’inspirant de ce riche et solide héritage que nous ont légué les ancêtres, les enfants du Niger, parce que imbibés de ces valeurs traditionnelles très accommodantes, ne sont plus que frères et cousins. C’est dire qu’au Niger, l’unité nationale, la paix sociale, la fraternité, n’ont rien d’un slogan. La fraternité à travers le cousinage fait partie de la vie quotidienne des Nigériens. Aussi, quel plaisir d’assister à des scènes de railleries, sur fond d’altercations verbales plutôt plaisantes, entre Peulh, Maouri et/ou Béri-béri ; Djerma-Songay, Bagobiri et Touareg, Gourmantché et Touareg, etc. Comme quoi, si le cousinage n’existait pas, il fallait l’inventer...

Assane Soumana(onep)

24 février 2018
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

L'air du temps