Airtel Niger

Forfait Albarka

L'air du temps / Drift : ces jeunes qui flirtent avec la mort

Des milliers de jeunes gens, filles et garçons, attroupés autour d’un espace dégagé. Au milieu, des voitures et des motos grosses cylindrées roulant et slalomant dans tous

les sens à des vitesses endiablées dans un concert de vrombissements des moteurs en furie, poussés à bloc. De tous les côtés, les cris et les applaudissements fusaient comme pour envoûter les cascadeurs. Un spectacle digne d’un épisode d’une séquence d’un film de la célèbre série des‘’The Fast and the Furious’’. C’est dans cette atmosphère enivrante qu’une voiture, lancée à plein régime, déboula en fonçant sur d’autres voitures et motos venant en sens inverse. Un coup de volant à gauche, un autre à droite, puis la catastrophe ! La voiture télescopa de plein fouet une des motos, écrasant le motard. Telle une nuée d’abeilles, les spectateurs accourent pour voir de près les conséquences du sinistre. Aux dernières nouvelles, le motocycliste s’en sort avec plusieurs fractures.

Toute cette scène insolite a été filmée de bout-en-bout par plusieurs amateurs de sensations fortes et la vidéo continue encore de faire le tour des réseaux sociaux. A première vue, on est loin de s’imaginer que ces images effroyables sont bien de chez nous. Hélas, c’est bien le cas ! La scène s’est passée la semaine dernière sur la plage de la Pilule’’, ce sanctuaire de toutes les démences pour les jeunes niaméens.

Nous voilà dans les bourrasques du drift qui, ces derniers temps, fait fureur à Niamey. Il s’agit de ce sport de glisse spectaculaire qui élève le dérapage de l’automobile au rang d'art. Ce sport aux allures périlleuses fait flipper les adolescents de la capitale, notamment ceux des milieux aisés. Pour les amateurs eux-mêmes, le péril guette au détour de chaque manœuvre. En effet, en plus du fait que ces jeunes chauffards s’exposent au risque de se retrouver à la morgue ou dans un lit d’hôpital, ils constituent une menace grave pour la sécurité des autres usagers.

Cette vidéo mettant en exergue les dérives auxquelles s’adonne notre jeunesse en jouant avec leur vie et celle des autres, vient une fois de plus interpeller les pères de famille sur leur démission face à leurs responsabilités en matière d’éducation de leurs progénitures. A ce propos, la question qu’on est amené à se poser est de savoir, vers quel avenir voudrions-nous les orienter ? La question reste posée…

Assane Soumana(onep)

21 juillet 2017
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

L'air du temps